Les favoris du Tour de France 2013

Ils sont plusieurs candidats à vouloir accrocher à leur tableau de chasse le Tour de France. Cette année, plusieurs coureurs se sont préparés exclusivement pour ce 100ème Tour. Décryptage à la loupe.

Les favoris du Tour de France 2013
Christopher Froome et Alberto Contador sont les deux grands favoris de ce Tour de France. (Crédits : velonews.competitor.com)

Christopher Froome "le Kenyan Blanc"

Le grandissime favori de cette Grande Boucle. Le coureur de la Sky le sait mieux que quiconque, il est l'homme à abattre. Mais vu sa forme affichée au Dauphiné Libéré et auparavant dans la saison, on voit mal le Britannique ne pas remporter le Tour de France 2013, disposant d'une équipe à son exercice. "Froomey" débarrassé de Bradley Wiggins est le chef de file de l'équipe anglaise. A ses côtés on retrouvera des garçons comme Richie Porte (vainqueur de Paris-Nice 2013) fidèle lieutenant, Edvald Boassen Hagen capable d'aider sur tous les terrains, Geraint Thomas ou encore Konstantin Sioutsou. La Sky, véritable machine de guerre, est l'épouvantail du peloton. 

Albert Contador "El Pistolero"

Le rival principal de Christopher Froome. L'Espagnol, qui revient sur le Tour de France après 1 an d'absence, en a terminé avec les soucis physiques. Le coureur originaire de Pinto a toutes les qualités pour enrailler la machine SKY. Cette année, il disposera d'une équipe complète à son service, voyez un peu : Roman Kreuziger, Nicolas Roche, Michael Rogers, Chris Anker Sorensen. On parle du collectif SKY, mais le collectif Saxo-Tinkoff n'est pas mal non plus. Le grimpeur Espagnol a un parcours dessiné pour lui, montagneux, casse patte. Il pourra attaquer partout, les Pyrénées et les Alpes devront être ses principaux lieux d'attaque.

Cadel Evans et Tejay Van Garderen "la double lame de la BMC"

Crédits : AFP / Pascal Pavani

Pourquoi ai-je mis deux coureurs de la même équipe dans les favoris ? Généralement chaque équipe dispose d'un seul leader, mais à la BMC on ne sait toujours pas qui aura ce rôle ! L'Australien ou l'Américain ? TVG a montré depuis le début de saison des garanties, contrairement à Evans qui est resté en retrait malgré un très bon Giro (3ème). Le Kangourou de Katherine sera-t-il à 100% au départ du Tour? Pourra-t-il être au top deux grand tours consécutifs? La question se pose, chez John Lelangue on privilégie l'expérience, mais Cadel Evans l'a affirmé, il se mettra au service de Tejay Van Garderen s'il craque rapidement. L'Américain, qui à 23 ans est le chef de file de la nouvelle vague Américaine, aimerait renouveler son exploit de l'an dernier et sa 5ème place, voire même mieux. 

Ryder Hesjedal "l'outsider numéro 1"

Crédits : rds.ca

Le Canadien est certainement un des favoris qu'on attend le moins et qui est pourtant l'un des plus dangereux pour Froome ou Contador. Après avoir remporté le Giro en 2012, le coureur de la Garmin, malgré un Giro 2013 raté (abandon lors de la 13ème étape) est prêt pour un de ses objectifs principaux de la saison, malgré une chute sur le Tour de Suisse il y a quelques jours. Ce léger accroc ne devrait pas handicaper le coureur originaire de Victoria qui rêve secrètement du podium. Il a le profil pour, bon grimpeur, bon puncheur et bon en contre la montre. 

Jurgen Van Den Broeck "VDB"

Crédits : RTBF

Il serait temps que le Belge décroche un podium à Paris, le coureur de la Lotto-Belisol toujours placé mais rarement gagnant (deux fois 4ème du TDF). Coureur assez complet, mais qui ne dispose pas d'une équipe assez forte pour peser en montagne, VDB n'a que Jelle Vanendert comme coéquipier en montagne et encore, quand celui-ci retrouvera son meilleur niveau. C'est peut-être l'année ou jamais pour Jurgen, à 30 ans il lui reste encore quelques années, mais le temps est compté. Derrière le duo Froome-Contador, la place de 3ème est accessible pour bon nombre. Le coureur de la Lotto-Belisol fait partie des candidats. 

Joaquin Rodriguez "Purito"

Crédits : cyclisme-actu.net

Le grimpeur-puncheur de poche de la Katusha est un candidat crédible à la victoire finale sur ce Tour de France 2013, le parcours n'est pas forcément si montagneux que ça, mais il n'est pas non plus roulant. Depuis quelques années l'Espagnol a préféré le Giro ou la Vuelta, mais malheureusement pour lui, il n'a jamais pu remporter un de ces deux grands tours, finissant 2ème, 3ème, lui manquant toujours quelque chose. Place cette année au Tour, un objectif de sa saison, pour se faire il disposera d'une armada en montagne : Dani Moreno, Alberto Losada, Giampaolo Caruso. Des grimpeurs à la réputation solide et qui mettront le spectacle dans les principaux cols. La Katusha est une formation assez offensive, Purito devra sans doute partir de loin pour espérer pourquoi pas décrocher un podium.