Tour de France 2014 : Les étapes clés

Tour d'horizon des étapes à ne pas rater qui pourraient faire la différence pour le classement général entre les différentes têtes d'affiches au cours des trois semaines de course.

Tour de France 2014 : Les étapes clés
Tour de France 2014 : Les étapes clés

Etape 5 : Ypres - Arenberg (155.5km)

Crédit : letour.fr

Après plusieurs étapes plates plutôt réservées aux sprinteurs, cette étape qui part de Belgique pour revenir en France pourrait être piège pour les principaux favoris. Avec un total de neuf secteurs pavés dont les célèbres Carrefour de l'Arbre ou Orchies, cette étape longue de 155km se concluera à Arenberg. Les favoris ne pourront très certainement pas pouvoir créer d'écarts extrêmement conséquents mais la tension devrait être palpable et les leaders seront ainsi en danger en cas de chute. Les spécialistes des pavés tels que Fabian Cancellara ou Sylvain Chavanel devraient se disputer la victoire d'étape en n'ayant pas de leader à protéger.

Etape 8 : Tomblaine - Gérardmer (161km)

Crédit : letour.fr

Après une semaine de course, cette étape qui se conclue dans les Vosges devrait permettre d'avoir un premier aperçu des forces en présence. Avec trois difficultés dans les vingt derniers kilomètres, les puncheurs seront à la fête. L'arrivée à Gerardmer se fait ainsi dans la côte de Tomblaine qui n'est longue que d'1.8km mais avec une moyenne de 10.3% ! Toutefois cette étape pourrait revenir à une échappée au long cours qui pourrait profiter du fait que les équipes ne souhaitent pas avoir le poids de la course sur leurs épaules.

Etape 10 : Mulhouse - La Planche des Belles Filles (161.5km)

Crédit :  letour.fr

Avec pas moins de sept difficultés dont quatre cols de première catégorie et une arrivée en haut de la Planche des Belles Filles, cette étape devrait décanter le classement général. En 2012, Christopher Froome y avait remporté la première étape de sa carrière sur le Tour. Dernier jour de course avant la première journée de repos, la fatigue devrait commencer à se ressentir et certains pourraient perdre gros. Pour ceux qui rêvent du maillot à pois, c'est une journée où de nombreux points seront à glaner.

Etape 13 : Saint-Etienne - Chamrousse (197.5km)

Crédit : letour.fr

Le Tour entre en Isère et les premières choses sérieuses commencent. Avec le Col de Palaquit long de 14km à moins de 50km de l'arrivée avec puis une montée finale de 18km à 7% vers Chamrousse, certains leaders qui auraient perdu du temps au cours de la première semaine pourraient tenter quelque chose pour rattraper leur retard. Une belle bagarre en perspective.

Crédit : letour.fr

Le Col de Palaquit pourrait être une belle rampe de lancement pour certains leaders avant d'entamer la montée vers Chamrousse.

Etape 14 : Grenoble - Risoul (177km)

Crédit : letour.fr

Deuxième et dernière étape des Alpes, cela devrait faire de nombreux dégâts. En passant par deux cols mythiques le Lautaret long de 34km et l'Izoard 19km de montée à 6%, l'écrémage devrait déjà être fait. La montée vers Risoul devrait une nouvelle fois être disputée entre les favoris. Pour les fatigués et les blessés, cette étape pourrait rapidement devenir un enfer.

Etape 16 : Carcassonne - Bagnères de Luchon (237.5km)

Crédit : letour.fr

Le Tour se rend désormais dans les Pyrénnées et cette étape qui est la plus longue de cette édition 2014 pourrait être animée notamment si le gain de l'étape est en jeu en haut du Port de Balès (11km à 7%) puisque l'arrivée ne se situera qu'après 20km de descente pour arriver dans la station thermale de Bagnères-de-Luchon. En 2010, Andy Schleck avait perdu le Tour après un saut de chaine dans cette même montée. Un coureur abile en descente tel que Vincenzo Nibali pourrait tenter sa chance en solitaire.

Etape 17 : Saint-Gaudens - Saint Pary Pla d'Adet (124.5km)

Crédit ; letour.fr

Au lendemain de l'étape la plus longue, la plus courte étape de l'édition 2014 se présente aux coureurs. Mais quelle étape ! Avec un total de quatre grandes ascensions en 70km, les sprinteurs devront bagarrer pour ne pas arriver hors-délais. Quand aux leaders, c'est un terrain de jeu qui pourraient être favorable aux attaquants qui risquent de concéder du temps lors du chrono final. Même si l'étape est courte, les défaillances pourraient être décisives pour le classement final.

Etape 18 : Pau - Hautacam (145.5km)

Crédit : letour.fr

Au lendemain d'une étape certainement animée, c'est de nouveau un monstre du Tour qui se présente aux coureurs avec deux ascensions mythiques : le Tourmalet (17km à 7%) puis une arrivée à Hautacam (13km à 8%). Certains coureurs pourraient tenter un coup de poker et s'échapper dans le Tourmalet mais cela semble risquer et les favoris ne devraient s'attaquer que dans la montée finale. Cette étape pourrait également décider du nom du vainqueur final du classement du meilleur grimpeur.

Etape 20 : Bergerac - Périgueux (54km/Contre-la-montre)

Caption

Le seul et unique contre-la-montre de cette édition 2014. Avec 54 kilomètres loin d'être tout plat, il pourrait créer des écarts importants. Si les favoris se tiennent dans un mouchoir de poche, le classement final pourrait ainsi être totalement bouleversé. Toutefois les spécialistes tels que Tony Martin ou Fabian Cancellara devraient faire parler leur puissance pour se jouer la victoire d'étape.