Le Tour, 100 éditions d'émotions - 10ème épisode, 2008-2012 : L'après Armstrong

Le Tour n'a pas construit sa légende en un jour. Mais en 100 éditions. Anecdotes croustillantes, hommages au grands champions... "Le Tour, 100 éditions d'émotion", chronique. Dixième épisode.

Le Tour, 100 éditions d'émotions - 10ème épisode, 2008-2012 : L'après Armstrong
Thomas Voeckler qui remercie Pierre Rolland lors de l'étape de Luz-Ardiden en 2011. ©Reuters/Pascal Rossignol

Les affaires Festina, Armstrong et Puerto ont secoué le monde du cyclisme. Petit à petit il se reconstruit car à coup de nombreux contrôles le nombre de tricheurs diminue petit à petit. Le travail est long et dur mais il paye.

2008 : Sastre s'impose devant un très beau plateau

Pas de prologue mais une première étape de plat remportée par Alejandro Valverde. Un Français en jaune à la fin de la 3ème étape ; 3 victoires françaises au total ; 6 porteurs du maillot jaune différents ; Andy Schleck maillot jaune ; Sylvain Chavanel super compatif. Voici un court bilan de ce Tour qui fut passionnant une fois débarassé d'Armstrong et de tout son système mafieux - même si, nous le répétons encore, seuls des soupçons portent sur l'Américain à cette époque -. Le Tour fut passionnant jusqu'au bout mais ce fut l'étape de l'Alpe d'Huez qui fut décisive comme vous le montre cette vidéo.


 

2009 : El matador !

Alberto Contador est parti chez Astana. Cancellara commence par prendre le maillot jaune après le prologue. Lors de la 7ème étape et l'arrivée en montagne, Brice Feillu l'emporte et le surprenant Nocentini prend le maillot jaune. Ce dernier le tiendra jusqu'à la 15ème étape et une très belle victoire d'Alberto Contador. L'Espagnol se contentera alors de gérer et de s'imposer devant Andy Schleck. Armstrong, qui était revenu faire une pige et ayant termné 3ème est déclassé au profit de Bradley Wiggins. Andy Schleck prend le maillot jaune.

Ce Tour est celui qui aura connu le plus grand nombre de pays de son histoire : France, Italie, Suisse, Monaco, Andorre et Espagne !

2010 : Contador ? Non, Schleck

A l'origine, c'est Alberto Contador qui doit remporter ce Tour. Mais à la suite d'un contrôle positif, c'est finalement Andy Schleck qui sera déclaré vainqueur. Juste récompense pour le Luxembourgeois, qui - même s'il ne se sera jamais imposé à la régulière - aura toujours été performant et n'aura jamais placé un mot plus haut que l'autre.Chavanel aura porté deux fois le maillot Jaune et les Français auront remportés cinq étapes. Anthony Chartreau ramène lui le maillot à pois à Paris.

2011 : Le rêve Voeckler

Une année magnifique pour les Français. L'engouement populaire et médiatique est sans précédent. 5 français dans les 15 premiers, un maillot blanc, un maillot à pois rouge et la cerise sur le gâteau, un maillot jaune porté fièrement pendant 10 jours durant les étapes des Pyrénées et une grande partie des Alpes par Thomas Voeckler, leader d'Europcar (ex Bouygues Telecom). La France s'est mise à rêver. Jusqu'à la 19ème étape, le protégé de Jean-René Bernaudeau a hissé haut les couleurs de sa formation et de la France. L'avènement d'une carrière pleine de panache et ponctuée de succès. À l'origine spécialisé dans les classiques, celui qui a grandit en Martinique a réussi à remporter presque chaque année au moins une étape. Cette année, il a bien choisi son jour. Première étape de moyenne montagne : Thur Hushovd, sprinter et alors maillot jaune n'a plus la force de continuer à assumer ce maillot jaune. L'échappée a donc le feu vert. Voeckler croit en ses chances, roule comme un forcené à la veille de la journée de repos. Pas de victoire d'étape mais bien une récompense au bout : le maillot jaune de leader et 13 minutes d'avance sur le peloton. Les gros favoris de cette édition ne se soucient pas encore de lui. "Il rentrera bien dans le rang un jour" pensaient-ils.

Oui mais Thomas Voeckler est un battant, un guerrier. Jamais il n'aura lâché l'affaire. Toujours avec les favoris du début à la fin des grandes étapes de montagne, il a surpris et s'est fait respecter du peloton. Aidé par un Pierre Roland de feu, 10ème, meilleur jeune et qui remporta même l'étape de l'Alpe d'Huez en lachant Contador et Sanchez, celui qui est passé par Vendée U fut à la lutte constante et l'histoire a failli se terminer en apothéose. Mais une mauvaise gestion de l'étape de l'Alpe d'Huez lui sera fatale. Une 4ème place au final mais une énorme performance. C'est finalement Cadel Evans qui remporte ce Tour, devant les frères Schleck. À noter les 5 français dans les 15 premiers. Cavendish finit maillot vert et Sanchez meilleur grimpeur.

2012 : L'avènement de Sky

Peut-être que jamais une équipe ne fut si forte et si pleine de maîtrise que les Sky cette année-ci. Avec comme leader Bradley Wiggins, la formation britannique n'a laissé aucune chance à ses adversaires. Roulant toujours à la même puissance, Sky a permis à Bradley Wiggins de ne jamais avoir eu à attaquer. Évidemment, ce ne fut pas passionnant à regarder, mais ce fut efficace.

Ce suspense-ci enlevé, concentrons-nous sur les français. Blessé au début du Tour, Thomas Voeckler s'est fait discret avant de récupérer et d'enclencher la marche en avant. 2 étapes de prestige et de ramener à Paris le maillot à pois rouge de meilleur grimpeur. À part lui, à signaler le très bel espoir de Thibault Pinot, qui promet pour l'avenir. Le jeune coureur de la FDJ a remporté une étape pleine de panache où il fut poussé dans les derniers kilomètres par un Marc Madiot en folie. Pierre Roland et Pierrick Fedrigo ont aussi remporté une étape. Marc Cavendish s'est emparé du maillot Vert et Tejay Van Garderen du maillot Blanc.

2013 : L'histoire reste à écrire

Ce Tour de France comportera comme ces derniers temps 21 étapes. Il n'aura pas de prologue. (Parcours) Comme chaque année, 22 équipes seront au départ. Pour ce qui est du vainqueur, les favoris sont nombreux. La rédaction a délibéré et voici les avis de chacun. Fabian Cancellara ne sera lui pas présent. Bradley Wiggins non plus. Tout au contraire d'Alberto Contador. Cependant, à ne pas sous-estimer les outsiders ou les Français dont Arthur Vichot, tout récent champion de France. Ce Tour promet d'être animé, suivez le pendant 23 jours sur VAVEL France.