Playoffs NBA : un premier tour magnifique

La vérité de la saison régulière n'est pas celle des playoffs. Lors que ce premier tour des playoffs, que ce soit à l'est ou à l'ouest, il y a eu des surprises. Cependant les favoris s'en sont sortis lors de 5 fabuleux matches 7. VAVEL France vous propose un retour sur ce premier tour des playoffs NBA.

Playoffs NBA : un premier tour magnifique
© SBM Sports - Le trophée Larry O'Brien tant convoité

Conférence Ouest

San Antonio Spurs (1) - Dallas Mavericks (8) : 4-3

Dans un magnifique derby texan les San Anotnio Spurs de Tony Parker, qui est devenu papa d'un petit Josh durant cette série, sont venus à bout des Mavs après un match 7 dominé de bout en bout : 68-46 à la pause, 119-96 au final. Le meneur français a été éblouissant lors que cette rencontre : 32 points, 4 rebonds et 4 passes en 34 minues sur le parquet de l'AT&T Center. Mais cette série n'a pas été aussi simple que cela pour le vice-champions en titre. Malgré un 4-0 en saison régulière et le gain du premier match pour les Spurs, Dallas va mener la série 2-1 grâce à un panier à 3 points magique de Vince Carter au buzzer. Le match 4 est un tournant : San Antonio l'emporte dans la salle de l'ennemi, 2-2. Les Spurs déroulent ensuite lors de leur deux derniers matcchs à domicile piur remporter la série 4-3 et s'offrir le droit de disputer une demi-finale de conférence. 

 

Oklahoma City Thunder (2) - Memphis Grizzlies (7) : 4-3

Encore une série disputée en 7 rencontres. Pour le Thunder cela a été plus compliqué que pour San Antonio. En effet, après avoir été mené 2-1 puis 3-2 les coéquipiers de Westbrook ont dû batailler pour se qualifier : succès 84-104 à Memphis puis 120-109 dans sa salle porté par un Durant à 36 puis 33 points, au niveau de ses performances en saison régulière, qui joue vers son premier titre de MVP de la saison. A noter que quatre des sept rencontes se sont terminées après une prolongation, c'est dire la bataille qui a fait rage entre les deux franchises. La Chesapeake Energy Arena accueillera donc au moins deux nouveaux matchs de playoffs cette années.

 

Los Angeles Clippers (3) - Golden State Warriors (6) : 4-3

Qui dit Clippers, dit Donald Sterling, dit polémique. En effet, à l'aube du match 4 le propriétaire de la franchise californienne s'est fait prendre piur des propos racistes en privé. Le commisionner de la NBA, Adam Silver, a suspendu à vie Sterling et cherche à le faire vendre. De tels propos sont honteux dans le monde actuel. Revenons au sport. Avant la polémique les Clippers mènent 2-1 mais en pleine tempête ils font un non match à Oakland et les Warriors reviennent à 2-2 (118-97). La match 5 est dominé par Los Angeles 113-103 alors que le 6 revient in extremis à Golden State (100-99). Pour le dernier match de la série, au Staples Center de LA, les Clippers l'emportent 126-121 malgré un énorme Curry à 32 points un débourd de 8 unités à la mi-temps. 

 

Houston Rockets (4) - Portland Trail Blazers (5) : 2-4

Seule petite surprise de cette conférence ouest, la qualification de Portland au dépend de Houston en six rencontres. L'équipe de Nicolas Batum, très bon dans cette série, a dominé Lin, Harden et Howard et a acté sa qualification grâce à un magistral trois points de Lillard au buzzer dans un Moda Center en fusion (99-98). Avant cela les Blazers ont mené la série 2-0 (122-120, 105-112) avant de voir les Rockets revenir à 2-1 (116-121) puis de s'offrir trois ''balles de matches'' avec un succès 123-120 dans sa salle. Les Rockets l'emportent à domicile 108-98, 3-2 : on connaît la suite. 

