Tour de France 2014 : Le profil de la 10ème étape

Chaque jour, découvrez le profil de l'étape du Tour de France 2014. Aujourd'hui 10ème étape entre Mulhouse et la Planche des Belles Filles.

Tour de France 2014 : Le profil de la 10ème étape
Tour de France 2014 : le profil de la 10ème étape

Mulhouse - La Planche des Belles Filles (161,5 km)

Type : Haute Montagne

Massif montagneux traversé : Vosges

Nombre de cols : 7

Plus long : Petit Ballon (9,3 km)

Plus court : Col de Croix (3,2 km)

Sprint intermédiaire : km39 à Muhele

Pour la victoire : Thibaut Pinot (FRA – FDJ.fr), Joaquin « Purito » Rodriguez (ESP, Katusha), Alejandro Valverde (ESP – Movistar), Thomas Voeckler (FRA, Europcar),  Vincenzo Nibali (ITA, Astana), Richie Porte (AUS – SKY), Pierre Rolland (FRA – Europcar), Michael Rogers (AUS – Tinkoff Saxo)

Départ de Mulhouse à 13 ; heure d’arrivée prévue à 17h44 (base d'une moyenne de 38km/h)

Après une étape éprouvante hier qui s’est soldée par la victoire de Tony Martin et par le changement d’épaule du maillot jaune, nous attaquons aujourd’hui la haute montagne en ce jour de Fête Nationale. Avec 161 kilomètres au programme, c’est une journée extrêmement dure qui attend le peloton du Tour. En effet, l’étape comporte sept ascensions : le col du Firstplan (km 30, Cat 2) ; Petit Ballon (km 54, Cat 1) ; Col de Platzerwasel (km 71, Cat 1) ; le col d’Oderen (km 103, Cat 3) et le col des Croix (km 125, Cat 3), le col des Chevrères (km 143, Cat 1) et enfin la Planche des Belles Filles, théâtre de l’arrivée. Après sa découverte en 2012, la montée est de nouveau au programme cette année. Tracé à travers les Vosges, l’étape partira de Mulhouse vers les 13h et offrira une belle opportunité à une échappée d’aller à son terme. Les sept cols répertoriés au Grand Prix de la montagne motiveront ceux qui sont intéressés par la tunique à poids rouge. Cette dixième étape peut être considérée comme charnière dans ce Tour 2014, en effet, Tony Gallopin va tout faire pour conserver sa tunique jaune, mais il ne sera pas surprenant de voir des coureurs passer à l’offensive pour remonter au général. L’arrivée risque de faire mal aux organismes après un parcours aussi éprouvant. Avec sept cols répertoriés au classement de la Montagne, ce ne sont pas moins 177 points qui seront distribués dans cette étape (points doublés à l’arrivée). En 2012 Chris Froome s’était imposé au sommet de la Planche des Belles Filles, cette année, le favori de cette étape sera le « meilleur puncheur des grimpeurs » selon Jean-Christophe Péraud. Un Thomas Voeckler parti dans l’échappée matinale peut faire figure de favori pour la victoire tout comme un Michael Rogers, l’Australien de la formation Tinkoff-Sako aime ce genre d’étape (on l’a vu gagner en haut du Monte Zoncolan cette année sur le Giro). Autre scénario: le régional de l’étape Thibaut Pinot de la formation FDJ.fr place une cartouche dans le col des Chevrères à vingt deux kilomètres de l’arrivée et emmène dans sa roue Purito et Valverde. Tentative française vouée à l’échec ? Non, Pinot les attaquent dans la montée de la Planche des Belles Filles et claque la bise à l’hôtesse sur le podium. Bonne fête à tous.

Zoom sur... La Planche des Belles Filles

(Si possible, insérer ici une photo du  profil de la montée de La Planche)
 

Hauteur : 1 035m

Longueur : 5,9 km

Effort : 20 minutes de montée à 8,5% de moyenne

Braquet : 39x25 – 39x29 (pour le raidard final)

La légende raconte que ce site doit son nom à un épisode de la guerre de Trente Ans durant laquelle les jeunes filles du village se sont jetées dans le lac pour échapper aux soldats. Une épitaphe fut gravée en mémoire aux jeunes filles.

Escaladée pour la 1ère fois en 2012, cette nouvelle ascension fait figure de nouvelle tête parmi les légendes du Tour. Mais pourtant, la Planche des Belles Filles à son mot à dire, une figure de proue qui va mettre à profil un pur grimpeur. Dès les premières pentes on filtre avec les 15%, le raidard final sent bon les 20%, déjà en 2012 la hiérarchie chez la Sky fut établie : la victoire pour Chris Froome, le jaune pour Wiggins. Alors qui pour succéder à Froomey ?