Le Heat va bien défendre son titre !

Poussés au match 7 les Floridiens ont réussi à faire face à la pression et à dominer les Pacers au terme d’une série qui pourrait laisser des traces…

Le Heat va bien défendre son titre !
Indiana Pacers (3)
76
99
Miami Heat (4)
Le Heat va bien défendre son titre !

C’était LE match couperet de ces playoffs ! Que ce soit un restaurant parié entre collègues de bureau ou les 6 millions de $ misés par Floyd Mayweather (!!), tout le monde se demandait si les Pacers n’allait pas créer la surprise en sortant le tenant du titre après les avoir sacrément embêté durant les 6 premiers matchs.

D-Wade se réveille

Toute cette pression était palpable dès le début du match, en effet les deux équipes, tendues, ont mis près de 2 minutes avant de marquer les premiers points du match. Inexistant lors du game 6, c’est  Dwyane Wade qui a mis les siens sur de bons rails en inscrivant les 4 premiers points de son équipe dans le plus pur style « Flash » ! Les Pacers auront du répondant grâce à David West et Lance Stephenson, désireux de se racheter de ses derniers matchs.

Légèrement menés après le premier quart, le Heat retournera sur le parquet avec plus de justesse ! D’habitude « on fire » en seconde mi-temps, Lebron James s’est réveillé dès le deuxième quart. On pouvait ressentir sa volonté de mettre rapidement la tête de l’adversaire sous l’eau. Dans une ambiance complètement survoltée, le Heat se montrera (enfin !) sous son meilleur jour et avec tous ses joueurs impliqués à l’image de Chris Bosh qui plantera 2 paniers consécutifs enterrant les Pacers (9 pts, 8 rbds et 3 contres).

Du côté des Pacers c’est David West (14 pts, 6 rbds) qui tentera de maintenir les siens dans le match, mais il ne pouvait rien face à Ray Allen auteur d’une entrée remarquée en inscrivant les 10 points de son match lors du second quart ! A l’arrivée, le Heat mettra un 33-16 aux Pacers et rentreront au vestiaire  avec 15 points d’avance…le mal est bel et bien fait !

La soirée cauchemar de Paul George

Malgré toute leur volonté, les joueurs de Franck Vogel ne pouvaient pas rattraper leur retard, surtout au vue de leur prestation offensive ! Complètement étouffés par la superbe défense du Heat, les Pacers n’ont pas existé à l’image de Paul George éteint, auteur de 7 pts, 7 rbds à 2/9 et gêné par les fautes. Même Roy Hibbert n’a pas surnagé comme lors des précédents matchs, lui aussi gêné par les fautes malgré ses 18 pts, 8 rbds.

Du côté du Heat c’est le soulagement, toujours aussi performant, James a mené les siens vers la victoire avec 32 pts, 8 rbds, tandis que Dwyane Wade a su élever son niveau (21 pts, 9 rbds et une grosse défense !).

Le Heat de Miami rejoint donc des Spurs bien reposés pour une finale qui s’annonce très intéressante ! 

【STATS COMPLETES】