La France co-organisera l'Eurobasket 2015

La sentence est tombée sur les coups de 16 heures, ce lundi, à Madrid. La France a été retenue pour co-organiser l'Eurobasket 2015 avec un premier tour à la Park&Suites Arena de Montpellier et, surtout, les phases finales à l'Arena de Villeneuve d'Ascq.

La France co-organisera l'Eurobasket 2015
© FIBA Europe / Castoria / De Massis

Enfin ! Après le cuisant échec pour l'organisation du Mondial 2010 face à l'émergente Turquie, la France se devait de se positionner pour l'Eurobasket 2015 qui devait se tenir, initialement, en Ukraine. Et ce mardi, à Madrid, la France a été choisie pour co-organiser l'événement en compagnie de la Croatie, de l'Allemagne et de la Lettonie qui n'organiseront que le 1er tour alors que la France sera l'hôte du premier tour en plus des phases finales. Ce sera le premier Eurobasket pan européen.

Pierre-Mauroy comme théâtre des phases finales

  • La FIBA a donc désigné la France comme hôte des phases finales de l'Eurobasket 2015, qualificatif pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, le dernier grand rendez-vous de la génération Parker qui n'avait jusque là pas connu de compétition d'envergure internationale à la maison. La phase de groupes des Bleus se déroulera à la Park&Suites Arena de Montpellier (10 700 places) alors que les huitièmes, quarts, demies et finales se dérouleront sous le toit du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq. En effet, Bercy étant en travaux jusqu'en octobre 2015, le FFBB, par son Président Jean-Pierre Siutat, a trouvé cette solution qui sera, sans aucun doute, magique pour le basket européen avec 27 000 sièges autour du parquet. Le dossier français, appuyé par Boris Diaw lors du geand oral préalable au vote, a donc convaincu le Bureau Central de la FIBA Europe. C'est une très grande nouvelle pour le basket et le sport français, on a déjà hâte d'y être.
© Droits réservés

Les réactions

Jean-Pierre Siutat (Président de la FFBB) : ''C’est un grand moment d’émotion. Que de péripéties depuis septembre 2010, date à laquelle j’ai convaincu l’Allemagne de l’intérêt d’un EuroBasket pan européen, que nos deux pays pourraient co-organiser. Le rêve devient réalité. Merci à la FIBA Europe de nous confier cet événement majeur, merci au gouvernement français pour son soutien, merci aux trois sites (Ndlr : Montpellier et Lille retenus et Nantes non retenu) pour leur investissement et leur confiance, merci aux services de la FFBB qui ont fait un travail fantastique. Bravo aux trois autres pays co-organisateurs (Ndlr : l’Allemagne, la Croatie et la Lettonie), nous sommes ravis de travailler ensemble. L’Euro 2015 sera une occasion fantastique d'honorer la grande carrière de nos cadres Tony Parker, Boris Diaw, Florent Pietrus et Mickaël Gélabale et leur apport considérable au basket français. Obtenir l’organisation est une chose, la réussir en est une autre. Nous allons nous mettre au travail dès demain car il nous reste 12 mois pour tout préparer. Rêvons maintenant de salles bondées et d’une équipe conquérante qui se qualifie pour Rio et défend son titre devant 27 000 fans !''

Patrick Besley (DTN) : ''L’attribution à la France de cet Euro 2015 est une excellente nouvelle pour tout le basket français. Ce projet ambitieux poussé par la Fédération Française avec l’aide des services de l’Etat, va enfin voir le jour, et je pense que nous pouvons être fiers de cette réussite. Je tiens à féliciter l’ensemble des services de la Fédération qui se sont investis dans ce véritable challenge et ceci en un temps record. Nous avions un dossier solide, et l’originalité de la phase finale au Stade de Lille a certainement séduit beaucoup de monde. Je me réjouis également du fait que notre équipe nationale pourra enfin disputer une grande compétition avec le soutien de son public. L’ensemble du basket français va s’approprier au fil des mois ce grand évènement, et cela va nous permettre de vivre une grande année basket.''

Tony Parker : ''Ça va être génial. C’est juste énorme de défendre notre titre de champion d’Europe à domicile. Avec l’Euro en France et les JO 2016 à Rio, ce sont mes dernières compétitions avec l’Equipe de France. Jouer une compétition majeure en France pour tenter de terminer en beauté aux JO, ce serait comme dans un rêve. Je me suis beaucoup investi dans cette candidature. Jean-Pierre Siutat (président de la FFBB) a bossé comme un malade. C’est  bien, nos efforts sont récompensés. Mais maintenant, c’est à nous de jouer. J’espère qu’on aura l’une des plus belles équipes de France de l’histoire l’année prochaine.''

Les autres grandes compétitions organisées en France dans les années à venir

  • Championnast du Monde de cyclisme sur piste 2015
  • Championnats du Monde d'aviron 2015
  • Championnats d'Europe des Nations de football 2016
  • Championnats de Monde de handball 2017
  • Championnats du Monde de canoë-kayak slalom 2017
  • Championnats du Monde de lutte 2017
  • Championnats du Monde de hockey-sur-glace 2017 (avec l'Allemagne)

Ryder Cup de golf 2018