Wiggins et Hesjedal abandonnent

Suite à une infection pulmonaire, Bradley Wiggins, annoncé favori avant le Giro, a renoncé à prendre le départ de la 13e étape. Son état de santé s'etant aggravé durant la nuit, les médecins ont décidé qu'il quittait la course. Ryder Hesjedal, vainqueur l'an passé de l'épreuve, rennonce également.

Wiggins et Hesjedal abandonnent
Wiggins en perdition sur une étape de plaine...

Hier matin on apprenait que Bradley Wiggins souffait d'une infection pulmonaire. Après l'arrivée, on a eu confirmation qu'il n'allait pas bien : sur une étape courte et toute plate, le coureur de la Sky a perdu 3'35" par rapport à ses adversaires. Une défaillance surprenante mais explicable. Il souffre d'une infection pulmonaire. Ce n'est d'ailleurs pas le premier coureur de son équipe. En effet, en début de Giro, Dario Cataldo a été malade. Si Wiggins voulait continuer, son état de santé s'est dégradé durant la nuit, l'obligeant finalement à quitter le Giro. "Wiggo" va retourner au pays pour se soigner et se reposer dès aujourd'hui.

Rigoberto Uran, 3e du général, devient donc l'unique leader de la formation Britannique : "Avec un bon groupe de 8 coureurs, nous soutiendrons Rigoberto Uran" a indiqué le manager général David Brailsford.

Mais l'Anglais n'est pas le seul, puisque Ryder Hesjedal, vainqueur du Giro l'an passé, a également abandonné. Le problème, c'est que le Canadien ignore c'est qui le fait souffrir. Un virus ou des allergies. "J'ai axé ma saison sur le Giro mais j'ai souffert depuis le contre-la-montre. Nous ne savons pas quel est le problème. Il se pourrait que ce soit à cause d'un virus, ou bien des allergies. Mon état de santé n'a fait qu'empirer. L'étape d'hier (jeudi), c'était trop pour moi. Il est temps pour moi de rentrer à la maison et de recouvrer la santé" a déclaré le coureur de la Garmin-Sharp ce matin. Classé 38e à plus d'une demi-heure de Vincenzo Nibali (Astana), Hesjedal avait perdu ses espoirs de victoire finale mardi, lors de la première étape de haute montagne.