Paris-Nice : Zakarin s'impose, Thomas en jaune

Ilnur Zakarin s'est imposé sur la 6e étape du Paris-Nice 2016 à La Madonne d'Utelle. Geraint Thomas s'empare lui du maillot jaune.

Paris-Nice : Zakarin s'impose, Thomas en jaune
Zakarin remporte la 6e étape du Paris-Nice (Crédit : Twitter @cronoescalda)

L'épilogue du Paris-Nice 2016 se rapproche et ce samedi avait lieu l'avant-dernière étape, entre Nice et La Madonne d'Utelle. Une étape qui devait décanter la course grâce à son profil beaucoup plus montagneux que les jours précédents avec sept difficultés, dont deux classés en première catégorie.

Duchesne en blanc et rouge, Matthews craque

Dès le début de l'étape, la bataille fait rage pour prendre place dans l'échappée. Il faut attendre vingt kilomètres pour voir un groupe de neuf coureurs prendre les devants de la course (De Gendt, Duchesne, Gautier, Grmay, Rast, Siskevicius, Talansky, Terpstra et Vachon). Ce groupe ne va jamais arriver à creuser un écart conséquent sur le peloton, restant toujours sous la barre des 3 minutes. Malgré tout, il parvient à rester devant et donc à se distribuer les points. Déjà dans l'échappée hier, c'est Antoine Duchesne qui en profite pour aller chercher le maillot blanc à pois rouges.

Ce groupe va exploser petit à petit et il ne reste plus que Duchesne, Terpstra et Vachon au pied de la côte de Levens, à 35 kilomètres de l'arrivée. Le Canadien de l'équipe Direct Energie va même s'en aller seul pour continuer sa quête des points du meilleur grimpeur, mais avec une maigre avance sur un peloton emmené par la Tinkoff de Contador. Il est finalement rattrapé à moins de 20 kilomètres de l'arrivée au bout de la côte de Duranus. Une côte qui est fatale au deux premiers du général, Michael Matthews et Alexey Lutsenko. Il ne reste alors plus que La Madonne d'Utelle, un col de première catégorie pour que les favoris rentrent en guerre.

Thomas maillot jaune

Dans cette montée, la Sky fait le train pour Geraint Thomas. Un rythme qui ne convient pas à la Tinkoff. Sous l'impulsion de Majka, le rythme s'accélère et derrière ça craque, à l'image de Westra, Gallopin ou Spilak. Une fois le travail fini, Contador place une attaque, et seuls Henao, Thomas, Porte et Zakarin parviennent à garder la roue du Pistolero. Simon Yates va lui réussir en revenant en sortant d'un groupe avec Bardet et Dumoulin notamment. Dans le dernier kilomètre, Porte accélère, faisant craquer Yates et Henao. La victoire se joue donc à quatre et c'est Ilnur Zakarin qui fait la différence au sprint devant Thomas et Contador.

Le Russe se rapproche donc à 20 secondes dans un classement général désormais dominé par Geraint Thomas. Contador et Porte restent eux totalement dans la course alors que pour des coureurs comme Dumoulin ou Bardet, cela se complique. Ce dimanche, l'ultime étape du Paris-Nice aura lieu autour de Nice avec une étape une nouvelle fois vallonnée avec notamment le sommet du Col d'Eze à quinze kilomètres de l'arrivée.

Profil de la 7e étape :

Classement général :