Tour de France 2014 : Kristoff en costaud

Cette douzième étape de la 101ème édition de Tour de France était malgré ses bosses plus abordables pour les sprinteurs qu'hier. Avant les deux terribles étapes dans les Alpes, le peloton voulait passer une journée tranquille.

Tour de France 2014 : Kristoff en costaud
Kristoff lève les bras

L'opportunisme de Kristoff

Le sprinteur de la Katusha courrait depuis très longtemps après sa première victoire dans un grand tour et c'est maintenant chose faite. En effet, il s'est imposé au sprint dans cette douzième étape de la 101ème édition du Tour de France 2014. Kittel lâché dans le dernier col et Greipel à terre après sa chute ont donc laissé le champ libre au Norvégien, qui a tout de même dû se défaire de Degenkolb, Sagan et Démare pour s'offrir la plus belle victoire de sa carrière. Avec ce triomphe le vainqueur cette année de Milan-San Remo fera pour les prochaines étapes de sprints figure de favoris. Peter Sagan parfaitement emmené par son équipe à une nouvelle fois trouvé plus fort que lui, le maillot vert n'arrive toujours pas à gagner.

Encore loupé pour l'échappée

Ça ne passe toujours pas pour les échappés, une nouvelle fois ils se sont fait rattraper un à un dans le final du jour. Au début de l'étape cinq fuyards ont tenté leur chance : Florian Vachon (Bretagne-Séché Environnement), Grégory Rast (Trek Factory), Simon Clarke (Orica-GreenEdge) et David de la Cruz (NetApp-Endura). Ces cinq hommes ont eu jusqu'à cinq minutes d'avance mais l'écart a diminué peu à peu, jusqu'au kilomètre 93 quand David De la Cruz tombe lourdement et abandonne avec une fracture de la clavicule. Dans sa chute il a emporté Langeveld qui a finalement réussi à se relever et revenir dans le groupe de tête qui n'était plus qu'un trio. Puis Simon Clarke et Langeveld lâchent Vachon et Rast pour s'envoler en duo, puis bientôt un solo quand l'Australien de Orica Green-Edge décida d'attaquer et de fausser compagnie à son équipier d'échappée. L'homme de tête va profiter de l'arrivée de Cyril Gaultier et de Perrig Quemeneur pour mieux résister au peloton, mais qui va finalement les rattraper à 5km de l'arrivée.

Talansky abandonne, Gallopin recule

Comme prévu Andrew Talansky a décidé d'abandonner le Tour de France. Après ses deux chutes lors des 5ème et 7ème étapes, il avait décidé de poursuivre mais dans l'étape d'hier il a vécu un véritable calvaire en finissant à plus de 30' de Gallopin. Ce dernier justement qui a concédé 5'45" après s'être relevé dans la dernière côte du jour, il perd sa cinquième place pour être désormais 20ème à 8'57". C'est Jakob Fuglsang qui en profite pour intégrer le Top 10 de ce Tour de France, Thibaut Pinot et Jean-Christophe Péraud gagne une place chacun.

Classement général

 1) Vincenzo Nibali 51h31'34"
 2) Richi Porte  +2'23"
 3) Alejandro Valverde +2'47"
 4) Romain Bardet +03'01"

 5) Thibaut Pinot

+03'47"

 6) Tejay Van Garderen

+03'56"
 7) Jean-Christophe Péraud +03'57"
  8) Bauke Mollema +04'08"
9) Jurgen Van Den Broeck +04'18"
 10) Jakob Fuglsang +04'31"