Chavanel remporte le contre-la-montre en patron

Le champion de France du contre-la-montre s'est illustré sur la seule étape chronométrée de l'Eneco Tour. Il devance à l'arrivée Tom Dumoulin (Argos-Shimano) et Jesse Sergent (Radioshack-Trek). Il est désormais deuxième au classement général, à quatre secondes de Lars Boom (Belkin).

Chavanel remporte le contre-la-montre en patron
Le champion de France du contre-la-montre se replace au classement général. (Crédit photo : francetvsport)

Au programme, un contre-la-montre de 13,2 kilomètres dans les alentours de Sittard-Geelen, le leader de la course, Lars Boom (Belkin), avait pour objectif de garder son maillot blanc sur les épaules à l'arrivée. C'est chose faite même si la victoire dans cette épreuve est revenue au champion de France de la discipline Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step). Il s'impose devant des cadors de l'effort solitaire comme Tom Dumoulin deuxième à 4", Jesse Sergent, troisième à 4" également ou bien Bradley Wiggins (Sky), cinquième à 6" et déjà vainqueur du chrono du Tour de Pologne, Taylor Phinney (BMC), sixième à 11" et enfin Lars Boom, dixième à 20". 

Du côté des battus de la journée, on retrouve les acteurs des premières étapes tels qu'Arnaud Démare (FDJ.fr), André Greipel (Lotto-Belisol), Philippe Gilbert (BMC) et Zdenek Stybar (Omega Pharma-Quick Step). 

Il reste désormais deux étape à Sylvain Chavanel pour truster la place de leader du classement général de l'Eneco Tour à la place du Néerlandais de la Belkin. Et ces deux étapes en Belgique auront des allures de classiques flandriennes avec une arrivée à la côte de la Redoute et une autre au Mur de Grammont. Pour demain, samedi, il s'agira de la côte de la Redoute, chère au champion du monde Philippe Gilbert, avec une étape plutôt courte, de 150 kilomètres. Les puncheurs devront faire la différence dans le final pour espérer remporter cet Eneco Tour. Voici le profil :