Les seconds couteaux de la Division Pacifique

Alors que la reprise de la NBA approche, les questions autour de cette nouvelle édition sont multiples. Nombre de joueurs du championnat américain disputent actuellement la Coupe du Monde, et reviendront sans aucun doute épuisés, mais, pour certains, avec une médaille autour du cou. Quel sera leur état de forme ? Qui succèdera aux Spurs, bien qu'ils soient logiquement candidats à leur propre succession ? Pour y répondre, nous entamons un tour d'horizon qui nous permettra de découvrir les 30 franchises de ce championnat unique, en commençant par celles de la Division Pacifique.

Les seconds couteaux de la Division Pacifique
Lakers, Clippers, Kings, Warriors et Suns espèrent tous créer la surprise

Longtemps dans l'ombre des Lakers, les Clippers, qui restent sur trois participations de suite aux phases finales, sont en train de s'affirmer comme la meilleure formation de la ville de Los Angeles.

Los Angeles Clippers

Le marché des transferts

Peu actifs durant l’été, les dirigeants ont tout de même enregistré l’arrivée de Jordan Farmar (double champion de la NBA avec les Lakers), et du grand Spencer Hawes, qui culmine à 2 mètres 16.

Les leaders.

Chris Paul (six fois meilleur intercepteur de la NBA), Blake Griffin (quatre fois All-Star), et DeAndre Jordan (meilleur rebondeur la saison passée), comptent bien mener la franchise au titre suprême de la NBA, qu’elle n’a jamais remporté.

Les lieutenants.

Ils pourront également compter sur les vétérans Matt Barnes (six participations aux playoffs en dix saisons), et Jamal Crawford (quatre particpations en quatorze saisons), tous deux âgés de 34 ans.

La préparation.

LA Clippers 94-112 Golden State.

Portland 119-114 LA Clippers.

Utah 102-89 LA Clippers.

LA Clippers 101-97 Utah.

LA Clippers 93-104 Denver.

Golden State 125-107 LA Clippers.

LA Clippers 108-105 Phoenix.

LA Clippers 89-99 Portland.

 

Le glorieux passé de la deuxième franchise la plus titrée de la ligue semble révolu, bien qu'il ne soit pas si lointain. 

Los Angeles Lakers

Le marché des transferts

Bien que Kobe Bryant, la légende vivante du club (cinq fois champion de la NBA, seize fois All-Star et deux fois champion olympique), soit convalescent, et que son âge soit une raison d’inquiétude supplémentaire quant à ses capacités physiques actuelles, les dirigeants des Lakers ont quelques motifs de satisfaction, comme les arrivées de Carlos Boozer (deux fois All-Star), de Jeremy Lin (trois participations aux phases finales en quatre saisons), de l'excellent rebondeur Ed Davis, et du rookie Jordan Clarkson, âgé de 20 ans.

Les leaders.

Ces nouveaux éléments évolueront aux côtés du diabolique Steve Nash (huit fois All-Star, cinq fois meilleur passeur décisif de la NBA, et troisième meilleur passeur décisif de l’histoire de la ligue), de Nick Young, qui a pris ses responsabilités en l’absence de Bryant, tournant à une moyenne de 18 points par match lors du dernier exercice, et de Jordan Hill, (2 mètres 08 pour 107 kg).

La préparation.

LA Lakers 98-95 Denver.

LA Lakers 105-120 Golden State.

LA Lakers 75-116 Golden State.

LA Lakers 86-119 Utah.

LA Lakers 98-91 Utah.

LA Lakers 108-114 Phoenix.

LA Lakers 94-86 Portland.

 

Suite au départ de la star de leur équipe, à savoir Steve Nash, les Suns sont en difficulté. Ils restent sur quatre saisons blanches, terminées à la porte des phases finales. 

