Porté par un immense Ibaka, le Thunder relance le suspens en battant les Spurs dans le match 3

La vie n’est pas la même avec Serge Ibaka… Incapables de résister aux Spurs lors des deux premiers matchs au Texas, le Thunder, revenu à la maison et porté par le retour de son pivot, a pris sa revanche et démontre qu’il va falloir compter sur eux jusqu’au bout de la série.

Porté par un
immense Ibaka, le Thunder relance le suspens en battant les Spurs dans le match
3
Le trio Ibaka-Durant-Westbrook a fait beaucoup de mal aux Spurs dans ce match 3 des finales de conférences Ouest
San Antonio Spurs
97 106
Oklahoma City Thunder
San Antonio Spurs : Tony Parker - Danny Green - Kawhi Leonard - Tiago Splitter - Tim Duncan
Oklahoma City Thunder: Russel Westbrook - Reggie Jackson - Kevin Durant - Kendrick Perkins - Serge Ibaka

Il faut croire que rééquilibrer une équipe tient à peu de choses. Le retour de Serge Ibaka dans le cinq de départ a non seulement permis à OKC de contrôler la raquette, mais a également vu les deux stars du Thunder, Russel Westbrook et Kevin Durant, revenir à leur vrai niveau.

Le premier, auteur de 26 points, 8rbs et 7 passes, a cette fois parfaitement muselé Tony Parker (9pts à 4/13 aux tirs) et a retrouvé de la sérénité en attaque (à 42% aux tirs).

Durant encore un peu plus dans l’histoire

Même son de cloche du côté du MVP en titre : 25pts et 10rbs pour « KD » qui devient d’ailleurs le troisième joueur de moins de 26 ans à réussir 20 matchs à 25 points et 10 rebonds en Playoffs. Les deux premiers étant tout simplement Kareem Abdul-Jabbar avec 27 rencontres, et Wilt Chamberlain, (21). Que dire de plus, si ce n’est qu’il a rendu la vie dure à Danny Green, qui pointe à 3/11 après son incroyable 13/18 des deux premiers matchs.  

Si ce match a semblé être une promenade de santé pour OKC, les Spurs ont pourtant longtemps résisté, avant de lâcher progressivement en deuxième mi-temps. Portés par un Ginobili au sommet de sa forme (23pts, avec un énorme 6/9 à trois points) et un Tim Duncan toujours présent (16pts, 8rbs). L’argentin enverra même un missile à 3pts sur le gong de l’horloge avant que Westbrook ne l’imite quasiment du milieu de terrain au buzzer de la pause (57-53).

Un suspens totalement relancé 

OKC prend ensuite rapidement dix points d’avance dans le 3ème quart (67-57), sans pour autant lâcher définitivement les Spurs. Malheureusement pour les Texans, San Antonio tombe très tôt dans la pénalité. Conséquences ? Le Thunder passe sa vie sur la ligne. Avec un 18/22 aux lancers, Oklahoma conserve son avance.

Enfin, avec un 7-0 à l’entrée de l’ultime et dernier quart-temps, le Thunder se met définitivement à l’abris, porté par un duo Westbrook-Durant qui reprend des couleurs. Ovationné par le public lors de sa sortie, Serge Ibaka aura été le grand bonhomme de la soirée.

OKC s’impose finalement 106-97 et relance une série que certains voyaient déjà morte et se remet à rêver du scénario de 2012. Il faudra pour cela confirmer dès mercredi soir dans un match qui fera basculer la série dans un sens ou dans l’autre…!

Le résumé vidéo : http://watch.nba.com/nba/video/channels/playoffs/2014/05/25/0021300313-sas-okc-recap.nba