ProA – J25 / Statu quo sur le podium, Rouen au fond du gouffre

Suite et fin de la 25e journée de Pro A ce samedi soir avec les victoires des trois premiers du championnat alors qu'en bas de tableau, la victoire de Paris-Levallois condamne un peu plus Rouen à la descente.

ProA – J25 / Statu quo sur le podium, Rouen au fond du gouffre
Sept à la suite pour l'ASVEL (Crédit : Twitter @ASVEL_Basket)

Strasbourg (1er/18-6)-Châlons-sur-Saône (6e/15-9) 86-78

Qualifié pour les demi-finales de l'Eurocoupe après avoir souffert face au Ninzhy Novgorod dans la semaine, la SIG retrouvait le quotidien de la Pro A face à Châlons-sur-Saône, qui reste sur deux défaites consécutives. Favoris du match, les hommes de Vincent Collet ont fait le boulot puisqu'après le premier point inscrit par Mardy Collins, ils n'ont jamais été rejoint. Le duo Beaubois-Weems a été intenable en attaque, bien accompagné par le jeune Frank Ntilikina, qui passe pour la première fois la barre des dix points en carrière, et termine avec un très joli 16 en évaluation. Le tout à 17 ans. Vincent Collet peut donc être satisfait de cette victoire alors que côté chalonnais, c'est l'adresse qui n'a pas été au rendez-vous (40%). Un manque d'adresse symbolisé par le malheureux Jérémy Hazell (4/17). Strasbourg conforte donc sa place de leader, sans trembler.

Meilleurs joueurs :

AS Monaco (2e/17-7)-JDA Dijon (9e/13-11) 81-69

Favori face à Dijon, l'ASM a tenu son rang. Si le match est équilibré en début de partie, Monaco va faire la différence dans le deuxième quart-temps en infligeant un terrible 13-0 aux Dijonnais alors qu'il y avait égalité auparavant. L'écart est déjà trop important et la JDA ne reviendra jamais malgré la belle performance de David Holston. En face, l'ASM s'appuie sur un jeu collectif bien huilé et mené par Jamal Shuler, qui passe pour la neuvième fois de la saison la barre des 20 points en Pro A. A noter aussi les huit passes décisives de DJ Cooper. Les hommes de Zvezdan Mitrovic restent donc à l'affût derrière Strasbourg.

Meilleurs joueurs :

Lyon-Villeurbanne (3e/16-8)-SLUC Nancy (15e/8-15) 66-62

Battu par l’Élan Béarnais lundi dernier après avoir fait la course en tête, Nancy a subi un scénario à peu près similaire à Lyon. En première période, ils prennent jusqu'à 11 points d'avance, portés par Steed Tchicamboud. Dans le deuxième acte, l'ASVEL réagit et peut compter sur un Kahudi important, mais aussi sur le double-double de Watkins. Nancy s'accroche mais ne parvient pas à donner le coup de collier nécessaire pour revenir. L'ASVEL enchaîne donc sa 7e victoire toutes compétitions confondues, et garde sa place sur le podium malgré le forcing de Pau-Lacq-Orthez.

Meilleurs joueurs :

Paris-Levallois (16e/8-16)-Sharks d'Antibes (11e/11-13) 75-71

Déjà en bonne position pour le maintien, le Paris-Levallois s'est donné encore plus d'air en s'offrant Antibes dans sa salle. Jamais l'écart ne sera très grand puisque le maximum sera de 8 points en faveur des Sharks en première mi-temps suite à un dunk d'un Fall énorme. Cet écart, Antibes le tient bien jusqu'à ce qu'Anthony Roberson ne s'énerve et enchaîne huit points d'affilée au début de la dernière période. Le money-time est donc accroché et les locaux arrachent la prolongation suite à une faute provoquée par Chris Jones à quinze secondes de la fin. L'Américain rentre ses lancés et il faut cinq minutes supplémentaires pour départager les deux équipes. Malgré la domination des Sharks au rebond, Jason Rich et Jones encore font la différence et permettent au club de la capitale d'arracher la victoire, dépassant ainsi Nancy au classement.

Meilleurs joueurs :

Orléans LB (12e/11-13)-SPO Rouen (17e/5-19) 78-65

Avec la victoire de Paris, Rouen devait s'imposer à Orléans pour ne pas se retrouver à quatre défaites de la 16e place. Sauf qu'avec à peine un peu plus de 40 % de réussite au tir, c'est compliqué de l'emporter à ce niveau. Surtout qu'en face, l'attaque de l'OLB s'est amusée avec 65 % de réussite dans la zone à deux points. Une réussite symbolisée par le gros match de Marcellus Sommerville, qui fini en double-double. Si la première mi-temps a été accrochée, la deuxième fut à sens unique et au final, l'écart est de 13 points. Pour Rouen, ça sent fortement la Pro B.

Meilleurs joueurs :

Classement Général de Pro A :