Tour d'Espagne 2014 : Bouhanni remporte le sprint, Valverde nouveau maillot rouge

Au lendemain du lancement du Tour d'Espagne 2014 et de la victoire de la Movistar à Jerez, le Français Nacer Bouhanni a réglé le sprint final de la deuxième étape à San Fernando après un peu moins de 175 kilomètres de course. Alejandro Valverde, par le jeu des places, récupère le maillot rouge de leader.

Tour d'Espagne 2014 : Bouhanni remporte le sprint, Valverde nouveau maillot rouge
© Droits réservés

Après le chrono inaugural remporté par l'équipe de Nairo Quintana, une étape de plat de 174.4 kilomètres était proposé, ce dimanche, à la caravane de La Vuelta 2014. Sans grande surprise mais au bonheur du cyclisme français c'est Nacer Bouhanni (FDJ.fr) qui a rempoté cette étape au sprint. 

Un scénario classique mène Bouhanni à la victoire

  • Dès le départ de la deuxième étape donné à Algésiras, six coureurs prennent les devants et s'échappent. Il s'agit du Français de la Cofidis Romain Hardy, de Nathan Haas, Valerio Conti, Kristian Sbaragli, Jacques Van Rensburg et Francisco Javier Aramienda. Ils comptent très vite plus de 3'30" d'avance. L'Alto del Cabrito, placé très tôt dans l'étape, est le juge de paix de l'étape en matière du classement de la montagne. Et c'est l'Australien Haas qui passe en tête de ce col de 3ème catégorie et qui endossera, demain, le premier maillot blanc à pois bleus de la 69ème Vuelta. Si tôt cette difficulté passée, Haas et Sbaragli lâchent et se font reprendre par le peloton : leur objectif était le maillot de la montagne, seul le premier l'a rempli. A 138 kilomètres de l'arrivée, l'écart est de 3'44" entre les deux groupes. Alors que la Movistar est en tête de peloton, l'écart reste stable autour des 3'30" jusqu'à 100 kilomètres de l'arrivée. Après cette symbolique banderole, le peloton laisse un peu plus de marge aux fuyards, cette marge monte à 5 minutrs à 80 bornes de la ligne. Mais très vite l'écart baisse et les 4 échappées se font reprendrent à 15 kilomètres de l'arrivée. Dans le finale de l'étape, la Cannondale, la Giant-Shimano, pour le sprint et la BMC, la Movistar et la Sky, pour la classement général, roulent en tête de peloton et ce n'est que dans le dernier kilomètre que Geoffrey Soupe prend les rênes pour emmener Nacer Bouhanni au succès à San Fernando. John Degenkolb termine deuxième devant FerrariStuyven et Lasca. C'est le quatrième succès de Bouhanni sur un Grand Tour cette saison après les trois bouquets glanés sur le Giro d'Italia en mai dernier. "Geoffrey Soupe a été excellent en dernière rampe de lancement. Je n'avais plus qu'à finir le travail'' a-t-il déclaré.
© Droits réservés

Valverde nouveau roi du général

L'Espagnol Alejandro Valverde (MOV) a pris les commandes du général en étant le premier coureur de la Movistar à franchir la ligne à San Fernando pour la première fois ville étape du Tour d'Espagne. Haas prend le maillot blanc à pois bleus de la montagne, Bouhanni le vert des points et Conti le blanc du combiné. Aramendia est le plus combatif du jour.

  • Le classement général après la deuxième étape :
Demain c'est la troisième étape (197,8 km) qui emmènera les coureurs de Cadix à Arcos de la Frontera. Trois cols de troisième catégorie seront présents, dont la côte finale devrait être favorable aux puncheurs.