Vuelta 2014 - Les favoris pour les différents maillots

Samedi prochain débutera la 69ème édition de la Vuelta. Vavel France fait le point aujourd'hui sur les favoris pour les différents maillots.

Du 23 août au 14 septembre prochain, les inconditionnels de la petite Boucle trouverons sur leur chemin de drôles de pèlerins. Christopher Froome, champion déchu du dernier Tour de France tentera de sauver sa saison sur cette Vuelta 2014. Le Britannique, martyrisé sans même avoir vu les pavés du Hainaut misera tout sur cette ultime grand Tour, là où jadis le lieutenant Froome s’échappait de son capitaine Wiggins. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et de l’encre également sur les différents papiers le concernant. Le Kenyan aura fort à faire cette année face à l’arrière garde espagnole qui évoluera en Terres Promises emmené par un Joaquim « Purito » Rodriguez plus décidé que jamais. Froome croisera également sur son chemin Pinot, Evans, Horner (tenant du titre) Fabio Aru (qui a confirmé son potentiel sur le dernier Giro). Tous lui promettent l’enfer de l’embouchure du Guadalquivir aux pentes enflammées du Puerto de Ancares. Alors qui pour emmener le maillot Rojo jusqu’à Saint Jacques de Compostelle ? Quid des classements annexes, Vavel vous livre ses favoris. 

Classement général : les favoris

Nairo Quintana : Colombie, Movistar

Vainqueur du Giro cette année, le Colombien Nairo Quintana est le favori désigné de ce Tour d’Espagne 2014. Le parcours de cette Vuelta correspond à ses qualités de grimpeur, même si on arrivera moins au sommet que les années précédentes. Le seul véritable problème pour le coureur Colombien sera de gérer les différents chronos, talon d’Achille du coureur de la Movistar. Même s’il n’est pas à l’aise dans cette spécialité la dernière semaine de course lui correspond avec la haute-montagne et notamment la montée du Puerto de Ancares.

Christopher Froome : Royaume-Uni, Sky

Roi déchu du dernier Tour de France sans même entrevoir les pavés du Hainaut, Christopher Froome se présente comme le rival numéro un de Nairo Quintanna. Le Kenyan tentera de se racheter après un Tour raté et essaiera de sauver sa saison. Doit-on rappeller que Froomey était leader du Classement UCI à pareille époque l’année dernière.

Joaquim Rodriguez : Espagne, Katusha

Troisième en 2010 et 2012, quatrième l’année dernière, il n’y a pas de doute Purito y tourne au Tour depuis un bon bout de temps. Souvent bien placé dans les grands tours sans jamais gagner, Joaquim Rodriguez sera le chef de file de l’équipe russe Katusha. Bien que certaines étapes correspondent à ses qualités de puncheur-grimpeur, il faut avouer que la victoire relève plus de l’utopie pour Purito.

Rigoberto Urán : Colombie, Omega Pharma-Quick Step

C’est un fait, le coureur colombien aime l’Italie. Celui qui a terminé à la deuxième palce des derniers Giro (2013 et 2014) ne s’est jamais véritablement révélé sur les autres grands Tours. Et ce ne sont pas ses 24ème place sur le Tour de France 2012 ou 27ème place sur la Vuelta 2012 qui vont prouver le contraire. Mais pourquoi pas, grimpeur affuté, l’autre colombien aura son mot à dire sur cette Vuelta 2014 au plateau relevé.

Jurgen Van Den Broeck : Belgique, Lotto-Belisol

On a envie de le voir au sommet car le coureur belge de la Lotto-Belisol a toutes les qualités et les références pour pouvoir remporter un grand Tour. Même s’il sort d’un Tour de France raté, Van Den Broeck a montré toutes ses qualités dans les courses à étapes. À l’image de Nairo Quintana, s’il ne perd pas de temps dans les chronos, il peut être un candidat à la victoire finale. 

On ne les oublie pas :

Côté outsiders, on n’oublie pas le tenant du titre Christopher Horner, même si ce sera difficile pour l’Américain de remporter une nouvelle fois le Tour d’Espagne. Ajoutons à la liste l’Italien Fabio Aru (3ème du dernier Giro), Thibaut Pinot (3ème et Meilleur Jeune du Tour de France), Ryder Hesjedal (Canada) et Dan Martin (Irlande) pour l’équipe Garmin-Sharp ou encore Cadel Evans. 

Classement par points (Maillot Vert)

Particularité : ce maillot vient récompenser le coureur ayant remporté le plus de points lors des arrivées d’étapes ainsi que lors des sprints intermédiaires. De plus, il n’y a pas de différence entre étapes de plaine et étapes de montagne. Ainsi, il n’est pas surprenant de voir des prétendants au général remporter ce maillot.

