Eneco Tour : Bouhanni l'emporte à Ardooie, Stybar chute violemment

Alors que les sprinteurs restaient sur leur faim depuis le départ de l'Eneco Tour 2014, Nacer Bouhanni a réglé le sprint à Ardooie en Belgique. Lars Boom reste en blanc, Zdenek Stybar, tenant du titre, a lourdement chuté.

Eneco Tour : Bouhanni l'emporte à Ardooie, Stybar chute violemment
© Droits réservés

Au lendemain de la prise de pouvoir de Lars Boom sur le chrono de Bréda, les hommes rapides du peloton étaient à l'honneur lors de la première étape disputée en Belgique. Mais dans la dernière ligne droite le Polonais Stybar chute lourdement la tête la première...

Un scénario classique

Vers 12h15 le départ réel de la 4ème étape de l'Eneco Tour a été donné de Koksijde. 179.1 kilomètres de plat attendaient les coureurs pour rejoindre Adrooie. L'échappée du jour, créé très tôt dans l'étape, est composée du maillot noir du prix de la combativité Vanbilsen et de Veuchelen. L'écart monte très vite jusqu'à 4 minutes mais à 138 kilomètres de l'arrivée, Vanbilsen, après avoir passé en tête le sprint Primus pour la combativité dès le kilomètre 7, lâche prise, volontairement. Veuchelen continue donc l'aventure en solitaire et son avance culmina à 6'20". Mais le peloton, décidé à en finir avec le coureur belge, revient sur lui à 25 kilomètres de la ligne. A noter qu'André Greipel a dû abandonné, malade.

Bouhanni le plus fort sur la ligne droite, Stybar à terre

Un course de mouvement débute alors avec des tentatives de Silvan Dillier et Daniel Oss. Le dernier cité réussit à prendre 30 secondes à un peloton lancé à vive allure mais l'Italien est repris à 7 bornes de l'arrivée. La bagarre pour se placer en tête de peloton pour les sprinteurs débute alors et dans la dernière ligne droite, alors que le sprint était parti, une grosse chute a lieu. Le Polonais Zdenek Stybar, vainqueur l'an passé de l'épreuve, chute la tête la première et doit abandonner. C'est le champion de Belgique Jens Debusschere qui lance le sprint mais il n'a pas tenu et c'est le Français Nacer Bouhanni qui l'emporte à Ardooie devant Mezgec, Nizzolo, Van Staeyen et Debusschere. C'est le neuvième succès de la saison pour Bouhanni : ''C'était ma reprise, je n'avais que quatre jours de course depuis le Giro, à la Route du Sud et au Championnat de France. Je n'avais pas disputé de sprint jusqu'ici sur cette course. Je suis venu ici pour retrouver la condition en vue de la Vuelta, où je vais essayer de gagner au moins une étape. Aujourd'hui j'ai trouvé l'ouverture à deux cents mètres de l'arrivée. Il y avait un peu de vent de face mais j'ai réussi à résister''Lars Boom conserve son maillot blanc de leader, Guardini, vainqueur de la première étape, reprend la maillot rouge des points et Vanbilsen garde le noir.

  • La chute dans la dernière ligne droite :

  • Le top 10 du général :

Demain c'est un petit Tour des Flandres qui attend les coureurs. Le Mur de Grammont sera mis à l'honneur. Il va y avoir de le bagarre pour le maillot blanc.