Paris-Nice : Thomas résiste à Contador

Tim Wellens s'est offert la dernière étape du Paris-Nice 2016 sur la promenade des Anglais à Nice. De son côté, Geraint Thomas remporte l'épreuve malgré la guerre que lui a livré Alberto Contador.

Paris-Nice : Thomas résiste à Contador
Paris-Nice : Thomas résiste à Contador

Ce dimanche, le peloton du Paris-Nice disputait la dernière étape de la course, dans un circuit autour de Nice. Un circuit vallonné avec notamment deux cols de première catégorie dans les soixante derniers kilomètres. Pour le classement général, on s'attendait forcément à du mouvement, Contador, Porte ou Zakarin étant proches de Thomas.

Contador à l'attaque

Pour tous les baroudeurs ou les bons grimpeurs qui n'ont plus d'ambition pour le maillot jaune, cette étape était cochée. Un groupe d'une vingtaine de coureurs va ainsi sortir du peloton avec Wellens, Chavanel ou encore Duchesne, qui a réussi à conserver son maillot blanc à pois rouge en prenant les points qu'il lui fallait. Étant donné le nombre de coureurs dans ce groupe, le peloton ne leur donne pas plus de quatre minutes.

Au sein du peloton, Alberto Contador joue son va-tout en attaquant à 50 kilomètres de l'arrivée dans la côte de Peille. Dans la descente, il retrouve deux de ses coéquipiers (Kiserlowski et Trofimov) qui étaient dans l'échappée et l'ont attendu. L'Espagnol a alors plus d'une minute d'avance. La course est lancée. Au pied du Col d'Eze, le travail de la Sky permet au peloton de recoller sur Contador et condamne une échappé qui ne possède plus qu'une poignée de secondes.

Wellens fait la différence

Contador lance de nouvelles banderilles dans ce col mais Henao parvient à le ramener dans le rang. Au sommet, l'Espagnol réussi à faire la différence avec Porte, Thomas étant en train de craquer. Le Britannique n'arrive même plus à suivre un groupe avec Bardet et Zakarin. Dans la descente, il va se refaire la cerise et combler petit à petit l'écart avec Contador et Porte. Le groupe de Thomas ne parvient pas à faire la jonction mais il conserve son maillot jaune. Dans le même temps, Tim Wellens bat Contador et Porte pour la victoire d'étape. Seul rescapé de l'échappée matinale, le Belge a résisté jusqu'au but et s'offre une victoire de prestige sur la Promenade des Anglais.

Geraint Thomas remporte donc lui son premier Paris-Nice. Alberto Contador et Richie Porte complètent le podium alors que Tony Gallopin (8e) et Romain Bardet (9e) terminent dans le Top 10 côté français. Au niveau des maillots distinctifs, Michael Matthews remporte le maillot vert du classement par points, et Antoine Duchesne le maillot blanc à pois rouges du classement de la montagne.

Classement général final :