Live Tour de France 2013, la 3ème étape en direct

Live Tour de France 2013, la 3ème étape en direct
Live Tour de France 2013, la 3ème étape en direct

16:56 : Retrouvez dans quelques minutes le comtpe-rendu de cette 3ème étape, finalement assez classique. Merci à tous et à toutes de nous avoir suivi tout au long de cette après-midi. On se retrouve demain avec le Live du contre-la-montre par équipes qui va permettre de faire quelques écarts. Bonne fin d'après-midi à vous !

16:51 : Demain, contre-la-montre par équipes de 25 km dans les rues de Nice :

16:47 : Le top 20 du classement général :

16:45 : Peter Sagan nouveau maillot vert. Bakelants conserve bien évidemment sa tunique jaune, tout comme Rolland reste à pois et Kwiatkowski en blanc.

16:41 : Top 15 de l'étape :

16:37 : 1. Gerrans 2. Sagan 3. Rojas 4. Kwiatkowski 5. Gilbert 6. Flecha 7. Gavazzi 8. Bouet 9. Simon 10. G. Izagirre

16:36 : La formation Orica-GreenEDGE omniprésente dans le final qui a très bien emenée Simon Gerrans. Très bon travail collectif.

16:35 : D'une demi roue, il devance Sagan ! Rojas (Movistar) troisième !

16:35 : VICTOIRE DE SIMON GERRANS !!!

16:34 : Incetitude entre Gerrans et Sagan ! Personne n'a levé les mains !

16:34 : Dumoulin repris.

16:33 : Sagan derrière un coéquipier, très bien placé.

16:33 : Une dizaine de mètres d'avance !

16:32 : Le jeune Tom Dumoulin (Argos) attaque à moins de deux kilomètres de la ligne.

16:31 : Peter Sagan n'a pas montré une oreille pour l'instant.

16:31 : C'est terminé. Peloton groupé à 3,4 km.

16:30 : Nordhaug tente de relancer avec Chavanel dans sa roue.

16:29 : Orica roule fort avec quatre coureurs.

16:28 : C'est compliqué pour les quatre hommes mais qui ne lâchent rien. Une dizaine de secondes.

16:27 : Simon Clarke élu combatif du jour.

16:26 : A 7,5 kms, Rolland, Chavanel, Nieve et Nordhaug avec 10" sur le peloton où la Cannondale et Orica-GreenEDGE roulent.

16:25 : Chavanel a crée le troue. Le peloton semble temporiser et c'est Nicolas Roche (Saxo-Bank) qui roule.

16:24 : Au sommet du col de Marsolino, Rolland a pris 5 points, Nieve 3 et Nordhaug 1.

16:23 : Chavanel accélère, Evans tente de prendre sa roue. Descente très rapide.

16:22 : Un peu moins de 20" pour le Français.

16:21 : Peloton groupé au sommet. Seul Rolland est devant. Ecart très faible néanmoins.

16:20 : Van Den Broeck sort du peloton !

16:20 : Boasson Hagen (Sky) tente de s'accrocher à l'arrière du peloton !

16:19 : L'Espagnol n'arrive pas à suivre le grimpeur français qui va conforter son maillot à pois.

16:18 : Pierre Rolland s'en va seul avec derrière lui Mikel Nieve.

16:17 : Un nouveau Euskaltel attaque. Derrière, Taaramäe (Cofidis) lâché. On entre dans le dernier kilomètre.

16:16 : Clarke repris et va s'accrocher.

16:16 : Rolland sort en compagnie de son co-équipier Malacarne !!

16:15 : Quelques mètres d'avance pour l'homme de tête sur Anton, qui lui même est à porter du peloton.

16:14 : Plus qu'un seul équipier pour Bakelants. C'est Tony Gallopin !

16:14 : Il lâche Gautier et s'en va à la poursuite du coureur australien. Le peloton pas loin.

16:13 : Igor Anton (Euskaltel) à l'attaque !

16:13 : Le peloton va avaler Cyril Gautier et Sebastien Minard. Simon Clarke fait de la resistance. 25" !

16:12 : La Saxo-Bank se replace en tête du peloton, Pierre Rolland aussi.

16:11 : On entre dans l'ascension ! Clarke s'en va tout seul et va essayer d'aller chercher les points pour la montagne.

16:10 : C'est terminé pour Westra et Vuillermoz. Arthur Vichot, victime d'une chute tout à l'heure, n'arrive plus à suivre le rythme du peloton, comme les sprinteurs.

16:09 : Cyril Gautier tente de revenir sur le duo !

16:08 : A l'approche de la dernière difficulté, plusieurs coureurs distancés comme Kennaugh et Thomas (Sky).

16:07 : Problème mécanique pour Jon Izaguirre (Euskaltel).

16:06 : Le duo a pris le large ! 15" sur les poursuivants et 50" sur le pack.

16:05 : On entre dans les 20 derniers kilomètres. Le Marsolino dans moins de cinq bornes.

