Tour de France 2014 : Navardauskas sous un déluge

Au lendemain de la fin de la montagne sur cette 101e édition du Tour de France, le Lituanien Ramunas Navardauskas a remporté la 19e étape à Bergerac au nez et à la barbe du peloton. Vincenzo Nibali conserve, bien entendu, le maillot jaune alors que Peter Sagan n'a toujours pas gagné.

Tour de France 2014 : Navardauskas sous un déluge
© ASO

Alors que tout le monde, sauf les connaisseurs de la Côte de Monbazillac (1.3km à 7.6% de moyenne), située à 13km de l'arrivée, attendait une arrivée au sprint après les Pyrénées, il n'en a rien été. C'est un homme seul, bleu, parti après cette difficulté, la seule du jour, qui l'a emporté.

Une échappée avec... Gautier et Elmiger, encore

Dès le kilomètre 0, Cyril Gautier (Europcar) lance une offensive, la première de la journée. Personne ne le suit mais au kilomètre 8 il est rejoint par Elmiger (IAM), Gérard (Bretagne-Séché) et Slagter (Garmin). Et puis, chose étonnante, Thibaut Pinot se trouve, brièvement, dans un groupe de contre. C'est le moment que décidé Rein Taaramae (Cofidis) pour partir, il rejoint les 4 hommes de tête au kilomètre 18 pour ce qui donne l'échappée du jour. Cette dernière ne prendra guère jamais plus que 3'20" d'avance sur le peloton emmené par les Giant-Shimano et les Cannondale. Au kilomètre 130.5, à Tonneins, le Suisse Elmiger remporte les 20 points du sprint intermédiaire devant Taarame et Gérard, Renshaw règle le sprint du peloton pour 10 unités. A 61 kilomètres de l'arrivée l'écart n'est plus que de 1'45".

  • L'échappée du jour (sans Taaramae) :

De nombreuses crevaisons, Monbazillac fait mal

On peut noter que de nombreuses crevaisons ont eu lieu durant cette étape disputée, presque intégralement, sous la pluie, un déluge même. Kadri, Voeckler, Degenkolb, Horner, Izagirre, Kittel, Roy, Wynants, Golas, Trentin et Renshaw ont notament été pris. A 33 km de la ligne, les 5 échappés n'ont plus que 1'10" de marge : c'est le moment que choisit le Néerlandais Tom-Jelte Slagter pour s'échapper, seul. Il perd du temps régulièrement : 55" à 25km, 35" à 21km. Et puis la Côte de Monbazillac arrive sur la route du Tour. Slagter et repris à son sommet mais prend quand même le point au GP de la montagne. Cette côte de 4e catégorie a fait mal aux sprinters, Kittel ou Démare sont distancés tout comme Michal Kwiatkowski. 

Le numéro de Navardauskas, Bardet, Péraud et Sagan chutent

Au sommet de la difficulté du jour, le Lituanien Ramunas Navardauskas de la Garmin-Sharp, 3e de la première étape à Harrogate, attaque. Personne ne le suit, personne ne le reverra. A 12km de l'arrivée il a 10" d'avance puis 22" à 8km comme 4km plus loin. Alors que les Saxo-Tinkoff roulent à l'avant du peloton pour Daniele Bennati une importante chute a lieu dans le peloton : Péraud, Bardet et Sagan, qui a chuté le premier et qui n'a toujours pas gagné malgré qu'il soit assuré de remporter un troisième maillot vert consécutif, sont pris dedans. Pour les deux premiers se sont des chutes sans gravité qui n'auront aucune conséquence au classement général ; en effet, la chute a eu lieu dans les 3 derniers kilomètres. Cette chute a désorganisé le peloton et Navardauskas s'imposa, seul dans les rues de Bergerac. C'est le premier Lituanien de l'histoire a remporter une étape de la Grande Boucle, un moment fort de sa carrière, lui l'ancien de La Pomme Marseille. Degenkolb règle le sprint du ''peloton'' devant Kristoff et Renshaw à 7" de Navardauskas. Dumoulin 7e, Simon 8e et Feillu 11e du côté des Français.

  • La photo finish (montée) de l'étape :
© ASO
Top 10 de la 19e étape (Maubourguet Pays du Val d'Adour > Bergerac)
Rang Coureur Equipe Temps Différence
1 Ramunas Navardauskas (LTU) Garmin-Sharp 4h43'41"  
2 John Degenkolb (ALL) Giant-Shimano   +0'07"
3 Alexander Kristoff (NOR) Katusha   +0'07"
4 Mark Renshaw (AUS) Omega Pharma-Quick Step   +0'07"
5 Daniele Bennati (ITA) Saxo-Tinkoff   +0'07"
6 Alessandro Petacchi (ITA) Omega Pharma-Quick Step   +0'07"
7 Samuel Dumoulin (FRA) AG2R La Mondiale   +0'07"
8 Julien Simon (FRA) Cofidis   +0'07"
9 Sep Vanmarcke (BEL) Belkin   +0'07"
10 Jurgen Rölandts (BEL) Lotto-Belisol   +0'07"
Vincenzo Nibali (Astana) conserve le maillot jaune, Peter Sagan (Cannondale) le maillot vert, Rafal Majka (Saxo-Tinkoff) le maillot blanc à pois rouges et Thibaut Pinot (FDJ.fr) le maillot blanc. Tome-Jelte Slagter (Garmin-Sharp) est le combatif du jour alors qu'AG2R-La Mondiale reste meilleur équipe et qu'Omega Pharma-Quick Step remporte le classement par équipes de la 19e étape.