Nanterre remporte le match 2 des finales de Pro A

Grace un Trenton Meacham des grands soirs, Nanterre remporte le match 2 des finales du championnat de France de basket sur le parquet de Strasbourg, tout en prenant l’avantage du terrain.

Nanterre remporte le match 2 des finales de Pro A
Johan Passave-Ducteil. (source: lnb.fr)
Strasbourg
79
84
Nanterre
Johan Passave-Ducteil. (source: lnb.fr)

Qui pouvait pronostiquer, à la fin du match 1 complètement dominé par la SIG, que Nanterre avait les ressources mentales et tactique pour gagner le match deux 48 heures plus tard ? Sans doute personne, si ce n’est les supporters de Nanterre. Mais les joueurs de la banlieue parisienne ont su être présents pour remporter un match qu’ils ont dominé de bout en bout. Grace à cette victoire, Nanterre s’offre le droit de rêver à un sacre sur son parquet, puisque les deux prochains matches sont dans la salle des nanterrois. Récit d’un match intense et disputé.

L’adresse retrouvée pour Nanterre

Le match début pourtant de la meilleure des façons pour la SIG, qui mène rapidement 4 à 0 par l’intermédiaire d’Alexis Ajinça. Le match d’ailleurs de la même façon qui le précédent, la défense de Nanterre n’arrivant pas à défendre sur l’intérieur français. Avantage de courte durée, puisque ce sera la seule fois où la SIG aura l’avantage au score. Le jeu de Nanterre se met alors en place, une pluie de 3 points s’abat dans la salle de Strasbourg, et les visiteurs prennent neufs points d’avance au score à la fin du 1er quart temps (17 – 26). La SIG n’arrive pas à trouver des solutions en attaque, et Ajinça gêné par les fautes, n’est même pas sur le parquet. En face, Trenton Meacham trouve des positions de tir intéressantes, réussissant à alimenter le scoring de son équipe.Stephen Brun (13 points et 5 rebonds) est dans un bon jour également. Le 2ème quart temps est équilibré, mais Nanterre parvient à garder 7 points d’avance à la mi-temps (35 – 42).

20 balles perdues pour la SIG dans ce match.

Le troisième voit la SIG revenir dans la rencontre progressivement, le fruit d’un travail défensif efficace. Ricardo Greer (16 points et 10 rebonds) et Louis Campbell (20 points) sont les artisans du retour de la SIG dans la rencontre. Les nanterrois ont du mal à trouver du rythme en attaque, laissant son adversaire revenir à seulement 3 points à l’entame du dernier quart temps (56 – 59). Dans ce quatrième quart temps, les nanterrois vont reprendre le contrôle du match par sa défense, forçant les strasbourgeois à 20 ballons perdues sur l’ensemble de la rencontre. Cette défense est à l’origine des attaques rapides des nanterrois, conclues par une insolente adresse à 3 points (11/22 au tir, soir 50% de réussite). Meacham plante deux paniers à 3 points, puis un fadeway permettant à son équipe de creuser l’écart en milieu de 4ème quart temps. Il finira le match avec 26 points, tout en étant élu logiquement homme du match. Avec lui, Johan Passave-Ducteil produit un travail défensif très efficace sur Ajinça, le limitant à seulement 8 points dans ce match. Avec 13 points et 7 rebonds, l’intérieur d’origine martiniquaise apporte une contribution précieuse pour son équipe. La SIG, dans un dernier effort va tenter de revenir, mais Nanterre va réussir à garder quelques points d’avance pour remporter ce match, et prend par la même occasion l’avantage du terrain.

La SIG n’a jamais réussi à imposer son rythme dans cette rencontre, comme il l’avait fait dans le match précédent. Sur un rythme rapide, les joueurs de Nanterre peuvent mettre en place leur système, et ainsi libérer des espaces pour les shooteurs à trois points. Strasbourg devra revoir également son jeu d’attaque, celle-ci étant trop dépendante d’Alexis Ajinça, bien muselé ce soir. Prochain match mardi dans la salle de Nanterre. Les hommes de Pascal Donnadieu auront l’occasion de remporter le titre, s’ils gagnent leurs deux matches à domicile.