Miami écrase Dallas, les Knicks dominent les Celtics, D-Rose fait gagner les Bulls

Dans ce premier match de la saison, les Knicks de New-York ont difficilement battu les Celtics de Boston. Miami, emmené par un excellent LeBron James, n'a fait qu'une bouchée de Dallas. Dans le même temps, Derrick Rose a offert la victoire aux Bulls face aux Lakers de Kobe Bryant.

Miami écrase Dallas, les Knicks dominent les Celtics, D-Rose fait gagner les Bulls
Miami écrase Dallas, les Knicks dominent les Celtics, D-Rose fait gagner les Bulls
New York Knicks - Boston Celtics : 106 - 104
Carmelo Anthony mène les Knicks à leur première victoire de la saison au Madison Sqaure Garden ! Si Rajon Rondo (31 points, 13 passes décisives) a commencé la saison sur un rythme effréne, que dire de la performance ahurissante de Melo Anthony ! 37 points dont 17 dans le seul dernier quart-temps. C'est d'ailleurs lui qui a marqué les deux derniers lancers-francs du match. Mais ce game n'a pas été facile pour les hommes de Mike D'Antoni. Un début de match tonitruant leur a permis de mener de 17 points dans le deuxième quart-temps (49-32). "On est trop mou, on ne gagnera jamais en jouant comme ça". Tel a été le message du coach des C's, Doc Rivers à la fin du 2e quart. Aussitôt dit, aussitôt fait. Début du 3e quart, la bande à Kevin Garnett joue plus agressif et va infliger un cinglant 16-2 à des Knicks qui semblent perdus. Mais Amar'e Stoudemire (21 points), Toney Douglas (19 points) & Co, ne voulaient absolument pas perdre le match et ont finalement pris le dessus dans la dernière minute. Malgé la défaite, Ray Allen (20 pts) et Brandon Bass (20 pts, 11 rbs) se sont régalés des caviars de Rajon Rondo. A noter que Paul Pierce était absent pour ce match pour cause de blessure au talon et pourrait jouer mardi face à Miami. Tout comme Mike Pietrus, nouvel arrivant du côté de Boston. 
 
Dallas Mavericks - Miami Heat : 94 - 105
Miami n'a fait qu'une bouchée de Dallas. Avant ce remake de la dernière finale NBA, les Dallas Mavericks étaient festifs, se voyant remettre le titre sous la bannière "Champions 2011". Mais sur le terrain, la fête était tout autre. La défaite de la saison dernière trottant surement dans les têtes, le Heat n'a pas tardé à montrer toute sa puissance. Dwayne Wade (26 points) et surtout LeBron James (37 points) ont survolé ce match malgré une absence totale de la part du dernier des Tres Amigos, Chris Bosh (4 points). Les Mavs ont résisté seulement pendant sept minutes dans le  premier quart (11-11). Le Heat va ensuite infliger un sévère 13-0 aux champions en titre et va tranquillement accroître son avance jusqu'au début de la seconde période. Dirk Nowitzki (21 points) et Jason Terry (23 points) ont essayé de sonner la révolte des Mavs mais Miami a rapidement pris jusqu'à 35 points d'avance à l'entame du dernier quart. Dans les douze dernières minutes, Jason Terry a fait un festival mais pas suffisant pour revenir sur la franchise floridienne. 
 
Los Angeles Lakers - Chicago Bulls : 87 - 88
Les Bulls font le hold-up de la soirée ! Dans un Staples Center archi comble, les Lakers et leur nouveau coach Mike Brown prennent déjà un gros coup sur la tête. Malgré un bon match, c'est un Derrick Rose clutch qui a offert la victoire aux Bulls dans les dernières minutes de jeu. Les Lakers, emmené par un bon Kobe Bryant (28 points) ont eu des difficultés dans le premier quart-temps mais ils ont fait preuve d'une grande maîtrise pendant le reste du match. Menant de six points à une minute du terme, les Lakers ont complètement craqué, notamment sur une perte de balle de KB24 sur la "balle de match". Chicago peut aussi remercier, Luol Deng, auteur d'un gros match et surtout décisif dans le money time. Rip Hamilton, la Nouvelle recrue des Bulls n'a pas vraiment convaincu (6 points) mais sera très important dans le roaster de l'équipe coaché par Thibodeau. Côté Lakers, l'absence d'Andrew Bynum, suspendu, s'est fait sentir malgré dans la peinture la bonne rentrée de Josh McRoberts (6 points).