Paris Roubaix : Première pour Degenkolb !

L'allemand John Degenkolb (Giant), le plus fort aujourd'hui, s'est imposé au sprint devant le tchèque Zdenek Stybar. Ainsi, il réalise le doublé Milan San Remo - Paris Roubaix, une première depuis 1986.

Paris Roubaix : Première pour Degenkolb !
Paris Roubaix : Première pour Degenkolb !

Cette 113e édition de "l'Enfer du Nord" n'allait pas nous déçevoir en terme de spectacle. Ainsi, dès le départ, il y avait beaucoup de mouvements. Après 5 kilomètres de course, 4 coureurs en tête : Malori (Lampre), Gougeard (AG2R), Westra (Astana) et Devriendt (Wanty). Ces 4 là furent repris peu après.

Puis, après 25 kilomètres de course, 25 coureurs ont tenté de former une échappée. Sans succès.

Une échappée de 9 coureurs après 35 kilomètres de course.

Après 35 km de course, une nouvelle échappée s'est formée. Cette fois-ci, ce fut la bonne. Neufs coureurs se sont extirpés du peloton : Rast (Trek), Gougeard (AG2R), Blythe (Orica), De Bie (Lotto), Saramotins (IAM), Périchon (Bretagne Séché), Declercq (TopSport Vlaanderen), Baskaert et Matzka (Bora). Après 50 kilomètres de course, les 9 sont toujours à l'avant, mais le peloton ne leur laisse pas beaucoup de marge. Seulement 1'10 d'avance. 

Ecart de 10' à 175 kilomètres de l'arrivée

Petit à petit, l'écart entre les échappés et le peloton va s'accroitre pour atteindre 5'10 puis 10 minutes à 175 kilomètres de l'arrivée. 

Avec l'arrivée en tête du peloton des équipes Sky et Etixx, l'écart va progressivement se réduire. Celui-ci va atteindre 6'40 minutes à 115 kilomètres de l'arrivée. De leur côté, les échappés n'étaient plus que 8 après la crevaison de Sean De Bie dans la Trouée d'Arenberg.

Puis, plus on va se rapprocher de l'arrivée, plus le rythme va s'accélérer. Ainsi, à 70 km de l'arrivée, les échappés n'avaient plus que 4 minutes d'avance. L'écart n'allait cesser de se réduire pour atteindre 1'30 minutes à 45 kilomètres de l'arrivée.

40 derniers kilomètres trés disputés.

A 35 kilomètres de l'arrivée, ils ne sont plus que 5 en tête : Gregory Rast (Trek), Alexis Gougeard (AG2R), Aleksejs Saramotins (IAM), Tim Declercq (Topsport), et Frederik Backaert (Wanty). Derrière, Stjin Vandenbergh (Etixx) et 3 autres coureurs, Zdenek Stybar (son coéquipier), Jens Debusschere (Lotto, champion de Belgique) et Bradley Wiggins (Sky) se sont extirpés du peloton et se sont lancés à la poursuite des échappés. 

Ainsi, à 30 km de l'arrivée, les 5 échappés ne comptaient plus que 30 secondes d'avance sur les poursuivants et 35 seconde sur le peloton.

A 23 kilomètres de l'arrivée, les 5 échappés étaient repris. Alexis Gougeard en a alors profité pour repartir seul. Derrière lui s'est constitué un groupe d'une vingtaine de coureurs avec tous les favoris (Sagan, Kristoff, Wiggins, Boom, Stybar, Degenkolb, Van Avermaert ou encore Terpstra, le vainqueur de l'édition 2014).

Alexis Gougeard fut vite repris par le groupe des favoris. Puis, à 18 km de l'arrivée, Jurgen Roelandts (Lotto) est parti seul.  Derrière ça se regardait un peu parmis les favoris. Dans le carrefour de l'Arbre, les Sky ont placé une accélération. Le coureur belge, qui n'a pas compté plus de 20 secondes d'avance, fut alors repris à 14 kilomètres de l'arrivée.

A 12 km de l'arrivée, deux hommes ont réussi à s'extraire du groupe de favoris. Il s'agissait de Greg Van Avermaert (BMC) et Yves Lampaert (Etixx). Petit à petit l'écart se creusait et atteignait 15 secondes à 10 km de l'arrivée.  

3 coureurs en tête à 5 kilomètres de l'arrivée.

Puis, ils furent 3 en tête à 6 km de l'arrivée : John Degenkolb (Giant) était revenu sur le duo belge. A ce moment là, l'écart était d'environ 25 secondes pour les 3 hommes sur le reste du groupe de favoris.

A 2,5 kilomètres de l'arrivée, les 3 hommes (degenkolb, Van Avermaert, Lampaert) ont été rejoins par Zdenek Stybar (Etixx). 

7 pour se jouer la victoire, John Degenkolb le plus fort.

A la rentrée sur le vélodrome de Roubaix (1,5 km de l'arrivée) et à la surprise générale, ils étaient 7 à pouvoir se jouer la victoire !! Ainsi, c'est l'allemand John Degenkolb qui s'est imposé au sprint devant Zdenek Stybar. Greg Van Avermaert complète le podium. Bradley Wiggins termine 18e. Le premier français est Florian Sénéchal, le coureur de Cofidis. Il termine 17e. 

Top 10 Paris Roubaix 2015 : 

1 [ALL] DEGENKOLB John Team Giant - Alpecin 5h49'51''
2 [CZE] STYBAR Zdenek Etixx - Quick Step m.t
3 [BEL] VAN AVERMAET Greg BMC Racing Team m.t
4 [NED] BOOM Lars Astana Pro Team m.t
5 [SUI] ELMIGER Martin IAM Cycling m.t
6 [BEL] KEUKELEIRE Jens Orica GreenEDGE m.t
7 [BEL] LAMPAERT Yves Etixx - Quick Step + 7''
8 [GBR] ROWE Luke Team Sky + 28''
9 [BEL] DEBUSSCHERE Jens Lotto - Soudal + 29''
10 [NOR] KRISTOFF Alexander Katusha Team + 31''