Phoenix Suns

Le marché des transferts

Bien que l’époque du ”Run and Gun” soit révolue, les dirigeants ne désespèrent pas de retrouver les sommets, et tentent de s’en donner les moyens. Isaiah Thomas, qui tourne à une moyenne de 15 points par match en seulement trois saisons, et le monstrueux Anthony Tolliver (2 mètres 08 et 110 kg), sont arrivés.

Les leaders.

Ils retrouveront le gigantesque Emeka Okafor (2 mètres 08 pour 116 kg), ainsi que le remplaçant de Steve Nash, Goran Dragić, qui tourne à une moyenne de 17 points par match depuis le départ du Canadien, et Leandro Barbosa (deux fois vainqueur de la Coupe d’Amérique avec le Brésil).

Les lieutenants.

Les autres atouts de cette équipe seront Miles Plumlee (116 kg pour 2 mètres 11), ainsi que les frères Marcus et Markieff, qui s’élèvent tous deux à 2 mètres 08 sous la toise, et 111 kg sur la balance. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Suns ont des arguments de poids.

La préparation.

Phoenix 97-89 Denver.

Houston 95-92 Phoenix.

Phoenix 121-90 San Antonio.

LA Lakers 108-114 Phoenix.

LA Clippers 108-105 Phoenix.

Utah 100-105 Phoenix.

 

La franchise de Sacramento, qui ne compte qu'un titre NBA, reste sur huit saisons blanches. Les joueurs de qualité ne manquent pas, maisle problème se situe plutôt au niveau de l'alchimie. Les Kings sont talentueux, mais leur irrégularité leur joue des tours.

Sacramento Kings

Le marché des transferts

Durant l’été, les dirigeants ont enregistré l’arrivée de Darren Collison, qui tourne à une moyenne de 12 points par saison malgré un physique peu athlétique (1 mètre 79, 83 kg).

Les leaders

Il devra apporter un peu de stabilité à un effectif qui compte déjà dans ses rangs des joueurs tels que DeMarcus Cousins (2 mètres 11, 122 kg), qui mène la formation depuis maintenant quatre saisons, pour une moyenne de 18 points par match, ainsi que Rudy Gay, qui possède la même moyenne, mais sur neuf saisons, et qui a remporté la Coupe du Monde, cet été, aux côtés de DMC.

Les lieutenants

Mais il faudra également compter sur le solide Derrick Williams (2 mètres 03 et 109 kg), qui entamera sa quatrième saison dans le championnat le plus relevé de la planète, et Carl Landry, qui ne cesse de gagner en mobilité malgré ses 112 kg.

La préparation

Toronto 99-94 Sacramento.

Sacramento 113-106 Toronto.

Sacramento 95-97 Brooklyn.

Brooklyn 129-117 Sacramento.

San Antonio 106-99 Sacramento.

 

La franchise basée à San Francisco, quk reste sur deux participations de suite aux playoffs, se présente cette fois en outsider accompli.

Golden State Warriors

Le marché des transferts

Les dirigeants des Warriors ont joué la stabilité lors de l'intersaison, conservant leurs meilleurs éléments, tout en ne recrutant que Shaun Livingston (cinq participations aux phases finales en dix saisons), et Brandon Rush, de retour après une année à Salt Lake City.

Les leaders.

Ils viennent donc renforcer un effectif bien fourni, dont les leaders sont Stephen Curry et Klay Thompson, internationaux avec les USA, respectivement premier et deuxième au classement des joueurs ayant rentré le plus de tirs à trois points la saison précédente.

Les lieutenants.

Ils seront épaulés par le solide Andrew Bogut (meilleur contreur de la NBA en 2010-2011), et le revanchard David Lee (deux fois All-Star).

La préparation.

LA Clippers 94-112 Golden State.

LA Lakers 105-120 Golden State.

LA Lakers 75-116 Golden State.

Golden State 104-101 Denver.

Miami 115-108 Golden State.

Houston 90-83 Golden State.

Golden State 125-107 LA Clippers.

Golden State 119-112 Denver.