Modolo au sprint, Aru en rose

Aujourd'hui se déroulait la 13ème étape du Giro. Retour sur les faits marquants de ces 147 km.

Modolo au sprint, Aru en rose
Sacha Modolo vainqueur au sprint (lavenir.net)

L'échappée de Zabel, Pineau et Frapporti

Trois hommes se sont distingués aujourd'hui, roulant en solitaires sur une route humide et glissante, pendant près de 110 km : Rick Zabel, Jérôme Pineau et Marco Frapporti. Dès le km 4, Pineau et Zabel avaient été à l'origine de la première attaque de la journée. C'est au km 14 que la configuration à trois coureurs s'affirmera. Toutefois, leur longue résistance ne sera pas récompensée. Derrière, le peloton ne leur a jamais laissé la possibilité de creuser l'écart, qui n'a jamais été de plus de 2'30". A 16 km de l'arrivée, avec un groupe maillot rose à leurs trousses à plus de 50 km/h, ils sont repris.

Victoire de Modolo au sprint, Greipel en retrait

Cette étape de 147 km entre Montecchio Maggiore et Jesolo sans aucune difficulté était taillée pour un sprinteur. L'issue de la course l'a confirmé avec un final disputé par une quinzaine de coureurs et qui a vu Modolo (Lampre), superbement emmené par son équipe, l'emporter de quelques centimètres seulement devant Nizzolo. Etonnamment, Greipel, à qui la victoire semblait promise, n'a même pas pris part au sprint. Désormais, l'Allemand, qui se retire ce soir du Giro, a les yeux rivés vers le Tour de France.

Des leaders à terre, Aru en rose

On disait le final dangereux et sinueux et c'est finalement à 3,3 km de l'arrivée que s'est produit le fait marquant de cette étape : une chute collective impliquant au moins une quinzaine de coureurs. Si Fabio Aru a réussi à l'éviter, Alberto Contador et Richie Porte n'ont pas été aussi chanceux. L'Espagnol en paye les conséquences. Avec 36" de perdues sur son rival direct, il voit son maillot rose s'envoler. Il n'avait jamais jusque-là cédé sa première place sur un grand tour.  Ce soir, Aru est donc leader avec 17" d'avance sur Contador.

Rien n'est encore joué

Demain se déroulera le deuxième contre-la-montre de ce Giro et pas des moindres : avec une longueur de 59,4 km entre Trévise et Valdobbiadene, les favoris comptent bien s'y illustrer et creuser les premiers gros écarts. Pour l'instant, à un peu plus d'une semaine de l'arrivée finale, rien n'est joué. Nul doute que la troisième semaine, très montagneuse, sera le théâtre de l'affrontement direct entre les prétendants à la victoire et s'affirmera en véritable juge de paix de l'épreuve.

Classement de la 13ème étape

1. Modolo en 3h03'08"

2. Nizzolo à 0"

3. Viviani à 0"

4. Porsev à 0"

5. Grosu à 0"

6. Richeze à 0"

7. Hofland à 0"

8. Ruffoni à 0"

9. Mezgec à 0"

10. Haussler à 0"

Classement général

1. Aru en 54h20'35"

2. Contador à 19"

3. Landa à 1'14"

4. Kreuziger à 1'38"

5. Cataldo à 1'49"

6. Uran à 2'02"

7. Caruso à 2'12"

8. Amador à 2'21"

9. Visconti à 2'40"

10. Trofimov à 3'15"