Froome encore et toujours

Le Britannique Christopher Froome (Sky) s'est imposé pour la troisième fois dans ce Tour de France 2013 lors du contre-la-montre qui reliait Embrun à Chorges. Il devance Alberto Contador (Saxo-Tinkoff), qui devient son dauphin au général, et Joaquin Rodriguez (Katusha). Il conforte ainsi encore plus sa première place au classement général.

Froome encore et toujours
Il s'impose avec un temps inférieur de 8 secondes par rapport à celui de Contador. (Crédit photo : 20minutes.fr)

Il était le favori de l'étape, il ne nous a pas fait mentir : le Britannique Christopher Froome (Sky) s'est encore imposé aujourd'hui lors de la 17ème étape qui était un contre-la-montre difficile entre Embrun et Chorges. Le maillot jaune a réussi, malgré le très bon temps d'Alberto Contador (Saxo-Tinkoff), a reprendre du temps sur chacun de ses adversaires. Il a encore montré toute sa puissance lors des deux montées au programme et dans le final propice aux rouleurs. Contador aura, quant à lui, tout essayé pour distancer le maillot jaune lors des deux descentes tortueuses du parcours.

Une météo capricieuse

Depuis plusieurs jours, l'orage était annoncé sur ce contre-la-montre. La première partie des coureurs à s'être élancée a eu la chance d'avoir une route sèche et un climat favorable. A ce moment c'est alors Tejay Van Garderen (BMC) qui détient le meilleur temps à l'arrivée devant Jon Izaguirre (Euskaltel). Derrière, les coureurs élancés ont eu la malchance d'affronter la pluie sur l'ensemble du parcours et notamment dans la première descente très technique où ils ont perdu, pour la plupart, plus d'une minute sur le meilleur temps. Ensuite la pluie s'est calmée, la route a séchée et les favoris sont partis sous un temps relativement clément. Le premier à avoir battu Tejay Van Garderen fut Alejandro Valverde (Movistar) qui a été 1'21" plus rapide que l'Américain de la BMC. Ensuite c'est Joaquin Rodriguez qui a grillé la politesse à son camarade espagnol avant qu'Alberto Contador ne lui passe devant avec moins d'une seconde d'avance. Tout ceci avant que Chris Froome passe en revue les espagnols avec un temps 8 secondes plus rapide. Derrière les Belkin (Ten Dam et Mollema) ont déçu alors que Kreuziger (Saxo-Tinkoff) a réalisé un bon temps. Le meilleur jeune Quintana a, quant à lui, limité la casse.

Le malheur de Jean-Christophe Péraud

En dehors de cette bataille pour le classement général, il y a l'histoire de Jean-Christophe Péraud (AG2R), l'homme maudit dans ce contre-la-montre. Tout a commencé le matin lors de la reconnaissance du parcours : le meilleur français au général a chuté lors d'une descente et le bilan a immédiatemment été assez lourd pour le leader de la formation française : un trait de fracture est apparu sur son épaule droite. Mais courageux comme il est, il a quand même pris le départ de ce contre-la-montre à 16h09 comme prévu. Lors des chronos intermédiaires, le Français est placé, il réalise un extraordinaire exploit en étant dans le top 10 dans le dernière point intermédiaire. Malheureusement à un peu moins de deux kilomètres de l'arrivée, dans un virage dangereux, Jean-Christophe Péraud va chuter une nouvelle fois sur son épaule droite, l'image est horrible, le Français ne repartira pas et abandonne donc le Tour de France 2013. C'est un tour terrible pour le cyclisme français avec pour le moment les abandons des meilleurs éléments français au général, aucune victoire d'étape et un meilleur français classé 20ème, il s'agit de l'équipier de Péraud : Romain Bardet, qui court son premier Tour de France.

Top 10 du classement de l'étape :

Top 10 du classement général :