Giro : La victoire pour Kittel, le maillot rose pour Matthews

L'Allemand Marcel Kittel s'est imposé au sprint lors de la première étape du Tour d'Italie devant Nacer Bouhanni. MIchael Matthews prend le maillot de leader à son coéquipier Svein Tuft.

Giro : La victoire pour Kittel, le maillot rose pour Matthews
©AFP

C'était la victoire d'étape qui lui manquait au palmarès. Après avoir remporté des étapes sur le Tour de France et sur la Vuelta, Marcel Kittel a réalisé le Grand Chelem avec cette victoire sur le Giro. L'Allemand, grand favori de l'étape a dépassé à cent mètres de l'arrivée le Français Nacer Bouhanni, qui avait lancé le sprint aux trois cents mètres. Bien emmené par Murio Fisher puis par Sébastien Chavanel, le champion de France 2012 a finalement terminé à une belle deuxième place.

Une échappée reprise à 4km de l'arrivée

En elle-même, l'étape ressemblait fortement à une étape type sur plaine. Une petite échappée qui part dès les premiers kilomètres, un peloton qui la laisse partir, creuser l'écart puis qui accélère le rythme dans les 80 derniers kilomètres pour finalement revenir dans les tous derniers hectomètres. Cette fois-ci, ce fut à quatre kilomètres de l'arrivée que le dernier survivant de l'échappée du jour, le coureur Néerlandais de la Belkin Maarten Tjallingii fut repris par un peloton lancé à vive allure. Et comme c'est d'habitude, ce fut dans un sprint massif que s'est disputé la victoire. Tour à tour, les équipes Cannondale, Oméga-Pharma Quick-Step et Giant-Shimano ont assuré le tempo. A 1,5 kilomètres de l'arrivée, l'équipe Française FDJ.fr faisait son apparition pour emmener Nacer Bouhanni. Ce fut trop tôt, puisque le Français fut obligé de lancer le sprint aux 300 mètres. Celui-ci lui fut fatal, Kittel était le plus fort. Changement de leader au classement général, Svein Tuft est remplacé par son coéquipier Michael Matthews, arrivé en huitième position.

La réaction de Nacer Bouhanni au micro de beIN SPORTS

"J'ai lancé le sprint trop tôt mais j'étais obligé. J'étais deuxième aux trois cents mètres quand le coureur d'Orica GreenEDGE et dans les cinquantes derniers mètres je n'avais plus de force. Kittel était plus fort que moi aujourd'hui."

Le classement de l'étape (sans les bonifications)
Place Coureur Nation Equipe Temps Ecart
1. Marcel Kittel Allemagne Giant-Shimano 5'13"12  
2. Nacer Bouhanni France FDJ.fr 5'13"12 +0'00"
3. Giacomo Nizzolo Italie Trek Factory 5'13"12 +0'00"
4. Elia Viviani Italie Cannondale 5'13"12 +0'00"
5. Roberto Ferrari Italie Lampre 5'13"12 +0'00"
6. Manuel Belletti Italie Androni Giocattoli-Venezuela 5'13"12 +0'00"
7. Ben Swift Grande-Bretagne Sky 5'13"12 +0'00"
8. Michael Matthews Australie Orica GreenEDGE 5'13"12 +0'00"
9. Davide Appollonio Italie AG2R La Mondiale 5'13"12 +0'00"
10. Tyler Farrar Etats-Unis Garmin-Sharp 5'13"12 +0'00"
Le classement général
Place Coureur Nation Equipe Temps Ecart
1. Michael Matthews Australie Orica GreenEDGE 5'37"54  
2. Luke Durbridge Australie Orica GreenEDGE 5'37"57 +0'03"
3. Ivan Santaromita Italie Orica GreenEDGE 5'37"57 +0'03"
4. Svein Tuft Canada Orica GreenEDGE 5'37"57 +0'03"
5. Pieter Weening Pays-Bas Orica GreenEDGE 5'37"57 +0'03"
6. Cameron Meyer Australie Orica GreenEDGE 5'37"57 +0'03"
7. Rigoberto Uran Colombie Oméga Pharma Quick Step 5'38"02 +0'08"
8. Gianluca Brambilla Italie Oméga Pharma Quick Step 5'38"02 +0'08"
9. Pieter Serry Belgique Oméga Pharma Quick Step 5'38"02 +0'08"
10. Alessandro Petacchi Italie Oméga Pharma Quick Step 5'38"02 +0'08"