16:04 : C'est au tour de Simon Clarke de partir. Seul Minard prend sa roue, et les deux prennent quelques mètres d'avance !

16:02 : Effet immédiat de cette accélèration : l'écart passe de 30 à 50".

16:00 : Sebastien Minard tente de donner un second souffle à l'échappée et s'en va ! Tout le monde réagi cependant.

15:58 : L'écart est désormais de 40". Cela risque d'être dur d'être en tête au pied du col pour les cinq hommes.

15:57 : Le peloton retrouve une chaussée beaucoup plus large et beaucoup plus rassurante. Ça sera comme ça jusqu'à l'arrivée.

15:55 : Dans un peu plus de dix kilomètres, les coureurs attaqueront le col de Marsolino. Il est long de 3,3 kilomètres avec une forte pente à 8,1%.

15:51 : Comme depuis de nombreux kilomètres, Jens Voigt emène le peloton.

15:48 : Le peloton joue avec l'échappée : alors que l'écart était sous la minute, le revoilà désormais à 1'15".

15:46 : Arthur Vichot retrouve le peloton après avoir changer son vélo.

15:40 : A 40 kilomètres de l'arrivée, le club des cinq possède plus qu'une minute. Dans moins de 25 bornes, c'est le début de la dernière ascension, la plus dure.

15:38 : A l'avant petit problème mécanique pour Cyril Gautier. Il reprend sa place.

15:37 : Chute du champion de France Arthur Vichot (FDJ.fr) ! Il ne s'affole pas, remet sa chaine et repart.

15:36 : Irizar et Voigt bossent énormément en tête du peloton. 1'25" pour les échappés.

15:34 : Peu d'animation sur les routes du Tour. Même si ça devrait bouger dans une vingtaine de kilomètres, ça reste très calme encore mais compréhensible avec la forte chaleur.

15:23 : Désormais deux minutes pour la tête de la course. On est tranquille dans le peloton !

15:15 : A 56 km de l'arrivée, l'écart est de 1'27" par rapport au peloton où c'est désormais l'équipe RadioShack qui a repris le relais.

15:09 : Crevaison d'Arnold Jeannesson (FDJ.fr).

15:07 : Sky, sous la houlette de Ian Stannard, contrôle en tête de peloton. 1'24".

15:02 : Sans gravité néanmoins, tout le monde repart. Mikel Nieve (Euskaltel-Euskadi) a été pris dedans, tout comme Nicki Terpstra (OPQS) qui souffre un peu plus.

15:01 : Chute dans le peloton !

14:58 : L'écart avec l'échappée, qui était de trente secondes au sommet du col de Porto, est remonté à 1'15". Certains qui étaient lâcher, sont revenus dans le peloton, comme Cavendish.

14:55 : Très suprenant : Vasil Kiriyenka (Sky) lâché !

14:54 : Moins de 70 kilomètres de l'arrivée. Les routes sont désormais très sinueuses.

14:53 : Comme lors de deux premières difficultés, Clarke passe en tête devant Vuillermoz. L'Australien possède désormais cinq points. Le même nombre que Rolland, le leader de ce classement de la montagne.

14:52 : Ce col de troisième catégorie fait mal dans le peloton. Des distancés, dont Mark Cavendish et Alexander Kristoff.

14:51 : Ce n'est pas une surprise : Yoann Bagot (Cofidis) abandonne. C'est le second de la journée.

14:50 : L'échappée est dans le col de Porto.

14:47 : Peloton étiré dans la descente.

14:44 : C'est désormais l'équipe Belkin qui prend les choses en main dans la descente.

14:43 : 50" d'avance pour les cinq hommes de tête.

14:33 : La formation Sky répond aussitôt et roule. Grosse conséquence pour l'échappée, plus qu'une minute trente.

14:31 : Changement de physionomie dans le peloton. L'équipe d'Alberto Contador accélère le rythme, et l'écart tombe sous les deux minutes.

14:29 : En fait, Geraint Thomas souffre d'une fracture du pelvis, décelé hier soir après plusieurs examens.

14:28 : Surpris lors du premier col, Cyril Gautier tente de sortir en premier pour prendre les points. Mais tout le monde dans sa roue, sauf Minard. Comme lors du premier GPM, c'est encore Clarke qui passe en tête, juste devant... Vuillermoz !

14:21 : Déjà en difficulté hier, Geraint Thomas (Sky) ne semble pas au mieux. Il consulte le médecin du Tour.

14:20 : La formation RadioShack continue son boulot en tête du peloton. Trois minutes d'avance pour les hommes de tête.

14:17 : Yoann Bagot (Cofidis) en grande souffrance. Le coureur français s'est porté à hauteur du médecin. Il est désormais lâché par le peloton. Ça va être long pour lui !

14:15 : Petit problème mécanique pour Marcel Kittel, le maillot vert. Mais pas de souci, il réintègre rapidement le peloton où la formation Saxo-Bank se montre à l'avant.

14:13 : Début de la seconde ascension du jour. Le col de San Martino, classé en troisième catégorie. 7,5 km à 5,4%.

