Rui Costa s'impose, les favoris s'attaquent : le Tour n'est pas terminé

Comme prévu, l'échappée est arrivé au bout avec plus de 10 minutes d'avance sur le maillot jaune. Mais c'est à l'arrière que tout s'est joué. Contador, Kreuziger et Quintana ont attaqués, Froome a toujours été ramené par Richie Porte. Mais ce Tour n'est pas fini, loin de là.

Rui Costa s'impose, les favoris s'attaquent : le Tour n'est pas terminé
©ASO

Tout laissait à penser que Christopher Froome avait assomMé ses adversaires et le Tour dimanche dernier en accélérant sur sa selle comme le fait Fabian Cancellara à ses grandes heures lors des classiques ardenaises. Oui mais voilà, l'orgueil d'Alberto Contador était trop grand, la tentation de ses adversaires d'exprimer toutes leurs heures d'entraînements.

Alberto Contador attaque, mais Richie Porte ramène au train Christopher Froome

Tout d'abord, c'est Joaquin Rodriguez qui lança les premières banderilles en bas de la côte de Manse. Le peloton est alors séparé en deux. Un groupe de huit coureurs s'échappe alors. Ce sont Froome, Porte, Rodriguez, Quintana, Mollema, Valverde, Contador et Kreuziger. Ce sont ces huit-là qui animeront la partie la plus intéressante de cette étape. Contador attaquera trois fois dans la montée et son coéquipier Kreuziger une fois. A chaque fois, Alberto Contador s'envolera ,mais Christopher Froome sera alors à chaque fois ramené par son coéquipier Richie Porte.

Rui Costa s'impose

Dans la descente, Alberto Contador attaquera de nouveau, mais chutera. Froome devra faire un écart et ces deux-ci reviendront sur le groupe de cinq à l'avant grâce au gros boulot de Richie Porte. Entre ces huit-là, aucun écart après cette étape. Mais ce sont les autres coureurs qui ont subi des écarts ! Laurens Ten Dam, Jean-Christophe Péraud et Daniel Martin ont perdu 1'10" sur Froome & consorts. Du coup, Ten Dam perd sa 5ème place au profit de Quintana.

Le Portugais est le plus malin

Devant cette étape mouvementé en tête de peloton, il y a aussi eu une course pour la victoire d'étape. Ce fut tout d'abord un groupe de 26 hommes qui anima l'étape. Le peloton le laissera tranquille. 11 minutes à l'arrivée. 18 des 22 équipes étaient représentées à l'avant. Parmi eux, Philippe Gilbert, Thomas Voeckler ou Rui Costa. Tout le monde est resté solidaire jusqu'au col de Manse. Après une tentative d'échappé de Jean-Marc Marino et de Biel Kadri, de nombreux coureurs attaquent à leur tour. Christophe Riblon, Jérôme Coppel puis Rui Costa attaquent chacun leur tour. Ce sera le Portugais qui sera le plus malin. Il s'envolera seul et fera les 20 derniers kilomètres en solitaire et s'offrira une seconde victoire de prestige, après celle de 2011.

Le Tour n'est donc pas terminé et il faudra rester au moins jusqu'à samedi pour le suivre, car l'histoire n'est pas totalement écrite. Demain, contre-la-montre individuel. Mais il sera loin d'être plat. Et les écarts vont encore se modifier.

Le classement de l'étape

Le classement général

+ Le live de l'étape