Vuelta 2014 - Daniel Navarro solide vainqueur de la 13ème étape

Retour sur la 13ème étape de la Vuelta, remporté brillamment par Daniel Navarro.

Vuelta 2014 - Daniel Navarro solide vainqueur de la 13ème étape
Vuelta 2014 - Daniel Navarro solide vainqueur de la 13ème étape

Trois côtes étaient répertoriées au Meilleur Grimpeur et surtout la montée finale vers Obregón, loin d’être plate avec des rampes frôlant les 14%. Beaucoup de coureurs étaient intéressés pour la victoire d’étape dont notamment Alejandro Vaverde ou Joaquim Rodriguez, et c’est Daniel Navarro qui s’impose. On notera deux choses, la très belle cinquième place de Nacer Bouhanni après sa chute hier et les abandons de quatre coureurs au cours de cette étape. 

Le film de la course

Comme d’habitude dans cette Vuelta, l’échappée se forme rapidement après le départ réel donné. Ce vendredi, 14 coureurs passent à l’offensive parmi lesquels figure Peter Sagan, Luis León Sánchez ou encore Damiano Cunego. Mais ce groupe à du mal à faire des écarts, après 15 kilomètres, les 14 hommes disposent seulement 20 secondes d’avance sur le peloton. Roulant à une allure soutenue, le groupe de tête arrive à prendre 30 secondes au peloton. Mais l’écart ne sera jamais conséquent, sous l’impulsion des Orica-GreenEdge, l’avance ne dépassera pas les 3 minutes. L’équipe Australienne fait le travail pour son sprinteur Michael Matthews dont le final correspond à celui de l’étape qui arrivait à Arcos de la Frontera.

Dans la première ascension de la journée, les coureurs disposent d’un léger matelas d’avance sur le peloton. Au sommet de l’alto d’Estacas de Trueba c’est Luis León Sánchez qui passe en tête davant Thomson et Cunego. Derrière le peloton doit essuyer l’abandon de Jurgen Van Den Broeck. C’est le deuxième abandon de la journée après celui de Murillo Fischer plus tôt auparavant. Le peloton est toujours emmené par l’équipe Orica-GreenEdge.

Ensuite dans la seconde ascension, le groupe de tête dispose toujours de 2 minutes d’avance sur le peloton, au sommet une nouvelle fois c’est Luis León Sánchez qui passe en tête devant Damiano Cunego et Stef Clement. Nouvel abandon dans le peloton, le troisième ce vendredi celui de Brett Lancaster, coéquipier de Michael Matthews chez Orica-GreenEdge.

Dernière côte de la journée, sous l’implusion d’Alexey Lutsenko, le groupe de 11 vole en éclat. Damiano Cunego parvient à prendre sa roue, vite rejoint par trois autres coureurs : Wyss, Sánchez et le rouleur Français de l’équipe AG2R Damien Gaudin. L’écart est tombé en dessous des 2 minutes, le groupe dispose désormais plus qu’une minute 55 d’avance sur le peloton qui reprend des coureurs échappée comme Peter Sagan.

On retrouve, à 20 kilomètres de la course cinq hommes en tête, le peloton est toujours emmené par l’Orica-GreenEdge. Mais certains décident de s’échapper : Luis Angel Mate (Cofidis) puis Maxime Mederel (Europcar), mais sont rapidement repris. Dans la descente de la dernière côte, on observe un changement en tête de peloton, désormais la FDJ.fr a pris le relais la stratégie est d’emmener Nacer Bouhanni vers la victoire à Obregón. L’équipe Française doit essuyer le retrait de son leader Kenny Elissonde portant à 3 le nombre d’abandon pour la formation. À 15 kilomètres de l’arrivée, Lutsenko lâche ses compagnons de course, mais l’homme compte moins d’une minute d’avance sur le peloton.

L’homme de tête rentre dans les 10 derniers kilomètres et poursuit son effort avec une maigre avance sur le peloton. L’échappée prend définitivement fin à 7 kilomètres de l’arrivée, le peloton reprend Lutsenko. On retrouve un peloton agité avec 5 équipes en tête qui tentent de placer leur leader. C’est Gianluca Brambilla (Omega Pharma-Quick Step) qui est le premier à acclérer, le coureur Italien est vite repris par Dani Navarro qui le dépasse. À 2 kilomètres de l’arrivée, le coureur Espagnol de la Cofidis est en tête, derrière c’est Chris Froome (Sky) qui tente de sortir, mais est vite repris par Alejandro Valverde en personne, Daniel Navarro est toujours en tête et en relâche pas son effort. Le coureur Espagnol offre à la Cofidis sa première victoire d’étape dans un grand Tour depuis David Moncoutié sur ses mêmes routes de la Vuelta. La seconde place revient à Dani Moreno, Wilco Kelderman termine troisième. La FDJ.fr, qui a emmené le peloton dans les 20 derniers kilomètres, est récompensée d’une très belle 5ème place glanée par Nacer Bouhanni qui termine devant Alberto Contador.

Des classements inchangés.

Au soir de cette 13ème étape, le classement général ne subit aucuns changements. Il est toujours emmené par Alberto Contador devant Alejandro Valverde et Rigoberto Uran. Christopher Froome et Joaquim Rodriguez complètent ce Top 5. Au classement de la Montagne, Luis Mas Bonet est toujours leader devant Winner Anacona et Alejandro Valverde. Au classement par Points, Nacer Bouhanni en profite pour reprendre quelques points à John Degenkolb, le voilà désormais à 22 points du sprinter Allemand. Le classement du Combiné est toujours emmené par Alejandro Valverde.