ProA - J24  /  Le trio de tête ne faiblit pas

Ce samedi, la 24e journée se disputait sur les parquets de Pro A. En attendant le match de Pau-Orthez lundi soir, Strasbourg, Monaco et Villeurbanne n'ont pas tremblé et confortent leur place sur le podium du championnat au terme d'une journée particulière puisque les huit équipes qui évoluaient à domicile se sont inclinées !

ProA - J24  /  Le trio de tête ne faiblit pas
L'AS Monaco conserve sa 2e place (Crédit : Twitter @ASMonaco_Basket)

Le grand huit pour Strasbourg

Leader de Pro A, Strasbourg effectue une année 2016 pour le moment remarquable. Toujours en course en Eurocoupe, la SIG est également invaincue en championnat depuis le 10 janvier et une défaite à Nanterre. En déplacement sur le parquet d'Antibes, les hommes de Vincent Collet sont accrochés dans le premier quart. Ils parviennent ensuite à creuser l'écart dans le second, notamment sous l'impulsion de Rodrigue Beaubois, auteur de trois paniers longue distance consécutifs, pour donner jusqu'à 18 points d'avance aux Alsaciens.

En face, Antibes ne craque pas, et dans le troisième quart, un run leur permet de recoller à deux points, mais jamais moins. Au final, dans un match où les shooteurs longue distance ont eu la main chaude (24/41 en tout), Strasbourg a géré pour l'emporter 85-79. La SIG conserve donc sa première place en Pro A, et peut aborder en confiance le match retour des Quarts de finale de l'Eurocoupe face au Nizhny Novgorod, après son succès à l'aller (94-85).

Villeurbanne et Monaco suivent la cadence

Derrière le leader, Monaco et Villeurbanne n'ont pas craqué, remportant tous les deux leur partie. Pour le club de la principauté, le déplacement à Rouen devait être une formalité. Avec une adresse à trois points très faible (25%), les Monégasques ont eu du mal à faire la différence et il a fallu un 10-0 dans le troisième quart pour tuer le match. Ils l'emportent finalement 74-61, grâce notamment aux 26 points combinés de Jamal Shuler et Adrian Uter.

De son côté, Villeurbanne avait un match plus compliqué sur le parquet de Nanterre. En tête tout au long de la partie, les hommes de JD Jackson n'ont jamais réussi à creuser l'écart définitivement. Si elle a compté une dizaine de points d'avance, la JSF a pu rester dans le match jusqu'au bout avec les belles performances de Riley (21pts) et Jaiteh (16pts). Dans le money-time, des paniers de Meacham et Watkins permettent aux Villeurbannais de tuer le match, et l'emporter 78-73. A noter le match solide de Charles Kahudi avec 20 points 8 rebonds et 6 passes décisives.

Paris cartonne Le Havre

Déjà totalement à la dérive avec seulement deux victoires cette saison, Le Havre est tombé encore plus bas. Sur leur propre parquet, les Normands se sont fait écraser 98-65 par le Paris-Levallois. Les Franciliens condamnent les Havrais avec cette victoire et se donnent de l'air par rapport à la 17e place de premier relégable occupée par Rouen. Avec six joueurs à plus de 10 points et le joli double-double de Chris Jones (13pts, 13ast), les hommes de Frédéric Fauthoux ont tourné à près de 60 % de réussite, sans jamais être mis en danger.

Le CSP reste dans la course

En pleine bourre avec quatre victoires à la suite, Dijon a perdu une occasion de se rapprocher des Play-Offs en s'inclinant lourdement face à Gravelines. Si leur adresse à trois points est à oublier, ils ont tourné à 80 % à deux points ! Au final, le Nordistes l'emportent 74-54 face à des Dijonnais qui vont essayer d'oublier ce match. Porté par les 45 points combinés de Young et McConnell, Châlons-Reims s'est imposé 86-80 au Mans.

Du côté de Cholet, Limoges a accroché un succès (70-79) qui lui permet de rééquilibrer son bilan à 50 % de victoires. Le CSP revient donc à trois victoires de la 8e place occupée par Châlons-sur-Saône. Ces derniers se sont inclinés à domicile, comme tout le monde ce samedi soir, face à Orléans (75-79).

Classement général :