Simon Gerrans s'adjuge la Doyenne

Au terme d'un dernier kilomètre haletant, c'est l'Australien qui est sorti victorieux d'une course, qui a eu du mal à se dessiner. Il a devancé l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) vainqueur de la Flèche Wallonne mercredi et le Polonais Michal Kwiatkowski (Oméga-Pharma Quick Step). Romain Bardet (AG2R La Mondiale) premier Français, termine 10ème.

Simon Gerrans s'adjuge la Doyenne
Simon Gerrans s'adjuge la Doyenne

Cela faisait très longtemps qu'on n'avait pas vu un Liège-Bastogne-Liège avec autant de coureurs pouvant se battrent pour la victoire finale, cette année, il n'y avait pas vraiment d'hommes forts capables de faire la différence. Tout s'est joué finalement dans les deux derniers kilomètres. Auparavant, Domenico Pozzovivo (AG2R La Mondiale) et Giampaolo Caruso (Katusha) avait pris la poudre d'escampette. Le duo qui pensa jusqu'au bout pouvoir se jouer la gagne, voyant les favoris s'observer, se neutraliser. Mais l'écart minime, d'environ 10 secondes à l'amorce de la Côte de Saint-Nicolas, ultime difficulté de cette 100ème Doyenne, allait jouer en défaveur des deux transalpins. Stefan Denifl (IAM) se sentait pousser des ailes et plaçait un démarrage, derrière Samuel Sanchez (BMC) menait l'allure d'un groupe d'une trentaine d'unités, pour son leader Philippe Gilbert (BMC) fraichement vainqueur de l'Amstel Gold Race. L'Autrichien Denifl repris, Lars-Peter Nordhaug (Belkin) s'essayait lui aussi, en vain. A 1,4 kilomètre du but, le duo comptait 8 secondes d'avance, les Orica prenaient alors les choses en main pour leur leader Simon Gerrans. Pozzovivo et Caruso commençaient à piocher, les kilomètres pesaient dans les jambes et le pourcentage n'arrangeait rien. Chez les cadors, Dan Martin attaquait sur les portions pentues du final, l'Irlandais vainqueur l'an passé revenait sur le coureur d'AG2R La Mondiale, et voyait Caruso à porter de fusil. On se dit alors que rien ne pouvait empêcher le cousin de Nicolas Roche de s'offrir le doublé, et bien si...

Dans l'ultime virage, l'Irlandais chutait. A ses basques, Simon Gerrans, Alejandro Valverde et Michal Kwiatkowski en profitaient pour revenir sur le coureur de la Katusha. L'Australien lançait les hostilités pour le sprint, le Murcian Valverde calé dans sa roue ne parvenait pas à dépasser l'ancien vainqueur de Milan-San Remo qui s'imposait au terme d'une arrivée mouvementée. Le Polonais Kwiatkowski, 5ème de l'Amstel et 3ème de la Flèche, complétait une nouvelle fois le podium. Caruso et Pozzovivo terminaient respectivement 4ème et 5ème. Philippe Gilbert, l'enfant du pays terminait 8ème en ayant jamais été véritablement dans le coup. On soulignera la très belle 10ème place de Romain Bardet, premier représentant tricolore, à son aise pendant toute la course, qui a en revanche coincé sur l'arrivée.

Les 25 premiers coureurs de la 100ème édition de la Doyenne

Le tryptique Ardennais a donc été le théâtre de trois vainqueurs différents. Philippe Gilbert sur l'Amstel Gold Race, Alejandro Valverde sur la Flèche Wallonne et donc Simon Gerrans sur Liège-Bastogne-Liège, concluant ainsi une semaine forte en émotions pour le peloton mondial.