Les Spurs champions

Avec une quatrième victoire sur l'ensemble des matchs de la finale de NBA, les Spurs de San Antonio ont fini le match sur une grosse note avec une victoire large, 87-104. Les Spurs sont champions de la NBA 2013-2014

Les Spurs champions
TIm Duncan, Tony Parker, Kawhi Leonard ont tout réussi ce soir (crédits-photo : twitter.com)
Spurs San Antonio
104 87
Miami Heat

La saison dernière n'est plus qu'un lointain souvenir ! Les Spurs ont remis le paquet, mais en gagnant la partie et surtout le O'Brien Trophée, après leur 4ème victoire sur les Heat de Miami. Mais, ce début de match fut dur, avant que les Spurs gagnent largement (104-87).

La colère Heat 

Le début du match a été très fébrile pour les Spurs. 8-0 pour le Heat, et toujours pas de panier, avant que Tin Duncan revienne redonner les espoirs pour San Antonio sur deux lancers. LeBron James, Ray Allen électrisent le AT&T Center ! Heureusement, Ginobili (19 points) revient sauver la face des Spurs. Les Spurs reviennent peu à peu dans le match, à l'image de Kawli Leonard, élu MVP des finales à l'issue de la cérémonie ! A la fin du premier quart-temps, seulement sept points d'écart pour le Heat. Leonard sera encore la plaque tournante des Spurs (22 points), pendant toute la partie ! 

Puis, les Spurs sont restés toujours devant 

A la première mi-temps, les Spurs finissait à 47-40 ! Les images de Ginobili sur un énorme dunk viennent chauffer le Center, mais après, les Heat tombent totalement dans l'absence, avec 6 shoots mais zéro point ! Mills, le nouveau prodige des Spurs ira jusqu'à scorer 17 points. Les coups de Bosh, James, Wade n'ont pas suffit. Le réveil de Tony Parker, auteur de zéro point pendant plusieurs minutes, montre que les Spurs sont sur une autre planète. Les écarts vont s'éloigner encore plus, pour finir à 104-87 ! Jamais, sur les finales, les Heat n'ont été en mesure d'inquiéter les Spurs, collectivement meilleurs, indivuellement moins dépendants. La tristesse de LeBron James a montré les limites d'un homme et de son équipe, et sa "LeBron dépendance" ! Pour les Spurs, et leur nouveau MVP des finales, Leonard, l'année prochaine risque d'être chargée !