Mathew Hayman prive Tommeke de la légende.

Membre de l'échappée matinale Mathew Hayman, à bientôt 38 ans a remporté ce dimanche la 114e édition de Paris-Roubaix. L'Australien a privé sur le vélodrome de Roubaix, Tom Boonen d'une cinquième victoire historique.

Mathew Hayman prive Tommeke de la légende.
Poduim 2016: Boonen; Hayman; Stannard

     C'est sur le Het Nieuwsblad première classique pavée de la saison que Mathew Hayman (Orice-GreenEDGE) se fracturait le radius, ce qui lui a contraint à reprendre la compétition qu'au début du mois. Quelques minutes après sa victoire, il livre au micro de France Télévision ses premières impressions :«C'est la course dont je rêvais et cette année, je n'osais même pas en rêver», l'anecdote notera que sa dernière victoire remonte sur Paris-Bourges en 2011.

     C'est tout d'abord à 115km de l'arrivée que sur une chute dans le peloton que celui-ci se scinde en deux avec à l'avant notamment Tom Boonen et Sep Vanmarcke. Les deux grands favoris Peter Sagan et le suisse Fabian Cancellara dont c'était (probablement) son dernier Paris-Roubaix.

     Rapidement sans la force ces équipiers que ce soit pour Sagan et Cancellara, et grâce à un énorme travail de Tony Martin à l'avant permet au groupe de Boonen d'entré dans la trouée d'Arenberg avec 1'10 d'avance sur Sagan et Cancellara, qui rentre sans Vanmarcke suite à une crevaison plus tôt.

     Le groupe de chasse se reforme à l'avant, notamment avec une forte présence de la Lotto-NL Jumbo, Etix-Quick Step et de la Sky qui connaîtra la chute de 3 de ces coureurs (Rowe, Moscon et Puccio). Dans le secteur de Mons-en-Pévèle que Fabian Cancellara dit adieu à toute ces chances de victoire sur une chute qu'il a lui même provoqué entraînant aussi Niki Terpstra qui sera condamné à l'abandon.

     À Camphin-en-Pévèle, l'accélération de Ian Stannard a réduit l'avant de la course à cinq, avec Hayman, Boonen, Vanmarcke et le champion de Norvège Boasson Hagen, alors que dans le Carrefour de l'Arbre que Sep Vanmarcke arrive à se détacher, et compte jusqu'à une dizaine de secondes sur ces quatre poursuivants. Les cinq coureurs se rejoignent avant les dix derniers kilomètres, marqués par les attaques de toutes parts de ses membres. Boonen, Hayman et Vanmarcke, dans l'ordre, sont entrés les premiers dans le vélodrome, rejoints dans le dernier tour par Boasson Hagen et Stannard. Enfermé par Vanmarcke, Boonen a tardé à lancer son sprint, laissant filer Hayman vers un succès inattendu, acquis après avoir passé sa journée dans l'échappée matinale formée après 70km de course.

     Coté Français c'est l'arrageois Adrien Petit qui décroche la 10e place sur le vélodrome à plus de deux minutes : «Je me suis battu pour faire une place. C’est tellement mythique. J’étais bourré de crampes dans le dernier faux-plat à Hem et quand tu arrives sur le vélodrome, tu te transcendes.».

     A noté que Elia Viviani (Sky) a été percuté par une moto à la suite de la chute de plusieurs coureurs dans la trouée d'Arenberg. Six autres concurrents ; Docker, Oliveira, Terpstra, Zurlo, Ventoso et Maes ont dû être hospitalisés à la suite de chutes.

Le classement :

1 HAYMAN Mathew

2 BOONEN Tom

3 STANNARD Ian

4 VANMARCKE Sep

5 BOASSON HAGEN Edvald

6 HAUSSLER Heinrich

7 SIEBERG Marcel

8 SARAMOTINS Aleksejs

9 ERVITI Imanol

10 PETIT Adrien

11 SAGAN Peter

14 ROWE Luke

26 SENECHAL Florian

30 CAVENDISH Mark

35 GREIPEL André

40 CANCELLARA Fabian

48 KRISTOFF Alexander

78 ROELANDTS Jurgen

110 STYBAR Zdenek

114 BENOOT Tiesj