Cleveland dans l'histoire !

Au terme d’un match 7 épique, les Cleveland Cavaliers sont venus à bout pour la troisième fois consécutive (89-93) des Golden State Warriors, s’adjugeant ainsi le premier titre de leur histoire en NBA.

Cleveland dans l'histoire !
Les Cleveland Cavaliers ont remporté le premier titre de leur histoire dimanche à Golden State. - L'Equipe
Golden State Warriors
89 93
Cleveland Cavaliers
Golden State Warriors: Barnes (10), Green (32), Curry (17), Thompson (14), Ezeli (0), Barbosa (3), Iguodala (4), Livingston (8), Varejao (1), Speights (0)
Cleveland Cavaliers: James (27), Love (9), Irving (26), Smith (12), Thompson (9), Jefferson (2), Shumpert (6), Williams (2).
SCORE: 22-23, 49-42, 76-75, 89-93.
ÈVÉNEMENTS: Match 7 des finales NBA à l'Oracle Arena d'Oakland.

Le titre au bout du suspense…

Jamais une équipe n’avait remonté un déficit de 3 victoires à 1 en finales NBA avant l’exploit de Lebron James et de ses coéquipiers. Dans un match intense et ultraserré (20 changements de leader au cours du match), les deux équipes se sont rendues coup pour coup sans jamais prendre le meilleur sur l’autre et le titre s’est joué dans les ultimes minutes. Bien que diminués par la blessure de leur pivot Andrew Bogut, les Warriors ont pu compter sur un énorme Draymond Green (32 pts à 11/15, 15 rbs, 9 pds), qui a probablement réalisé sa meilleure performance en carrière malgré la défaite. On attendait beaucoup du MVP Stephen Curry après son match 6 complètement loupé, mais ce dernier a commis de nombreux mauvais choix et est apparu en petite forme physique (17 pts à 6/19), tout comme son compère Klay Thompson (14 pts à 6/17) malgré quelques gros shoots marqués. Dans une fin de match irrespirable et accrochée, les Warriors n’ont pas inscrit le moindre point dans les dernières 4 min et 39 sec de jeu et les Cavaliers en ont profité pour devenir champions NBA pour la première fois de leur histoire. Lebron James (27pts, 11rbs, 11pds) et Kyrie Irving (26pts) ont été déterminants dans le succès des leurs. Dans les deux dernières minutes, James a d’abord collé un contre magistral sur une contre-attaque d’Iguodala, avant que Kyrie Irving, à 53 secondes du terme à 89 partout, n’inscrive le shoot à 3 pts du titre. Les Warriors ont loupé leur balle d’égalisation et James a même inscrit un lancer pour porter la marque à 89-93, et ainsi sceller la victoire de Cleveland, tout un symbole. En devenant champions pour la première fois de leur histoire au terme d’un scénario exceptionnel, les Cleveland Cavaliers ont privé les Warriors de confirmer leur record sur la saison régulière par un titre. Le sacre de Cleveland sur ce match 7 restera à coup sûr dans la légende.

Le MVP : Lebron James comme une évidence.

Il avait promis à l’été 2014 en revenant dans la franchise de sa région natale qu’il apporterait le premier titre de son histoire à Cleveland. C’est donc en pleurs, submergé par l’émotion au coup de sifflet final, que « King » James a réussi sa mission et a logiquement été désigné à l’unanimité MVP des finales NBA 2016. Auteur de deux énormes matchs à 41 pts pour revenir à 3-3 dans la série, LBJ a remis ça au match 7 en signant un triple double  (27pts, 11 rbs, 11pds) pour s’adjuger son troisième titre NBA. Lebron James est incontestablement un grand de ce sport qui continue d’écrire sa légende, celle du « King ».