EuroRécap’ : Un début d’EuroBasket complètement fou

Aujourd’hui annonçait le début du championnat d’Europe de basket-ball. Pour l’occasion, chaque poule se voyait débuter par un match à compter de 14.30. Deux grosses surprises avec les défaites de la Turquie et de la Pologne, accompagnées par une prolongation lors de la rencontre Grande Bretagne – Israël. Focus sur ces premières rencontres.

EuroRécap’ : Un début d’EuroBasket complètement fou
EuroRécap’ : Un début d’EuroBasket complètement fou

Groupe A : La Grande-Bretagne ; victorieuse après prolongation

Loin d’être un exemple d’adresse, ce match a au moins le mérite d’avoir poussé un peu le suspense dès les premières rencontres de cet EuroBasket version 2013. Se trouvant sur un score de parité à la fin du temps réglementaire, les deux nations se sont départagées lors d’une ultime prolongation qui voit l’équipe insulaire remporter la rencontre. Côté performance, les « Bretons » peuvent remercier l’ailier Kieron Achara et Kyle Johnson qui réalisent tous deux un bon match (respectivement 18 pts, 13 rbds et 22 pts à 8/15 aux tirs).

Score final : Grande-Bretagne (75 – 71) Israël

 

Groupe B : Les lettons assurent leur entrée en matière

Les lettons réussissent leur début dans la compétition, au sein du groupe B. Aidée par une forte adresse dans le périmètre (62% de réussite) et derrière la ligne à 3pts (11/29 à 37%), la Lettonie s’est inspirée de Rolands Freimanis, qui a éclaboussé ce match de son efficacité (24pts, à 11/13 aux tirs en seulement 16 minutes de jeu). Bien épaulé par Kuksiks (13 pts à 5/9 aux tirs, mais surtout 2/2 à 3 pts) et Kristaps Janicenoks (12 pts à 4/7 aux tirs), l’ailier fort de 25 ans a ainsi pu aligner les shoots et mettre à mal la nation bosniaque. Cette dernière souffre aussi du manque de collectif dans son jeu en signant seulement  4 passes décisives pour l’ensemble du match, contre 20 pour les lettons (dont 9 pour le seul Janis Strelnieks).

Score final : Lettonie (86 – 75) Bosnie Herzégovine

 

Groupe C : La Pologne, à l'Ouest de tout

Mauvaise entrée en matière pour la Pologne qui s’incline de près de vingt unités contre la Géorgie. Malgré deux forts intérieurs que sont Maciej Lampe et Marcin Gortat, le pays où la terre est rouge et le ciel blanc n’a pas su contrôler ses pertes de balles face à la défense géorgienne. Bien que privé de Zaza Pachulia, le pays caucasien rend une belle copie, avec notamment une adresse enregistrée à plus de 60% (61, 1). Par la même occasion, la Géorgie fait preuve d’une terrible clairvoyance avec seulement 5 balles perdues et 6 interceptions.

Score final : Géorgie (84 – 67) Pologne

 

Groupe D : Paraît que seule la victoire est belle..

Après avoir mis à mal les Bleus en préparation, la Finlande montre qu’il faudra compter sur elle dans cet Euro. Grâce à un scoring équilibré (6 joueurs à 6 points ou plus), le pays scandinave s’est offert le scalp des turques, qui a vu ses « stars » NBA déchanter, à l’image de Turkoglu (8 pts à 2/12 aux tirs) et Ilyasova (3 pts à 1/9). L’adresse de ce match frôle la correctionnelle avec des moyennes avoisinant 30% pour les deux nations (31, 7 pour la Turquie et 31, 1 pour la Finlande). Certes, il n’y a que la victoire qui compte mais là, ce n’est vraiment pas agréable. Au final, les turcs, menés 32-19 à la mi-temps, n’ont pas réussi à faire leur retard. Les scandinaves peuvent ainsi remercier leur adresse longue distance (11/31 à 3pts) qui s’est avérée salvatrice lors de cette rencontre.

Score final : Turquie (55 – 61) Finlande

 

Vidéo à venir..