Demi-finales

San Antonio Spurs (1) - Portland Trail Blazers (5) (prono de la rédaction : 4-3 San Antonio)                                                      

Oklahoma City Thunder (2) - Los Angeles Clippers (3) (prono de la rédaction : 4-2 Clippers)

Conférence Est

Indiana Pacers (1) - Atlanta Hawks (8) : 4-3

A l'instar de son voisin de l'ouest, le numéro 1 de l'est a faillit tomber dès le premier tour en étant poussé jusqu'au fameux match 7. Les Pacers de Paul Georges (environ 25 points de moyenne sur cette série)  et du Frenchie Ian Mahinmi ont vacillé mais ont tenu bon malgré une équipe d'Atlanta joueuse et accrocheuse. Dès le premier match à Indianapolis les Hawks l'emportent (93-101) puis sont battus par leurs hôtes 101-85 ; à Atlanta, le schéma est le même, 2-2. Mais au Bankers Life Fieldhouse les Hawks refont le coup du match 1, 3-2 pour Atlanta : Indiana est au pied du mur. Dans une Philips Arena chaude comme la braise, les Hawks n'arrivent pas à conclure : il y aura un match 7 à Indianapolis. Dans cette ultimee affrontement, Indiana ne laisse aucune chance à Atlanta et gagne 92-80 avec un George à 30 points et un Stephenson phénoménal à 14 rebonds et 5 passes. 

 

Miami Heat (2) - Charlotte Bobcats (7) : 4-0

Après une saison régulière où le Heat n'a pas tout le temps évolué à son meilleur niveau, l'heure de la revanche et de la colère est arrivée, ET QUELLE COLERE ! Les doubles champions en titre ont réalisé le seul sweep du premier tour face à Charlotte, habitué aux bas fonds decla ligue les saisons précédentes. Après deux succès initiaux à l'American Airlines Arena, théâtre des fabuleuses finales de l'an passée, 99-88 et 101-97, l'équipe de LeBron James s'est imposé deux fois à Charlotte, assez facilement : 85-98 puis 98-109. James a inscrit au moins 27 points à chacune des quatre rencontres, il est prêt pour le combat des playoffs face à une équipe plus résistante que les Bobcats. 

 

Toronto Raptors (3) - Broolyn Nets (6) : 3-4

Face à l'effectif plétorique des Nets (Pierce, Garnett, Williams...), Toronto a craqué dans le match 7 malgré le soutien de tout l'Air Canada Center et d'un Maple Leaf Sqaure bondé. Une possession à 6"5 de la fin et un petit point de retard mais Lowry est allé s'empaler dans la défense new-yorkaise au lieu de passer ou de tenter un shoot : défaite cruelle 103-104 des Raptors malgré un come back magistrale sur la fin. Les hommes de coach Kidd, malgré leur statu de tête de série 6, ont réussi à venir à bout de la franchise canadienne surprenante en saison régulière. Retour sur cette série : victoire des Nets 87-94, Toronto répond 100-95, même scénario au Barclays Center, 2-2, à domicile Toronto mène 3-2 (succès 115-113) mais Brooklyn remporte le match 6 97-83. Heureusement pour Kidd, ses joueurs stars l'ont emporté...

 

Chicago Bulls (4) - Washington Wizards (5) : 1-4

Peut-on appeler cela une surprise ?! Malgré une belle saison régulière les Bulls de Boozer et Noah ont payé leurs efforts cash : défaite 1-4 face aux Wizards. On savait que l'absence longue durée de Rose et le départ de Deng allaient pesé lors des playoffs : c'est arrivé. Washington, emmené par un Nenê puis un Beal en folie s'impose deux fois l'United Center de Chicago (93-102 et 99-101). Les Bulls reprennent espoir avec une victoire 97-100 à Washington mais les Wizards se reprennent deux jours plus tard (98-89) avant de remporter la série 4-1 avec une victoire 69-75 à Chicago. L'équipe de Kevin Seraphin, qui devait explosé cette saison mais qui bénéficie d'un temps de jeu limité et qui devrait signer un nouveau contrat cet été, peut espérer de belles choses en playoffs cette saison.

Demi-finales

Indiana Pacers (1) - Washington Wizards (5) (prono de la rédaction : 4-2 Indiana)        

Miami Heat (2) - Brooklyn Nets (6) (prono de la rédaction : 4-1 Miami)

Top 10 des plus belles actions du premier tour

Top 10 des plus beaux dunks du premier tour