Pro A – J27 / La SIG chute, Le Mans et l'Elan Chalon cartonnent

Ce week-end, la 27e journée de Pro A se disputait. Si Le Mans et l'Elan Chalon ont dézingué les deux relégués, Limoges reste en course pour les Play-Offs. Mais l'information principale de cette journée est évidemment la chute de Strasbourg, qui offre à Monaco l'occasion de prendre la tête en cas de victoire lundi à Pau-Lacq-Orthez.

Pro A – J27 / La SIG chute, Le Mans et l'Elan Chalon cartonnent
Le Nanterre de Tasmin Mitchell et Pascal Donnadieu a terrassé Strasbourg (Crédit : FB Nanterre 92)

Strasbourg (1er/19-6)-JSF Nanterre (7e/16-10) 74-77

C'était l'affiche du soir et elle n'a pas déçu. Le leader strasbourgeois débute bien la rencontre face à la JSF, prenant jusqu'à huit points d'avance, ce qui sera le plus gros écart de la partie. Les hommes de Donnadieu ne se désunissent pas, et restent au contact. Plus aucun écart ne se creuse, et il faut donc attendre le money-time pour désigner un vainqueur. A 72-72, Riley inscrit un panier décisif, et validé ensuite par les lancés francs transformés par Invernizzi. Après neuf succès de rang, la SIG cède face à la JSF, qui était également la dernière équipe à l'avoir battu en championnat le 10 janvier dernier.

     Meilleurs joueurs :

Le Mans (3e/17-9)-Le Havre (18e/1-24) 98-58

Face au Havre, la victoire était obligatoire pour Le Mans. Portés par une adresse élevée (61%), les Manceaux n'ont laissé aucune chance à leur adversaire. Yarou a dominé dans la raquette alors que Petr Cornelie en a profité pour inscrire 21 points à 9/10 au tir. Comme depuis le début de cette saison, les hommes de Thomas Drouot repartent la tête basse en se faisant terriblement cartonner. Un écart de 40 points en 40 minutes de jeu, cela reste difficile à avaler même si un miracle n'est plus attendu pour cette équipe, toujours bloquée à une victoire en Pro A.

     Meilleurs joueurs :

Gravelines-Dunkerque (4e/17-9)-Cholet Basket (15e/9-17) 82-78

Cette rencontre porte la marque d'un joueur en particulier : Steven Gray. Auteur de 26 points à 11/19, ponctués de trois passes décisives, l'arrière américain a été l'homme fort de ce succès. A ses côtés, Pape Sy et Andrew Albicy ont répondu également présent pour assurer ce succès précieux. Les Choletais n'ont pas démérité mais en perdant 14 ballons, ils ont donné un coup de pouce supplémentaire au BCM et pouvaient difficilement espérer mieux.

     Meilleurs joueurs :

Chalons-Reims (13e/11-15)-Lyon-Villeurbanne (5e/17-9) 82-72

Stoppé par Antibes en semaine, l'ASVEL avait l'occasion de se relancer sur le parquet de Châlon-Reims. Le premier quart se passe bien dans le sillage de Casper Ware et ses 10 points. Les Lyonnais mènent mais ça ne dure pas. Leur adresse se perd et dans le même temps, le CCRB prend les commandes du match pour ne plus les lâcher. Avec 67 points inscrits, dont 24 par le seul McConnell, le cinq majeur a été parfait pour décrocher cette victoire. Troisième le week-end dernier, l'ASVEL est désormais 6e, ex-æquo avec le 7e.

     Meilleurs joueurs :

Chalon-sur-Saône (8e/15-10)-Rouen (17e/5-21) 108-74

Entre une équipe à la lutte pour les Play-Offs, et une autre qui se dirige vers la Pro B, on ne s'attendait pas à un match équilibré. Au final, l'Elan Chalon a tout simplement puni son adversaire en lui infligeant 108 points, ce qui constitue la troisième meilleure performance offensive de la saison. Les deux premières, ont été l'oeuvre de...Chalon, également, avec 111 points à Antibes et Châlons-Reims. Jean-Denys Choulet a pu faire tourner son effectif et les dix joueurs utilisés ont inscrit au moins un panier chacun. Le RMB aura résisté pendant six minutes avant de voir l'écart se creuser irrémédiablement, à l'image du maintien qui s'échappe.

     Meilleurs joueurs :

SLUC Nancy (16e/8-18)-JDA Dijon (9e/13-12) 80-64

Embourbé dans une spirale négative (5 défaites consécutives), le SLUC recevait une équipe de Dijon qui commence à être en difficulté, et voit les Play-Offs s'éloigner. En Lorraine, les hommes de Laurent Legname n'ont jamais été en mesure d'inquiéter des Nancéiens portés par un Panko bouillant, et hauteur de 27 points. Du début à la fin, le SLUC a contrôlé la partie et l'emporte plus que logiquement.

     Meilleurs joueurs :

CSP Limoges (10e/13-13)-Sharks d'Antibes (11e/12-14) 83-66

Pour le champion en titre, plus aucune erreur n'est permise s'il veut défendre son bien. Face à Antibes, c'est un trio qui s'est démarqué pour valider un succès finalement logique. A eux trois, Bo McCalebb, Ali Traoré et Nobel Boungou Colo ont cumulé 61 points et 17 rebonds. Leur adresse a été déterminante puisque les Sharks ont dominé au rebond, mais se sont montrés maladroits dans la conclusion. Cela se paye cash. Le CSP l'emporte donc et reste toujours à l'affût pour la 8e place.

     Meilleurs joueurs :

Paris-Levallois (14e/10-16)-Orléans LB (12e/12-14) 82-78

Entre deux équipes qui s'apprêtent à vivre une fin de saison sans frisson, le club de la capitale s'est montré le plus fort. Dominateur grâce à son jeu intérieur, il creuse un énorme écart et mène carrément 50-33 à la mi-temps. L'OLB ne lâche pas et grâce à une très bonne adresse longue distance (14/24 en combiné pour Harris, McAlarney et Sommerville), repasse devant au score dans le dernier quart. Mais en face, Jason Rich a sorti une grosse prestation, en étant bien accompagné par Oniangue. Grâce à ce duo, Paris s'en sort et l'emporte.

     Meilleurs joueurs :

Classement Général de Pro A :