L’Espagne s’impose au bout du suspense

Dans un match de très haut niveau, les espagnoles s’imposent sur le score de 70 à 69. Le duo Alba Torrens (21 points)/ Sancho Lyttle (20 points et 11 rebonds) a été déterminant dans la victoire ibérique. Il s’agit en revanche d’une cruelle désillusion pour les braqueuses d’une Sandrine Gruda (25points) des grands soirs.

L’Espagne s’impose au bout du suspense
Source:EurobasketWomen.com.
Epagne
70
69
France
Source:EurobasketWomen.com.

Il fallait un vainqueur, et malheureusement pour le public français, les braqueuses se sont faites braquées dans leur propre salle. Le début de match est équilibré. Sandrine Gruda est en jambes dans cette rencontre, tout comme son adversaire à l’intérieur Sancho Lyttle. Le score est de 6 partout, quand les espagnoles prennent un avantage considérable grâce à une défense de fer. Celle-ci favorise le jeu rapide, et à ce petit jeu, Alba Torrens est redoutable. Les françaises perdent trop de ballons, et sur un trois point de Sylvia Dominguez (7 points dans ce match), les ibériques prennent 9 points d’avance en toute fin de premier quart temps (21 – 12). La France, dépassée dans par l’intensité de la rencontre, va s’en remettre au talent de Sandrine Gruda, omniprésente sur l’ensemble de la rencontre. La martiniquaise prend le dessus en attaque sur Lyttle, et permet aux françaises de revenir dans la rencontre. Céline Dumerc retrouve de l’adresse extérieure, ce qui permet à la France de recoller à la marque en milieu de second quart temps (26-26). Les espagnoles parviennent à reprendre de l’avance grâce à Torrens encore une fois, mais la défense française permet aux braqueuses d’être à seulement un point de l’Espagne à la mi-temps (36-35).

Un match qui se joue sur des détails.

La seconde période est très disputée. Les joueuses françaises, portées par le public de la salle d’Orchies, reviennent dans le 3ème quart temps avec de bien meilleure intention. Sandrine Gruda continue d’être dominatrice dans la rencontre, tout en recevant l’aide d’Isabelle Yacoubou (8 points et 4 rebonds) en sortie de banc. La France parvient à passer devant, avant que l’Espagne ne retrouve de l’adresse pour rester dans la partie. La France a dominé ce troisième quart temps, mais n’ont que 2 points d’avances avant le dernier quart (53 – 55), sans doute une occasion de creuser l’écart gâchée par les françaises. L’entame du quatrième quart temps est magnifique de la part des espagnoles. Profitant des erreurs défensives, les coéquipières d’Alba Torrens (21 points dans cette rencontre) vont placer un 8 – 0 en seulement deux minutes. Les françaises s’en remettent alors à Emilie Gomis, précieuses dans ce match avec 9 points et 4 passes décisives, mais aussi à leur intérieures, Sandrine Gruda et Emeline Ndongue (5 points) en tête. La martiniquaise réalise d’ailleurs un match de toute beauté. Adroite à mi-distance, percutante à l’intérieur, l’ancienne joueuse WNBA finie ce match avec 25 points et 4 rebonds. Mais les espagnoles font la course en tête dans cette fin de match. L’axe Torrens/Lyttle tourne à plein régime, la dernière nommée pense sceller la victoire de son équipe avec un panier+faute. La faute est alors au bord de la défaite quand Céline Dumerc nous met un tir à 3 points « Jordanesque » afin de remettre la France à seulement un point des espagnoles (68-67). Il reste alors 30 secondes à joueur. La dernière possession est alors parfaitement maitrisée par les espagnoles. Sylvia Dominguez sert parfaitement Sancho Lyttle (20 points et 11 rebonds), libre à 4 metres, qui met son tir pour donner 3 points d’avances à son équipe. La dernière possession française voit Edwige Lawson raté le tir de l’égalisation, symbolisant la victoire des espagnoles, malgré un dernier panier sur rebond offensif de Sandrine Gruda. Cruelle désillusion pour les françaises, mais victoire amplement méritée pour les espagnoles, qui ont mené durant quasiment tout le match. 

 

==>Les Statistiques de la rencontre <==