Giro, 11e étape : Navardauskas en costaud

Cette étape de transition était taillée pour les punchers. Ramunas Navardauskas (Garmin) est le vainqueur du jour.

Giro, 11e étape : Navardauskas en costaud
Crédits : Gazzetta.it

Longue de 182 km, cette étape frioulane (que vous avez pu suivre sur notre site) entre Tarvisio et Vajont était taillée pour un baroudeur : l'ascension du Sella Ciampigotto, à 60 km de l'arrivée, pas trop difficile mais longue, et l'arrivée, 7.5 km entre 4.8 et 9%, cette étape, comme celle de demain et de vendredi, sert de transition entre celle d'hier, montagneuse, et celle de samedi, dans les Alpes.

Une échappée, au départ de 20 coureurs, a fait le trou après 50 km de course. Parmi eux, quelques noms bien connus, comme Egoi Martinez (Euskaltel-Euskadi), Yaroslav Popovych (RadioShack), Danilo Di Luca (Vini-Fantini), Vladimir Gusev (Katusha), Juan Jose Cobo (Movistar), et les Français Johan Le Bon (FDJ) et Guillaume Bonnafond (AG2R). Aucun de ces coureurs ne représente une menace pour Vincenzo Nibali (Astana), le maillot rose du peloton. Dans la descente du Sella Ciampigotto, Patrick Gretsch (Argos-Shimano) prend 1'30'' d'avance sur le reste de l'échappée, à 40 km de l'arrivée. Derrière, on veut revenir sur le fuyard, Di Luca attaque mais est contré. Une nouvelle attaque permet à Ramunas Navardauskas (Garmin-Sharp) et Daniel Oss (BMC), de se détacher et de recoller sur Gretsch, épuisé.

A 10 km de l'arrivée, le trio compte 1'30'' d'avance sur les 17, mal organisés. Rapidement, Gretsch lâche, et le duo se joue la victoire, alors que le peloton ne pousse pas pour reveniret terminera avec 6 minutes de retard. A 5 km de l'arrivée, Navardauskas place l'attaque gagnante et termine en solitaire. Enfin quelque chose qui sourit à la Garmin-Sharp, dont le leader Ryder Hesjedal a encore lâhcé prise aujourd'hui. C'est la plus belle victoire de la carrière du jeune Lituanien (25 ans) chez les professionnels.

Demain, l'étape sera courte et a priori dédiée aux sprinteurs, entre Longarone et Trévise (134 km). Mark Cavendish, Elia Viviani et Nacer Bouhanni sont attendus pour la victoire d'étape.