Sébastien Turgot et Damien Gaudin débarquent chez AG2R La Mondiale

La formation chambérienne vient certainement de réaliser un gros coup en enrôlant les deux spécialistes des courses pavés de la team Europcar. L'équipe vendéenne vient de prendre un coup de massue sur la tête en perdant deux cartes importantes.

Sébastien Turgot et Damien Gaudin débarquent chez AG2R La Mondiale
(nantesmaville.com)

En effet, en perdant Turgot et Gaudin, l'équipe Europcar vient de voir s'envoler ses deux hommes forts sur les classiques flandriennes. Ce n'est pas pour déplaire à Vincent Lavenu et son équipe qui jusque-là, n'avait pas un duo aussi intéressant pour ce type de courses. C'est un peu le jackpot que vient de s'offrir AG2R La Mondiale, en enrôlant les deux coureurs.

Oui car les deux hommes sont certainement les hommes forts avec Sylvain Chavanel, Yoann Offredo des courses pavés dans le peloton tricolore. Sébastien Turgot qui depuis deux ans accumule les tops 10, deuxième de Paris-Roubaix 2012, huitième du Tour des Flandres 2013, dixième de Paris-Roubaix 2013. Quant à Damien Gaudin, il vient de réaliser sans doute la meilleure saison de sa carrière, vainqueur du prologue de Paris-Nice, Cholet-Pays de Loire et surtout cinquième de l'Enfer du Nord. Pourtant rien ne prédestinait le duo "classique" à rejoindre l'équipe AG2R. On peut même dire que c'est une surprise, eux qui jusqu'ici n'ont connu qu'une équipe, celle de Jean-René Bernaudeau. Mais à 29 ans et 27 ans, il étaient peut-être temps de quitter le nid pour grandir un peu plus. 

Le manager Vincent Lavenu le sait pertinament, ce duo va permettre à son équipe de bien figurer sur les classiques du nord. Avec seulement Lloyd Mondory, Steve Chainel et Sébastien Minard, la formation de Chambéry ne disposait pas d'une équipe compétitive pour les pavés. 

Gaudin et Turgot qui vont s'engager pour les trois prochaines saisons. Ils devront néanmoins convaincre rapidement et ramener la formation AG2R La Mondiale dans les premières positions du cyclisme mondial sur Paris-Roubaix et le Tour des Flandres notamment. En achetant les deux anciens d'Europcar, Lavenu souhaite sans doute équilibrer et couper sa team en deux : une pour les courses à étapes et l'autre pour les classiques.