Tour de France 2014 : Duel(s) au sommet

Cette 101ème édition du Tour de France qui partira du Yorkshire nous promet encore de grandes oppositions. Tour d'horizon des principaux protagonistes à la victoire finale.

Un mano à mano : Froome-Contador ?

Vainqueur l'an passé de la 100ème édition du Tour de France, le Britannique Christopher Froome fera une nouvelle fois figure de grand favori. Seul problème, le coureur d'origine kényane a connu une préparation en demi-teinte. En effet, malgré ses victoires sur le Tour d'Oman et de Romandie, il a été contraint à déclarer forfait sur Tirreno-Adriatico et Liège-Bastogne-Liège. Ajouter à cela une 12ème place sur le Critérium du Dauphiné et une 6ème sur le Tour de Catalogne. Mais emmené par une grande équipe Sky, à l'image de son coéquipier australien Richie Porte, il sera extrêmement difficile à battre.

Sauf que cette année, il aura fort à faire avec la présence d'Alberto Contador. "Seulement" quatrième du dernier Tour de France, El Pistolero compte bien remettre les pendules à l'heure. Contrairement au Britannique, il a connu une préparation optimale avec des victoires sur Tirenno-Adriatico et sur le Tour du Pays Basque, en plus de ses 2ème places sur le tour de l'Algarve, de Catalogne et sur le Critérium du Dauphiné. Seul souci pour lui et à l'inverse de Froome, il aura une équipe censé être plus faible malgré la présence de Majka et Roche qui sortent du Giro. Ils risquent ainsi d'être juste au moment d'entamer la troisième semaine de course.

En clair avantage Contador pour la préparation, mais Froome pour l'équipe : 1-1 ! Balle au centre.

Talansky-Nibali-Van Den Broeck : un trio en arbitre ?

Andrew Talansky, le jeune américain de 25 ans sera un véritable outsider dans ce Tour de France. En effet, aux vues de ces dernières performances, il aura une vraie carte à jouer à l'image de sa victoire sur le dernier Dauphiné, au nez et à la barbe des favoris. Le plus impressionnant chez lui, c'est son évolution à l'image de ses résultats dans les grands tours (de 79ème du tour d'Espagne 2011 à 7ème en 2012).

Vincenzo Nibali aura également toutes ses chances pour s'immiscer avec les tous meilleurs. Le requin de Messine, connu pour sa faculté à s'adapter à tous les terrains notamment en montagne, pourra exploiter ses capacités au mieux sur un tracé taillé pour lui. Les nombreuses descentes qui sont sa spécialité seront également un avantage pour l'Italien. Le champion d'Italie a fini 5ème du Tour de Romandie et 7ème du Critérium du Dauphiné, des performances en deçà de ce qu'il peut produire habituellement.

Jurgen Van Den Broeck sera de la partie dans la peau d'un outsider. Le vétéran belge quatrième du Tour en 2010 et 2012 avait dû abandonner l'année dernière lors de la 6ème étape. Il tentera cette année d'intégrer le top 10 voire mieux aux vues de sa 3ème place sur le Dauphiné, il y a 2 semaines. Accompagné par une équipe pleine d'expérience et de qualité, il peut espérer faire de grandes choses cette année même s'il risque d'être esseulé en haute montagne.

Ces trois coureurs joueront les premières places à coup sur avec l'espoir de rivaliser avec le duo Contador-Froome.

Des Français pleins d'espoirs !

Cette année, les coureurs français auront sans aucun doute leur mot à dire. Trois tricolores peuvent réellement prétendre à un top 10 : tout d'abord, on peut parler de Pierre Roland qui grâce à son excellente 4ème place sur le Giro le mois dernier a montré tout son talent et sa capacité à suivre les meilleurs en montagne. Le plus impressionnant c'est qu'il a montré qu'il en avait encore sous la pédale. De bons présages pour ce Tour de France qui sera très exigeant et qui exigera de la fraîcheur pendant les trois semaines. La présence d'un seul contre-la-montre individuelle lui permet d'y croire encore plus.

Ensuite, il y a Thibaut Pinot, le surdoué de la FDJ.fr, pourra également envisager un très bon classement à condition de ne pas perdre de temps en descente. Le Français, 10ème du tour de France 2012 mais qui avait dû abandonner l'an passé, a bien grandi et assume ses ambitions de se mêler à la lutte avec les favoris.

Enfin, le troisième français qui a la carrure d'un outsider est Romain Bardet. Le coureur d'AG2R la Mondiale 5ème du dernier Critérium du Dauphiné a tout d'un futur grand et cette année, il compte bien exploiter toutes ses aptitudes pour exploser au grand jour et réaliser de grandes performances. L'an dernier il avait déjà montré son incroyable talent avec une 15ème place au classement général.

On peut donc dégager deux grands favoris cette année en la personne de Alberto Contador et de Christopher Froome, mais à l'image des Français, de nombreux outsiders tenteront de fausser compagnie à ce duo !