Paris-Nice : Démare s'offre la première étape

Le sprinter français Arnaud Démare s'est imposé au sprint à Vendôme pour la première étape du Paris-Nice.

Paris-Nice : Démare s'offre la première étape
Arnaud Démare s'impose à Vendôme (Crédit : Twitter @sportwereld_be)

Après le prologue disputé hier et remporté par Michael Matthews, le peloton du Paris-Nice disputait ce lundi la 1e étape du Paris-Nice entre Condé-sur-Vègres et Vendôme. Une étape au relief assez plat mais décelant quelques pièges à l'image du chemin de la Tertre de la Motte (chemin à la route calcaire), dans les vingt derniers kilomètres.

Un coup de bordure mené par la Sky

En début de course, une échappée qui va devenir l'échappée du jour se forme rapidement avec trois coureurs français (Pierrig Quemeneur, Thierry Hupond et Steven Tronet), accompagnés du Belge Thomas De Gendt. Le peloton emmené par l'équipe Orica-Greenedge, du maillot jaune Michael Matthews, laisse alors jusqu'à dix minutes trente d'avance au quatuor, mais tout en le contrôlant. Ainsi, une fois qu'il l'a décidé, il s'est mis à colmater progressivement l'écart.

Mais la vie n'est pas facile dans le peloton surtout avec un vent de côté qui laisse redouter les coups de bordure. Dans les cinquante derniers kilomètres, la course change de dimension lorsque l'équipe Sky prend la tête du peloton, et fait exploser une centaine de coureurs dont certains gros poissons tels Rui Costa ou Lieuwe Westra. Ils ne sont plus qu'une cinquantaine dans le peloton maillot jaune. Au passage, l'échappée est reprise à vingt kilomètres de l'arrivée, engloutie par le train rapide des coéquipiers de Geraint Thomas.

Démare fait la différence

Ce groupe va petit à petit perdre de nouveaux éléments lors de la traversée du chemin de la Tertre de la Motte. Une traversée dont va profiter Pierre-Luc Périchon pour fausser compagnie pendant dix kilomètres à un peloton qui tergiverse, et voit revenir un second peloton avec notamment Westra. On se dirige alors vers un sprint massif avec la plupart des favoris.

Dans les deux derniers kilomètres, Edward Theuns tente sa chance et prend quelques longueurs d'avance, mais un gros travail du peloton et notamment de la Cofidis permet d'assister à un sprint lors duquel Arnaud Démare ressort vainqueur en patron devant Ben Swift et Nacer Bouhanni. Le jeune sprinter français de la FDJ remporte là sa première victoire sur le Paris-Nice. A noter qu'un troisième français se glisse à la 4e place (Adrien Petit), et que Michael Matthews prend la 5e place. L'Australien conserve donc son maillot et grappille deux secondes gagnées durant le sprint intermédiaire au classement général. Il compte désormais 3 secondes d'avances sur Tom Dumoulin et 4 secondes sur Patrick Bevin avant une 2e étape entre Contres et Commentry qui devrait être favorable aux sprinters.