LeBron James a remis les pendules à l'heure

Risée du Web depuis son Game 1, et ses fameuses crampes en fin de match contre les Spurs, LeBron James n'a attendu que le deuxième match contre les Spurs pour porter tout le symbole de la révolte des Heat.

LeBron James a remis les pendules à l'heure
LeBron James a fait taire toutes les moqueries (crédit-photo : heraldsun.com.au)

Quand LeBron James ne souffre pas de crampes, tout va bien pour James. Auteur de 30 points et 10 rebonds, le joueur des Heat de Miami a été l'artisan de la victoire d'une courte tête sur les Spurs (98-96). 

Un premier quart-temps fantômatique

LeBron James a pourtant bien failli passer à côté de son match. Auteur seulement d'un panier, King James n'a pas franchement été tonitruant, alors que les Spurs menaient toujours. Pire, Tim Duncan, chez les Spurs passaient tranquillement vers le titre de meilleur marqueur du match. Sauf qu'évidemment, LeBron et son mental d'acier vont remettre les gaz. Aux détriments des Spurs, défensivement limités.

James sur une autre planète

Comment dire qu'après ce premier quart-temps, le King a décidé d'augmenter son niveau. Et celui de ses coéquipiers par la même occasion : Wade et Bosh, à 32 points tous les deux, vont revivre et faire revivre LeBron James. Sa deuxième période sera la plus aboutie, avec des tirs à trois points (100% de réussite), des paniers en puissance et des tentatives réussie à 14 sur 22. Non, LeBron James a juste été plus que décisif, dans la nuit dans un AT&T Center, médusé. La réussite de LeBron James est un paradoxe par rapport à ce qu'a vécu LeBron lors du match 1 et une crampe, venue gâcher sa fin de match. Maintenant, les Heat avec un LeBron James phénoménal, sont favoris. En face, San Antonio aura beau avoir un collectif soudé, une individualité comme LeBron ne peut être compensée !