Samuel Sanchez s'impose

L'Espagnol Samuel Sanchez (EUS) s'est imposé sur la 7e étape du Dauphiné Libéré en haut de Superdévoluy. Christoper Froome (SKY) reste en jaune.

Samuel Sanchez s'impose
(Crédits photo : Zimbio)

L'Espagnol Samuel Sanchez (Euskaltel-Euskadi), qui a disputé récemment le Giro d'Italia, a remporté la 7e et avant dernière étape du Critérium du Dauphiné Libéré. Il devance le Danois Jakob Fuglsang (Astana) et Richie Porte (Sky). Christopher Froome (Sky) n'a pas été mis en difficulté, et converse son maillot jaune avant la dernière explication pour les grimpeurs demain avec l'arrivée en altitude à Risoul (1ère catégorie, 12,8 kms à 6,9%).

Froome, sans problème

Christopher Froome (Sky) vit un Dauphiné assez serein. Aujourd'hui, il s'est contenté de suivre, sans bouger une seule oreille. Dans la montée du col du Noyer, principal difficulté du final avec un sommet situé à 11 kms de l'arrivée, le Kenyan Blanc possèdait une armée avec lui, avec notamment un épatant Geraint Thomas, qui a abattu une très gros travail. Peter Kennaugh a également été longtemps avec son leader. Richie Porte, deuxième du général, mais aussi équipier de Froome, n'a lui gère travailler. Il s'est même permis d'attaquer dans le final pour essayer de reprendre Sanchez et Fuglsang, partis dans les derniers kilomètres du col du Noyer. En vain.

Contador, coéquipier de luxe

Alberto Contador (Saxo-Bank) s'est mis au service de son coéquipier Michael Rogers, 4e du général avant cette étape. El Pistolero, qui avait perdu ses chances de gagner ce Dauphiné mercredi lors du contre-la-montre au Parc des Oiseaux en perdant quasiment trois minutes sur Froome, a roulé dans le très difficile col du Noyer afin de faire la sélection. Du coup, Rogers gagne une place au classement général et se retrouve 3e puisque Rohan Dennis (Garmin-Sharp) a perdu beaucoup de temps.

L'Alpe d'Huez en début d'étape, une grosse échappée

Les organisateurs du parcours avaient décidé de programmer l'enchainement Alpe d'Huez-Sarenne en tout début d'étape. Cet enchainement sera prévu au Tour de France dans une étape mythique. Aujourd'hui, c'était une forme de repèrage. Et cela à permis à une échappée de prendre large. Plus de 20 coureurs, avec notamment Rolland, Veilleux (Europcar), Paulinho (Saxo-Bank), Chavanel (Omega Pharma-Quick Step), De Gendt (Vacansoleil), Gallopin (RadioShack), Van Den Broeck (Lotto-Belisol) et le meilleur grimpeur Thomas Damuseau (Argos) qui a fait une moisson de points. Tous ces coureurs se sont dans un premier temps très bien entendus, avant de voir une succession d'attaques à l'approche du col du Noyer, à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. Chavanel et surtout De Marchi ont tenté de resister, mais c'était mission impossible. L'Italien de la Cannondale va être avalé par le groupe maillot jaune dans les forts pourcentages de l'avant dernière difficulté du jour.

Sélection de Contador, Sanchez s'en va

Dans le col du Noyer, où la pente est très raide avec des portions à plus de 11%, Contador prend la tête du groupe et impose un rythme soutenu. Dennis, Tarramäe ou encore Kwiatkowski, tous bien placés au général, perdent pied. Les meilleurs sont là avec donc Contador, mais aussi Rogers, Porte, Froome, Navarro, Moreno, Rodriguez, Sanchez, Fuglsang et le surprenant Clement. L'Espagnol de l'équipe Euskaltel décide de partir en solitaire. Son attaque n'est pas tranchante, mais petit à petit l'écart se fait. Quelques mètres d'avance. Au sommet, Fuglsang sort à son tour et le rejoint pour une descente de plus de cinq kilomètres. L'écart va grandir pour atteindre 30". 4 derniers kms à 5,6% de moyenne pour conclure cette étape longue de 187 kms. Sanchez va grimacer, Fuglsang va attaquer. Mais les deux seront ensemble pour se jouer la victoire d'étape. Plus rapide, Samu va l'emporter et laisser exploser sa joie, et même ses larmes après l'arrivée. Derrière, Porte est sorti sous la flamme et prend la troisième, une seconde devant Moreno, Clement, Valverde, Froome, Navarro et Rogers. Contador arrive quelques secondes plus tard.

Etape

1. SANCHEZ Samuel Euskaltel-Euskadi en 5h26'14"
2. FUGLSANG Jakob Astana m.t.
3. PORTE Richie Sky + 15"
4. MORENO Daniel Katusha + 16"
5. CLEMENT Stef Blanco m.t.
6. VALVERDE Alejandro Movistar m.t.
7. FROOME Christopher Sky m.t.
8. NAVARRO Daniel Cofidis m.t.
9. ROGERS Michael Saxo-Bank m.t.
10. CONTADOR Alberto Saxo-Bank + 23"

Général

1. FROOME Christopher Sky en 25h00'13"
2. RICHIE Porte Sky + 51"
3. ROGERS Michael Saxo-Bank + 1'37"
4. MORENO Daniel Katusha + 1'47"
5. NAVARRO Daniel Cofidis + 1'49"
6. FUGLSANG Jakob Astana + 2'04"
7. CLEMENT Stef Blanco + 2'32"
8. VALVERDE Alejandro Movistar + 2'47"
9. ROHAN Dennis Garmin-Sharp + 2'48"
10. CONTADOR Alberto Saxo-Bank + 2'56"