Alejandro Valverde : Espagne, Movistar

Son équipe, la Movistar dispose déjà de Nairo Quintana pour le classement général, on voit mal un second leader au sein de la formation. D’autant plus que Valverde est double tenant du titre de ce classement annexe.

Joaquim Rodriguez : Espagne, Katusha

A défaut de viser le général, l’Espagnol va rabattre ses cartes sur le Maillot Vert. Troisième l’année dernière, à deux doigts de l’emporter en 2012 (il doit le céder à Valverde pour 6 points à la veille de l’arrivée), Purito va être l'un des outsiders dangereux puisqu'il devrait se montrer à l'avant au cours des trois semaines de course.

Peter Sagan : Slovaquie, Cannondale

Dernier grand Tour pour le coureur Slovaque sous les couleurs de l’équipe Cannondale aura à cœur de briller et d’offrir un nouveau maillot distinctif à sa formation. On le verra à l’offensive sur les sprints intermédiaires, il jouera les victoires d’étapes et donc le maillot vert.

On ne les oublie pas les autres prétendants au maillot vert :

Giant-Shimano : John Degenkolb (Allemagne)

FDJ.fr : Nacer Bouhanni (France)

Katusha : Daniel Moreno (Espagne)

Lampre-Merida : Robeto Ferrari (Italie), Maximiliano Richeze (Argentine)

Omega Pharma-Quick Step : Tom Boonen (Belgique)

Orica-GreenEdge : Michael Matthews (Australie)

Classement du Meilleur Grimpeur (Maillot Blanc à Pois Bleus)

L'équipe Cofidis

Sur les six dernières édition de la Vuelta, le classement de la Montagne a échappée une seule fois à la formation Française : en 2012. Depuis 2008, l'équipe Cofidis truste ce classement : victoire à quatre reprise entre 2008 et 2011 avec David Moncoutié, lauréate l'année dernière avec Nicolas Edet, la formation française va faire de ce classement sa priorité. D'autant plus que l'équipe se déplace avec une équipe composée de grimpeurs. Ainsi les Espagnols Daniel Navarro, Luis Ángel Mate ou les Français Christophe Le Mével, Jérôme Coppel ou Yoann Bagot seront les hommes à suivre pour la formation Cofidis.

Julian Arredondo : Colombie, Trek Factory Racing 

Le coureur colombien de la formation américaine participera à son deuxième grand Tour cette saison. Après avoir brillé sur les routes du Giro où s'est imposé dans le Grand Prix de la Montagne, Julian Arredondo disputera cette Vuelta en tant que leader de sa formation.

Joaquim Rodriguez : Espagne, Team Katusha

On ne le présente plus, grimpeur-puncheur, Joaquim Rodriguez sera le leader de son équipe sur cette Vuelta. « Purito » peut être présent sur plusieurs tableaux que ce soit le général, le classement par pois ou celui du Meilleur Grimpeur. Ce dernier semble être plus à sa portée que le Classement Général, l'Espagnol est en pleine possession de ses moyens à 35 ans. 

Alessandro De Marchi : Italie, Cannondale

Alessandro De Marchi a démontré toute l'étendue de ses capacité à courir un grand Tour en multipliant les échappées dans la haute-montagne sur les routes du Tour. De plus, le coureur italien de la Cannondale sort d'un été plutôt réussi en ayant remporté le Classement de la Montagne sur les routes du Critérium et en allant chercehr le prix du Super-Combatif sur le Tour de France.

Samuel Sánchez : Espagne, BMC Racing Team

Meilleur Grimpeur du Tour de France 2011, le coureur Espagnol sera une des figures de la formation Américaine BMC Racing Team au côté de Cadel Evans. Le Champion Olympique de 2008 visera les victoires d'étapes et le maillot du Meilleur Grimpeur si les circonstances le lui permettront. 

On ne saurait être complet en mentionnant le classement du Combiné. Difficile de désigner un favori pour ce classement, ce dernier étant obtenu en additionnant les places qu'occupent les coureur dans chacun des classements mentionnés ci-avant. Pour prétendre à ce Maillot (Blanc), un coureur doit être placé dans les trois classements : Général, Poids et Montagne. On notera que c'est Alejandro Valverde qui détient le record de victoire dans ce classement, le coureur Espagnol l'a remporté à trois reprises.

À noter qu'Alberto Contador ne fait pas partie de cette liste, le coureur Espagnol ayant annoncé que récemment sa participation à la Vuelta. Mais c'est sans nul doute qu'on pourra compter sur El Pistolero pour une victoire d'étape dans la dernière semaine de course.