Rodez : Sagan encore deuxième

"Dommage" est le mot de cette étape, conclue par un final digne du Tour. Greg Van Avermaet est le vainqueur du jour.

Rodez : Sagan encore deuxième
Greg Van Avermaet (BMC) - Tour de France 2015 (image the guardian)

Après les Pyrénées, une étape de transition attendait les coureurs du peloton, entre Muret et Rodez. Longue de 198,5 km, cette 13ème étape était propice aux sprinteurs et baroudeurs.

Une échappée bien constituée

Dès le premier kilomètre, 6 coureurs sortent du peloton, parmis eux 3 francais : Cyril Gautier (Europcar), Alexandre Geniez (FDJ) et Pierre-Luc Périchon (Bretagne - Séché Environnement). Ils sont accompagnés de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Wilco Kelderman (Lotto NL-Jumbo) et Nathan Haas (Cannondale-Garmin).
Une échappée, qui malgré tout, n'arrivera jamais à creuser un écart important (4'30 au maximum).

En effet, l'équipe de Peter Sagan, grand sprinteur, roule pour la victoire d'étape. Sagan, qui, au cours de l'étape, à cause du sprint intermédiaire à perdu son maillot vert. 

Une chaleur qui laisse des traces

L'étape suit son cours, sous une chaleur torride (38°). Le peloton craque, se disperse, mais les équipes de tête continuent de faire baisser l'écart avec l'échappée. Aux 40 kilomètres, ils ne possédaient que 3 minutes d'avance.

Nathan Hass perd patience, et décide d'attaquer pour faire accélerer ses compagnons d'échappée. Un coup dans l'eau, puisque Cyril Gautier accélère, et Hass retourne sagement avec ses compagnons. 

Cependant, le final de cette étape est en bosse, et une bosse qui fait très mal. Ainsi, Périchon et Geniez ne peuvent bientôt plus tenir et se font rattraper par le peloton, qui continue de rouler fort. A 10 kilomètres de l'arrivée, ils ne sont plus que trois en tête : Keldermann, De Gendt et Gautier avec 50 secondes d'avance.

Un final épique

Plus le trio se rapproche, plus l'écart avec le groupe maillot jaune fond littéralement. A 2 kilomètres, ils possèdent une avance de 15 secondes, trop peu suffisant. 

Ils se feront rattraper à 1 kilomètre, Rageant. 

Devant la bataille fait rage, entre les différents sprinteurs et Greg Van Avermaet l'emporte juste devant Peter Sagan.

Les décus du jour

Plusieurs décus donc aujourd'hui.

A commencer par Sagan, qui arrive pour la 15ème fois, en deuxième position sur le Tour De France. Les Francais ne sont pas en reste, notamment Gautier qui regrettera la défaite de l'échappée, si proche de la ligne d'arrivée ! 

A noter également, la lourde chute de JC Péraud, touché gravement sur le côté gauche.