Vuelta 2014 : Anacona, Winner au sommet de la 9ème étape

Au terme des 185 kilomètres entre Carboneras de Guadazaon et Aramon Valdelinares c'est le coureur Colombien de la Lampre-Merida Winner Anacona qui s'impose au sommet. Son compatriote Nairo Quintana est le nouveau leader du classement général avec 3 secondes d'avance sur Alberto Contador.

Vuelta 2014 : Anacona, Winner au sommet de la 9ème étape
Winner Anacona remporte ce dimanche la 9ème étape de la Vuelta 2014. (Photo : Vuelta.com)

Deuxième étape de montagne sur cette Vuelta 2014. Après l’arrivée au sommet de La Zubia jeudi dernier, le peloton arrivait une nouvelle fois en altitude ce dimanche. Sur les hauteurs d’Aramon Valdelinares c’est Winner Anacona qui s’impose au terme d’une étape marquée par la pluie et un bouleversement au classement général. Nairo Quintana succède à Alejandro Valverde en tête, les grands perdants du jour se nomment Christopher Froome, Alejandro Valverde ou Warren Barguil.

Le film de la course.

Ils étaient 195 hier à avoir rejoint l’arrivée à Albacete, tous étaient au départ ce midi à Carboneras de Guadazaon pour la 9ème étape de la Vuleta. Très tôt l’échappée essaie de se former : un groupe de 25 coureurs tentent de s’échapper du peloton. Dans une étape marquée par trois côtes dans les 60 derniers kilomètres, tous veulent prendre l’échappée du jour qui a tout pour être la bonne. Mais après 20 kilomètres de course ce groupe est déjà repris par le peloton. 

Il faut attendre le 30ème kilomètre pour voir se dessiner la bonne échappée : 43 coureurs passent à l’offensive d’abord par un groupe de 27 coureurs puis un second de 16 coureurs, le peloton est 30 secondes derrière. Ce groupe comporte des noms tels que Winner Anacona, Damiano Cunego, Jérôme Coppel, Ryder Hesjedal, Johan Van Summuren, Julian Arredondo ou encore Tom Boonen. On notera que le plus dangereux au classement général se nomme Winner Anacona, le coureur Colombien de la Lampre-Merida est 21ème à 2 minutes 50 d’Alejandro Valverde. Après 45 kilomètres de course, l’échappée compte 3 minutes 25 secondes d’avance sur le peloton, Winner Anacona est virtuel Maillot Rouge de la Vuelta.

Les hommes de tête se dirigent vers la première ascension de la journée : le Puerto de Cabigordo une montée de 11 kilomètres à 3,8% de moyenne. L’écart avec le peloton ne cesse de s’accroître, ce groupe compte à l’abord de la côte plus de 6 minutes d’avance sur la tête du peloton. Au sommet, c’est Jérôme Cousin qui franchit la ligne du Meilleur Grimpeur devant Luis Mas Bonet qui a pris l’échappée. Le coureur Espagnol de la Caja-Rural compte 9 points d’avance sur Cousin. Derrière, le peloton est emmené par les hommes d’Alejandro Valverde. La Movistar roule pour sauver le Maillot Rouge qui lui échappe à ce moment de la course.

Dans les 40 derniers kilomètres, le peloton devra composer avec la pluie. Attendue dès le départ ce matin, les coureurs doivent s’adapter au changement de temps : après les fortes chaleurs place à la pluie et des températures avoisinant les 15°C. Les hommes de tête entament la seconde difficulté de la journée : l’Alto de San Rafael, une montée de 11,5 kilomètres à 4,2% de moyenne et comptent 7 minutes d’avance sur le peloton. Derrière, c’est toujours la Movistar qui emmène le train, puis relayée par la Sky dont son leader n’est pas au mieux depuis la veille. À 30 kilomètres de l’arrivé, on retrouve toujours ce groupe compact en tête emmené par Johan Van Summuren qui travaille pour Ryder Hesjedal. À ce moment de la course, Winner Anacona est toujours virtuel Maillot Rouge. Le coureur Colombien accélère et fait sauter le groupe. Il est immédiatement suivi par Javier Moreno et Bob Jungles. Le trio dispose de 30 secondes d’avance sur leurs anciens compagnons d’échappée. Au sommet de l’Alto de San Rafael, Javier Moreno va chercher les gros points devant Anacona et Jungles, le peloton est emmené par Tony Martin qui roule pour Rigoberto Uran qui tentent de créer une cassure. Mais Peter Kennaugh veille au grain et comble l’écart creusé par les deux hommes de l’équipe Omega Pharma-Quick Step.

Dans l’ultime ascension, Javier Moreno est le premier du trio à accélérer, seul Winner Anacona parvient à le suivre. C’est au tour du coureur Colombien, décidé d’aller chercher l’étape et le Maillot Rouge, de placer une attaque. Il finit par faire craquer Moreno, le voilà parti dans un raid en solitaire de plus de 6 kilomètres. L’homme de tête entre dans les plus gros pourcentages de l’ascension vers Aramon Valdelinares, mais l’écart s’est réduit sensiblement. Le coureur ne compte plus que 3 minutes 50 d’avance  sur le peloton toujours emmené par la Sky. Dans les 5 derniers kilomètres Anacona est toujours le virtuel Maillot Rouge mais pour une minute seulement.

Le peloton se réveille du rythme imposé par les coéquipiers de Christopher Froome. C’est Dan Martin qui est le premier à attaquer, le coureur Irlandais est immédiatement pris en chasse par Joaquim Rodriguez et les Katusha. Chris Froome montre ses limites dans cette ascension et coince au même titre que Warren Barguil ou Fabio Aru. Au panneau indiquant les 2 derniers kilomètres, Alberto Contador (dont la participation à cette Vuelta semblait compromise dû à sa chute sur le Tour de France) place une violente accélération, seul Nairo Quintana et Joaquim Rodriguez lui répondent. Les battus sont : Froome, Valverde qui dit adieu à son Maillot Rouge et Barguil. Devant, Winner Anacona remporte sa première étape dans un Grand Tour et est toujours dans le coup pour le Maillot Rouge. Finalement Alberto Contador, fait le sprint, il termine avec Joaquim Rodriguez et Nairo Quintana qui s’empare ce dimanche de la tunique Rouge.

Un classement général totalement modifié.

Au soir de cette 9ème étape, Nairo Quintana devient le nouveau porteur du Maillot Rouge. Le coureur Colombien de la Movistar compte 3 secondes d’avance sur Alberto Contador, 8 sur Alejandro Valverde et 9 sur le vainqueur du jour Winner Anacona. Christopher Froome complète le Top 5, il est à 29 secondes de Quintana. Warren Barguil est toujours dans les 10 premiers mais perd une place, le Français se retrouve désormais 10ème à 1 minute 26 de Nairo Quintana.

Au classement de la Montagne, c’est toujours Luis Mas Bonet qui mène la tête mais il ne dispose plus que 2 points d’avance sur Winner Anacona et 7 sur Jérôme Cousin. Les autres classements restent inchangés, John Degenkolb conserve son maillot Vert devant Nacer Bouhanni et Michael Matthews alors que le classement du combiné est toujours emmené par Alejandro Valverde devant Christopher Froome et Winner Anacona. 

Demain, étape de repos avant d'entamer mardi le premier contre-la-montre individuel de cette édition 2014. Long de 36,7 kilomètres, il conviendra à un coureur puissant et comporte une côte de 3ème catégorie.