Une victoire très prometteuse pour Portland

En déplacement sur le parquet du Staples Center de Los Angeles pour affronter les Clippers, Portland a remporté un succès prometteur, sans Matthews et Aldridge, mais avec Lillard et Batum, très bons cette nuit. Face à une équipe de LA très faible qui s'est reposée uniquement sur Collison (31 points), la franchise de l'Oregon a su faire la différence malgré un nombre hallucinant de Turnovers.

Une victoire très prometteuse pour Portland
LA Clippers
84 94
Portland

29 pertes de balle, mais 10 points d'avance

C'est la statistique qui va rester de cette nuit. Portland a perdu 29 ballons dans cette partie, c'est évidemment juste énorme. En face, les Clippers n'en ont perdu que 13. Avec ça, difficile d'espérer beaucoup mais le basket comme tout sport n'est pas une science exacte et cela s'est vérifié. Dans les autres secteurs de jeu, ils se sont montrés plus à leur avantage. Avec 56 rebonds captés contre seulement 38 à la franchise de LA ainsi qu'une adresse respectable à trois points avec un 10/22 contre un catastrophique 1/15 aux Clippers, ils ont donc su profiter de la passivité et du manque d'adresse de leur adversaire. Très longtemps, le match aura été très serré. C'est à la fin du troisième quart-temps que les hommes de Terry Stotts feront une première différence. Sous l'impulsion de Lillard et Batum, auteurs de 30 points à eux deux, bien aidés par l' adresse de Wright et la présence de Leonard dans la raquette, l'écart va se creuser et atteindre les 17 points au milieu du quatrième quart-temps.

Stotts en profita pour faire tourner son effectif mais sous la pression défensive des Clippers, la franchise de l'Oregon va étouffer et voir son adversaire revenir à seulement quatre points. La faute notamment à la rentrée d'un EJ Singler désastreux durant les huit minutes qu'il a passé sur le terrain avec ses trois pertes de balle et son tir contré par Davies. Le frère de Kyle n'a pas marqué de points ce soir et a gâché une opportunité de se montrer. Heureusement pour Portland, le retour de l'adresse et les deux paniers à trois points de Claver et Bost scelleront définitivement la victoire dans le money-time. Sans les deux membres habituels du cinq majeur que sont Matthews et Aldridge ainsi que le prometteur rookie McCollum, ce match laisse envisager de belles choses pour l'avenir. A suivre.

Los Angeles Collison

Du côté des Clippers, l'information de la soirée était le retour de Blake Griffin, absent lors des deux dernières rencontres pour cause de blessure. Apparemment, il s'est plutôt bien rétabli. Avec ses 18 points, il aura tenu la baraque durant la première mi-temps. C'est même lui qui inscrira les six premiers points de son équipe, débloquant le compteur des siens après plus de 4 minutes sans marquer en début de match... Par contre, sa présence dans la raquette ne fut pas exceptionnelle. A l'image des autres intérieurs de l'équipe, il s'est fait manger par Robinson et Lopez qui à eux deux ont cumulé 23 rebonds contre 21 pour tous les intérieurs des Clippers. Malgré tout, il aura quand même eu l'occasion de faire le show avec Jordan en offrant notamment un dunk sur un plateau à ce dernier. Le « franchise player » de l'équipe qu'est Chris Paul n'a quant à lui pas vraiment rayonné sur la partie avec seulement 7 points et 3 passes décisives. Il faut dire qu'il n'y avait de la place que pour un seul homme ce soir.

Et cet homme, c'était Darren Collison. Arrivé en provenance de Dallas cet été, le meneur de jeu a porté sur ses épaules les Clippers, permettant à ces derniers d'espérer la victoire jusqu'au bout. Auteur de 31 points dont 17 dans le dernier quart-temps, il a pris le jeu à son compte. Sur la fin, il aura tendance à forcer ses actions mais on ne peut pas lui en vouloir tellement il a été important ce soir. Il faudra compter sur lui. Sinon dans le reste, les hommes de Doc Rivers ont été dominé quasiment partout. Offensivement, ce qui fut proposé fut d'une pauvreté extrême et sans la performance XXL de l'ancien meneur des Mavericks, l'addition aurait certainement été plus corsé. Un réveil est donc désormais attendu côté Clippers après cette petite claque.

Revivez tous les paniers du match ainsi que l'énorme dunk de DeAndre Jordan ici :