Vuelta 2014 : Et de trois pour John Degenkolb

166,4 kilomètres étaient au programme de cette 12ème étape de la Vuelta 2014 ce jeudi. Tracée sous forme de circuit rappelant les Championnats du Monde, il s'agissait de l'une des dernières opportunités aux sprinteurs pour s'imposer.

Vuelta 2014 : Et de trois pour John Degenkolb
A Logroño ce jeudi, John Degenkolb prote à 3 le nombre de victoire d'étape dans cette Vuelta 2014. (Photo : Panoramic)

Disputée sous la forme d’un circuit en boucle, cette 12ème étape de la Vuelta était propice à un sprint massif. Qui dit sprint dit John Degenkolb comme grand favori à la victoire d’étape. On attendait donc un nouveau duel entre Nacer Bouhanni et John Degenkolb, le final a tourné court en raison d'une chute dans l'ultime kilomètre. C'est le coureur Allemand qui s'impose devant Tom Boonen et Jacopo Guarnieni.

Le film de la course

Dans une étape aussi plate qu’une potence, les équipes de sprinteurs ont verrouillé la course à double verrou. Tous les sprinteurs étaient au rendez-vous et l’étape n’était pas propice aux coureurs échappés. Pourtant, et pourtant un seul homme parvient à se détacher du peloton. Notre fuyard du jour s’appelle Matthias Krizek. Le coureur autrichien de la Cannondale s’est dressé sur ses pédales dès le troisième kilomètre et part dans une drôle d’aventure. Son écart maximal a longtemps atteint les 9 minutes, mais sous l’impulsion des équipe Giant-Shimano et FDJ.fr l’écart fond et descend constamment.

Il s’agit d’une étape peu commune sur un Grand Tour mais qui permet aux coureurs de souffler sur cette Vuelta. Tracée en circuit, le profil consistait en huit tours de 20,8 kilomètres chacun. Après un début de Tour éprouvant, tous les coureurs ont besoin de se reposer. Il s’agit enfin d’une des dernières occasions de voir un sprinteur remporter une étape sur cette Vuelta 2014. 

A la mi-course, après les 4 premiers tours de circuit, on retrouve toujours le même homme en tête. Matthias Krizek continue son effort solitaire avec 7 minutes d’avance sur le peloton. Ce dernier est emmené par un homme de la Giant-Shimano et un de la FDJ.fr. A 60 kilomètres de l’arrivée, l’homme de tête voit son avance se réduire comme peau de chagrin, Matthias Krizek ne dispose plus que 3 minutes 45 d’avance sur le peloton.

A l’entame du dernier tour, on retrouve toujours Matthias Krizek en tête, mais le coureur Autrichien ne dispose plus qu’une minute 40 d’avance sur le peloton désormais emmené par la FDJ.fr. Après 151 kilomètres 300 d'échappée, Matthias Krizek est rejoint par le peloton, sauf contraire, un sprint massif se profil sur la ligne d'arrivée à Logrono. A 10 kilomètres de l'arrivée, les trains sont en place, les favoris ne se découvrent pas mais on les cite déjà, John DegenkolbNacer BouhanniRoberto FerrariMichael Matthews. Dans les 2 derniers kilomètres Manuel Quinziato lance une première attaque, voyant qu'aucune équipe de sprinteur n'est en place mais est repris par les Tinkoff-Saxo. 

Flamme Rouge : une chute dans le dernier kilomètre. Le peloton étiré forme une cassure, un premier groupe restreint de 10 coureurs comporte Degenkolb, Sagan, Boonen, mais pas de Nacer Bouhanni qui n'a pas été remonté par son équipe à temps. Le coureur Français de la FDJ.fr a été pris dans la chute et n'a pas participé au sprint. Finalement, c'est John Degenkolb qui s'impose devant Tom Boonen et Jacopo Guarnieni. C'est la troisième victoire d'étape pour le coureur Allemand dans cette Vuelta et conforte son Maillot Vert.

Les classements généraux inchangés

Dans une étape en boucle sans aucune difficulté majeure, les différents classements ne change pas. Alberto Contador conserve son Maillot Rouge de leader pour 20 secondes devant Alejandro Valverde et Joaquim Rodriguez

On attendait beaucoup de cette étape, mais le final fut gâché par une chute dans le dernier kilomètre. Grâce à sa victoire ce jeudi à Logroño, John Degenkolb assoie un peu plus son avance au Classement par Points. Le sprinteur Allemand devance Nacer Bouhanni (qui n'a pu prendre part au sprint) de 34 points, le troisième reste Michael Matthews

Au Meilleur Grimpeur, c'est toujours Luis Mas Bonet en tête de ce classement. Le coureur Espagnol de la Caja-Rural devance Winner Anacona et Alejandro Valverde pour 2 points. Ce dernier, 2ème au Général, 4ème au Classement par Points, 3ème au Meilleur Grimpeur est toujours solide leader du Classement du Combiné.