14:06 : Le peloton maintient les échappés à distance. L'écart est de 3'30".

14:02 : On entre dans les 100 derniers kilomètres.

13:56 : La moyenne de cette première heure de course est de 39,8 km/h. Preuve que c'est bien calme pour l'instant.

13:49 : L'écart diminue. Il est désormais de 3'40".

13:48 : Début d'étape assez tranquille pour le moment.

13:40 : Néanmoins, attention à Peter Sagan qui est à moins de 15 points et qui pourrait lui ravir le maillot vert dès ce soir.

13:38 : Kittel passe devant Greipel et Cavendish. Il confirme son maillot par points en prennant 10 points sur ce sprint intermédiaire.

13:37 : Ça frotte pas mal et le train de la formation néerlandaise est bien mieux huilé que celui de la Cannondale !

13:36 : Cannondale et Argos se placent à l'avant du peloton. Le sprint devrait être intense.

13:35 : Pas de sprint pour les hommes de tête. Minard passe en premier.

13:31 : Le sprint intermédiaire approche. Les sprinteurs devraient se battre pour arracher des points. C'est Kittel qui domine ce classement avec 4 points d'avance sur Sagan et 6 sur Kristoff.

13:24 : L'écart se stabilise autour des 4'20". La formation du leader ne semble pas vouloir laisser plus d'avance.

13:20 : En haut du sommet de cette première difficulté, le peloton accélère et les équipes des favoris se replacent pour une descente très technique.

13:18 : L'écart est désormais de 4'10".

13:17 : Sur les routes du Tour, il fait 29,5 degrès !

13:15 : Ça bouge devant pour les points du Grand Prix de la Montagne. Clarke passe en tête devant Vuillermoz après une très belle lutte. L'Australien prend un point.

13:12 : Le coureur de la formation Kazakhe souffre apparement d'un mal de ventre insistant.

13:10 : Première abandon sur cette 100ème édition : Andrey Kashechkin (Astana).

13:09 : La bonne humeur est de mise à l'arrière du peloton où Pierre Rolland (Europcar), vêtu de son maillot à pois, imite son co-équipier Thomas Voeckler dans son style si habituel.

13:04 : L'écart augmente sensiblement, 2'35".

13:03 : Dans l'échappée, deux coureurs sont à une seconde du maillot jaune : Vuillermoz et Gautier.

13:01 : L'avance est déjà conséquente, plus d'une minute trente !

12:57 : Dans le peloton, on laisse partir.

12:56 : Ça réagit. Ils sont désormais cinq en tête : Westra donc, mais aussi Alexis Vuillermoz (Sojasun), Simon Clarke (Orica), Sebastien Minard (AG2R) et Cyril Gautier (Europcar).

12:54 : Première attaque, l'oeuvre d'un Vacansoleil, Lieuwe Westra !

12:53 : Le directeur du Tour de France 2013, Christian Prudhomme, brandi le drapeau blanc. Le départ réel est donné !

12:51 : Quelques déceptions hier : Jérôme Coppel et Rein Tarramaë (Cofidis) ont respectivement perdus 12'44" et 5'39". Thomas De Gendt (Vacansoleil), 3ème du Giro l'an passé, à terminer à plus de dix-sept minutes.

12:49 : Dès les premiers kilomètres, le peloton aura droit à une première difficulté : le col de San Bastiano (4ème cat.). 3,4 kilomètres à 4,6%.

12:35 : Les coureurs partent. Le départ réel aura lieu dans 8,7 kilomètres.

12:23 : Comme depuis samedi et le départ de cette Grande Boucle, le soleil domine outrageusement le ciel. Une belle journée s'annonce.

12:09 : Le col de Marsolino, dont le sommet est situé à 13,5 km de la ligne d'arrivée, propose 3,3 kilomètres avec une pente moyenne à 8,1%. De quoi donner des idées à certains ? Probablement.

11:59 : Un petit point sur les différents maillots distinctifs : Jan Bakelants (RadioShack) porte la tunique jaune, Marcel Kittel (Argos-Shimano) est en vert, Pierre Rolland (Europcar) est avec le maillot à pois et Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step) domine le classement des jeunes. Blel Kadri (AG2R La Mondiale) a remporté le prix du combatif pour son étape d'hier et aura un dossard rouge sur le dos.

11:55 : Le départ est prévu à 12h35, alors que l'arrivée devrait avoir lieu aux alentours de 16h30.

11:52 : Le profil de cette 3ème étape : 

11:49 : Pour rappel, hier c'est Jan Bakelants de la formation RadioShack qui s'est imposé à la surprise générale. Il a pris du coup le maillot jaune de leader pour une petite seconde devant David Millar (Garmin) et Julien Simon (Sojasun).

11:48 : Bonjour à tous et à toutes ! Bienvenue sur Vavel.com pour le live écrit de cette 3ème étape entre Ajaccio et Calvi, la dernière sur le territoire Corse et qui s'annonce passionnante avec des routes sinueuses et un final accidenté propice aux offensives.