Tour de France 2014 : Trentin sur le fil

Le jeune italien Matteo Trentin (Omega-Pharma) déjà vainqueur d'une étape l'an passé, a battu d'un boyau Peter Sagan (Cannondale) dans un sprint de haut vol dans les rues de Nancy pour remporter la septième étape de cette 101è édition. Vincenzo Nibali (Astana) a passé une journée tranquille tandis que Tejay Van Garderen (BMC) a perdu une minute dans une chute.

Tour de France 2014 : Trentin sur le fil
Tour de France 2014 : Trentin sur le fil

Trentin qui surgit

Il n'était pas forcément cité dans les possibles vainqueurs de cette longue étape de 234km menant les coureurs d'Epernay à Nancy. Deux côtes de quatrième catégorie dans les quinze derniers kilomètres étaient bien trop dures pour les purs sprinteurs tels que Marcel Kittel ou André Greipel très rapidement décrochés. C'est finalement au bout de la ligne droite et à l'issue de la photo-finish que l'on a pu découvrir le vainqueur qui n'est autre que l'Italien Matteo Trentin.

Le jeune transalpin de 24 ans vainqueur de la 14è étape l'an passé, a réussi à garder un boyau d'avance sur Peter Sagan qui prend pour la troisième fois depuis le début du Tour la deuxième place d'une étape. Le Slovaque de la Cannondale en profite pour conforter une nouvelle fois son maillot vert de meilleur sprinteur mais ses chances de l'emporter sur une étape s'amenuise après une semaine sans gagner.

Avant celà, un groupe de six coureurs avait pris les devants avec Matthew Busche (Trek), Alexandre Pichot (Europcar), Anthony Delaplace (Bretagne-Séché), Martin Elmiger (IAM), Nicolas Edet (Cofidis) et Bartosz Huzarski (NetApp). Ils ne prendront pas plus de 4' d'avance et malgré la relance des deux plus expérimentés Elmiger et Huzarski, ils seront repris à 30km du but.

La photo-finish

Des leaders au tapis

C'est un groupe d'une trentaine d'éléments qui s'est présenté à la flamme rouge après que le duo Van Amarmaet-Sagan soit rattrapé par le peloton emmené par l'équipe Orica GreenEdge qui roulait pour le champion d'Australie Simon Gerrans. A 800m de la ligne, une chute au fond du groupe met plusieurs hommes à terre dont Jurgen Van Den Broeck et Michele Scarponi. C'est ensuite à 150m de la ligne que le leader de la Garmin-Sharp, Andrew Talansky, va goûter au bitume après que Gerrans se soit rabattu de manière violente devant lui et touchant du même coup sa roue avant.

Toutefois rien de grave pour les deux hommes qui ont chuté dans les trois derniers kilomètres et qui auront donc le même temps que le vainqueur. Ce n'est en revanche pas le cas de Tejay Van Garderen. Le coureur américain de la BMC a chuté à 20km de la ligne après avoir pris son vélo dans les roues d'un de ses coéquipiers alors que le peloton s'organisait avant les difficultés et progressait donc à haute vitesse. Avec l'aide de quelques coéquipiers il limite les dégâts mais perd un débours de 1'03. Il est désormais 18è au général à 3'14 de Vincenzo Nibali.

Classement de l'étape

Classement Coureur Nationalité Equipe Temps
1 Matteo Trentin Italie Omega-Pharma 05:18:39
2 Peter Sagan Slovaquie Cannondale +0"
3 Tony Gallopin France Lotto-Belisol +0"
4 Tom Dumoulin Pays-Bas Giant-Shimano +0"
5 Simon Gerrans Australie Orica GreenEdge +0"
6 Daniel Oss Italie BMC +0"
7 Cyril Gautier France Europcar +0"
8 Sylvain Chavanel France IAM +0"
9 Sep Vanmarcke Belgique Belkin +0"
10 Greg Van Amarmaet Belgique BMC +0"

Classement général

Classement Coureur Nationalité Equipe Temps
1 Vincenzo Nibali Italie Astana 29:57:04
2 Jakob Fuglsang Danemark Astana +2"
3 Peter Sagan Slovaquie Cannondale +44"
4 Michal Kwiatkowski Pologne Omega-Pharma +50"
5 Jurgen Van Den Broeck Belgique Lotto-Belisol +1'45
6 Tony Gallopin France Lotto-Belisol +1'45
7 Richie Porte Australie Sky +1'54
8 Andrew Talansky Etats-Unis Garmin-Sharp +2'05
9 Alejandro Valverde Espagne Movistar +2'11
10 Romain Bardet France AG2R La Mondiale +2'11