Tour de France 2014 : Présentation du parcours [2/3]

Le départ de la 101e édition du Tour de France  a eu lieu il y a à peine plus d'une semaine de Leeds, dans le Yorkshire. La caravane du Tour de France est déjà rendue à Besançon. VAVEL France vous embarque sur la planète jaune en vous présentant le parcours riche en couleurs et en ferveur populaire de la plus grande course cycliste au monde.

Tour de France 2014 : Présentation du parcours [2/3]
© Droits reservés

Après le Grand Départ de Londres en 2007, l'Angleterre accueille pour la seconde fois la caravane du Tour de France. Cette fois c'est du Yorkshire que le Tour s’est élancé. Dans ce second volet de la présentation de la Grande Boucle 2014 cap sur la deuxième semaine qui va nous emmener de Besançon à Nîmes en passant par Saint-Etienne, Chamrousse ou Risoul.

11e étape - 16/07 - Besançon > Oyonnax (187.5km)

Après une journée de repos bien méritée à Besançon, les coureurs du Tour de France se verront affronter une étape vallonnée entre la ville repos de Besançon et Oyonnax, dans l’Ain. Le début de parcours est relativement plat mais les 50 derniers kilomètres présentent un profil montagneux avec quatre côtes de 3e ou 4e catégorie. De quoi satisfaire un baroudeur ou un puncheur comme Peter Sagan.


 

12e étape - 17/07 - Bourg-en-Bresse > Saint-Etienne (185.5km)

Une étape, comme celle de la veille, qui convient aux baroudeurs comme aux sprinteurs. Quatre côtes mais pas biens difficiles. Les sprinters voudront sûrement en découdre une dernière fois avant l’arrivée de la haute montagne. Mais comme dans toutes les étapes de transition comme celle-ci, un audacieux peut arriver au bout, seul, et lever les bras en vainqueur à Saint-Etienne. 

13e étape - 18/07 - Saint-Etienne > Chamrousse (197.5km)

L’arrivée de la haute montagne sur le Tour. Après un col de troisième catégorie en début d’étape, les organisateurs ont décidé de concentrer les grosses difficultés sur la fin, comme souvent. Avec le col de Palaquit (14.1km à 6.1% de moyenne) avant la montée finale vers Chamrousse (18.2km à 7.3%), cette étape promet une belle explication entre les différents leaders. Cette dernière difficulté sera le premier col hors-catégorie du Tour de France 2014. Des offensives auront lieux d’autant plus que certains seront déjà décrochés au classement général. Une étape qui promet.

Les profils des deux dernières difficultés

14e étape - 19/07 - Grenoble > Risoul (177km)

Etape très, très intéressante au lendemain de Chamrousse. Les attaquants auront la part belle. Après seulement 50 kilomètres de course, le col du Lautaret (1re catégorie/34km à 3.9% de moyenne) arrive. A la suite de cette difficulté roulante place au col de l’Izoard (hors-catégorie/19km à 6%) et pour finir il y aura une arrivée au sommet à Risoul. La montée vers Risoul fait 12.6km pour 6.9% de pente moyenne. Une coalition d’attaquants contre le maillot jaune est possible avec un début d’offensive dans l’Izoard.

Les profils des deux dernières difficultés

15e étape - 20/07 - Tallard > Nîmes (222km)

Après la haute montagne, place à la plaine et une étape de transition entre Tallard et Nîmes. Un marathon de 222km ayant des allures de procession avec ce profil tout plat. Ou plutôt descendant. Pas une difficulté au programme. Les sprinters s’en donneront à cœur joie sur la dernière ligne droite gardoise faisant face aux mythiques arènes. Cependant, si le vent s’en mêle, un coup de bordure est plus qu’envisageable. Attention de ne pas perdre du temps bêtement… Avant la seconde journée de repos.

C'est sur cette étape que se termine la seconde semaine de course. On se donne rendez-vous lors de la seconde journée de repos pour la présentation de la semaine qui sera pyrénéenne. Le dispositif VAVEL France sera, comme toujours, complet : profil de l'étape du jour, LIVE et compte-rendu de chaque étape. A bientôt et merci de nous suivre.

+ Tour de France 2014 : Présentation du parcours [1/3]

+ Tous les articles sur le Tour de France 2014