Giro : Hansen l'emporte à Pescara, Wiggins perd du temps

Annoncée plutôt difficile, la septième étape du Tour d'Italie reliant San Salvo à Pescara l'a été. Adam Hansen (Lotto-Belisol) l'emporte en solitaire, le maillot rose change de dos, des favoris à la victoire finale ont chuté.

Giro : Hansen l'emporte à Pescara, Wiggins perd du temps
laprovince.be

Le regard perdu, Wiggo regagne sa selle. Sa chute à 5 km de l'arrivée dans un virage sur une route humide l'a, dirait-on, totalement destabilisé. A l'arrivée, le Britannique compte environ 1'20'' de retard sur les autres favoris au maillot rose à Brescia, dans 15 jours. S'il a semblé affaibli, le contre-la-montre de demain est pour Bradley Wiggins le moyen de montrer qu'il est toujours dans la course.

Dans cette étape que l'on disait compliquée, six coureurs se sont échappés : Dominique Rollin (FDJ), Maarten Tjallingii (Blanco), Emanuele Sella (Androni-Giocatolli), Ioannis Tamouridis (Euskaltel-Euskadi), Pim Lightart (Vacansoleil) et Adam Hansen (Lotto-Belisol). Ce dernier s'est retrouvé seul à 33 km de l'arrivée avec Sella, dans l'ascension du Chieti, passage redouté de Tirreno-Adriatico. L'Australien lâche l'Italien un peu plus loin, pour terminer en solitaire avec 1'07'' d'avance sur le peloton de tête, la veille de son anniversaire (il aura 32 ans demain).

Au sein du peloton, de nombreuses attaques ont surgi, et pas mal de chutes avec. Dont celle de Vincenzo Nibali (Astana), tombé à 8 km de la ligne, et donc celle de Wiggins. A l'inverse du Londonien, Nibali est revenu sur le peloton, dont Enrico Battaglin (Bardiani), vainqueur de la quatrième étape, et le vainqueur du Giro 2007 Danilo Di Luca (Vini-Fantini) règelent le sprint, respectivement deuxième et troisième.

Luca Paolini, qui termine dans le même temps que Wiggins, perd sa tunique rose. Elle est désormais la propriété de Beñat Intxausti (Movistar), qui devance Vincenzo Nibali de 5 secondes au général. Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp) complète le podium, à 8 secondes. Wiggins est à 1'32''.

Le contre-la-montre de ce samedi, entre Gabicce Mare et Saltara (55 km), dans les Marches, est a priori taillé pour Wiggins. Encore faut-il qu'il soit remis de sa désillusion d'aujourd'hui.