Fantastique Pinot

Thibaut Pinot (FDJ) a remporté en solitaire la dernière étape alpestre entre Modane et le mythique Alpe d'Huez (110,5 km). Christopher Froome (Sky) a quant à lui tremblé mais conserve le maillot jaune.

Fantastique Pinot
Thibaut Pinot peut exulter, il s'impose en solitaire à l'Alpe d'Huez (photo AFP)

Hier soir, il s'est sans doute endormi des rêves pleins la tête. Parfois à côté, lâché dans les Pyrénées, pris dans les bordures ou battu sur le fil à Mende par Cummings (MTN-Qhubeka). Et souvent malchanceux, d'abord avec un ennui mécanique dans les pavés qui lui coûte 3'23'', ensuite à Pra-Loup lorsqu'une chute le prive peut-être d'une belle victoire. Mais après un début de Tour compliqué, Thibaut Pinot avait promis de continuer d'attaquer.

Un Pinot bien frais

Comme annoncé, 42 kilomètres avant l'arrivée, au pied du Glandon, le coureur français sort du peloton avec Ryder Hesjedal (Cannondale-Garmin), Ruben Plaza (Lampre-Merida), déjà vainqueur à Gap, Winner Anacona (Movistar) et Pierre Rolland (Europcar) notamment. Il profite de la présence de son équipier, Alexandre Geniez, à l'avant pour ne pas collaborer. Le groupe de poursuivants arrive au pied de l'Alpe d'Huez avec 1'15'' de retard sur l'homme de tête parti dès le premier kilomètre avec Nicolas Edet (Cofidis), Ramunas Navardauskas (Cannondale-Garmin) et Lars Bak (Lotto-Soudal) à qui il a faussé compagnie à 60 kilomètres de l'arrivée.

Quintana attaque, Froome coince

Nairo Quintana (eurosport)

Dans le groupe de contre attaque, Hesjedal attaque. Pinot revient à son rythme dans la roue du Canadien. Au même moment, dans le groupe maillot jaune à 2 minutes, la grande bagarre attendue depuis plusieurs jours commence. Comme dans le col de la Croix de Fer en début d'étape, Alejandro Valverde (Movistar) attaque pour servir de point d'appui à Nairo Quintana qui démarre quelques minutes plus tard. Cette énième tentative semble être la bonne pour le petit Colombien. Chris Froome (Sky) cale tandis qu'Alberto Contador (Tinkoff-Saxo) cède. Un peu plus loin, Vincenzo Nibali (Astana) victime d'une crevaison au pied du col ne pourra jamais revenir. Alors que le deuxième du classement général, s'envole profitant de l'appui d'Anacona jusqu'à quatre kilomètres du sommet, le maillot jaune bénéficie de l'aide de Richie Porte et Wouter Poels pour limiter la casse.

Pinot géant

Sentant la menace derrière, Thibaut Pinot ne peut se permettre de rester dans la roue de Hesjedal mais ne veut pas non plus ramener le Canadien sur son équipier et copain Geniez. Il attaque et réussit à se détacher du coureur de la Cannondale. Il revient sur Geniez qui donne tout ce qui lui reste pour emmener son leader vers la victoire. Il reste 7 kilomètres, et on assiste à un mano à mano Pinot-Quintana. Le Colombien peut rêver du doublé maillot jaune et victoire d'étape puisqu'il revient, secondes après secondes sur le dernier troisième du Tour de France. Mais Thibaut Pinot résiste et fini à 18'' de Quintana qui ne reprendra seulement 1'20'' à Froome. Les Movistar pourront regretter de ne pas avoir insisté dans la descente de la Croix de Fer alors que le britannique n'avait plus d'équipiers. On ne saura jamais ce qui aurait pu arriver si Froome avait été seul dans l'Alpe d'Huez. Finalement il remporte son deuxième Tour et devance Romain Bardet (AG2R La Mondiale) au classement de la montagne. Quintana, meilleur jeune, et Valverde complète le podium de ce Tour 2015. Sagan (Tinkoff-Saxo) reste en vert. Pinot, lui, n'échangerait son Tour «pour rien au monde car [il] a beaucoup appris.» «Ça valait le coup d'attendre, on traverse la foule, ça donne des frissons... C'est la plus belle victoire de ma carrière». Si Thibaut Pinot s'est endormi des rêves pleins la tête, ce soir, on se couchera tous des étoiles dans les yeux...